Bouvier Bernois

Bouvier Bernois

Bouvier Bernois

Origine

La Fédération Cynologique Internationale attribue l’origine du Bouvier Bernois à la Suisse.

Dans les Préalpes bernoises et dans les campagnes du centre du canton de Berne, il était utilisé comme chien de garde et de trait. Son nom d’origine est « Dürrbächler », nom du hameau et de l’auberge de Dürrbach près de Riggisberg dans le canton de Berne, région dans laquelle le bouvier tricolore à poil mi-long était très répandu.

A partir de 1902, plusieurs sujets de cette race furent présentés à des expositions canines. En 1907, des éleveurs décidèrent de promouvoir l’élevage de ce bouvier autochtone en pure race en créant le « Club Suisse du Dürrbächler ». Ce club fixa les premiers standards de la race. La race fut rebaptisée « Bouvier Bernois » dès 1910.  Aujourd’hui, le Bouvier Bernois est connu et apprécié dans le monde entier.

Il est un excellent chien de travail polyvalent. Il est utilisé pour la garde et la conduite de troupeaux. Il est très souvent utilisé dans des programmes thérapeutiques ou auprès de personnes handicapées. Il est également utilisé comme chien de police et de sécurité pour dissuader et interpeler. Il aide aussi à retrouver les personnes perdues en montagne.

Caractère, Comportement, Education 

C’est un chien calme, affectueux, amical, docile et fidèle à ses maîtres. C’est un excellent chien de famille qui aime la présence de jeunes enfants et des autres animaux. Il a un grand besoin de contact humain et il a un très grand attachement à ses maîtres. Ces derniers devront être très présents pour lui, car il ne supporte pas la solitude. D’un tempérament pacifique, il ne se montrera jamais inutilement agressif et son instinct de prédateur est très faible. C’est un chien qui a besoin de grands espaces. Il faut lui privilégier la vie dans un grand appartement avec ballades régulières ou maison avec grand jardin.

Il est par nature un bon gardien en sachant avertir ses maîtres à la moindre activité suspecte. Il aboie pour dissuader. Il est méfiant à la venue d’un inconnu. Une fois qu’il a « évalué » la personne, il devient agréable avec ce nouveau venu.

C’est un chien assez tranquille à l’intérieur mais qui a besoin de longues ballades. Il est d’un naturel peu enclin à la fuite, et reste tout le temps à la portée de vue de ses maîtres.

Son éducation doit être ferme mais tout dans la douceur et la patience. Il faut privilégier le renforcement positif. Elle reste relativement facile grâce à sa grande adaptation et à son intelligence.

Taille

Mâle: 64 à 70 cm au garrot

Femelle: 58 à 56 cm au garrot

Poids

Mâle: 50 à 70 kg

Femelle: 40 à 50 kg

Poil et couleur

Son poil est mi-long, lisse ou légèrement ondulé.

Sa couleur est tricolore. Il a une robe noire. Un plastron blanc en forme de croix suisse. Une ligne blanche sur le front, le museau et entre les yeux. Le bout de ses pattes et le bout de sa queue sont blancs. Il a des tâches fauves au-dessus des yeux, sur les membres et les joues.

Santé

Son espérance de vie est d’environ 10 à 12 ans.

En général, le Bouvier Bernois est très robuste. Cependant, il peut rencontrer les problèmes suivants :

  • Dysplasie.
  • Le cancer, principalement par l’histiocytose maligne, cancer d’origine génétique et qui ne se soigne pas.
  • Au vu de sa grande taille, il est prédisposé au retournement d’estomac et ses oreilles tombantes le rendent sensible aux otites et aux gales auriculaires.
  • Chez les femelles, on rencontre très souvent des problèmes urinaires à cause de leur grande taille. Leur grandeur et leur poids font qu’elles ont un espace restreint entre les pattes pour uriner et cela peut causer des champignons qui non traités peuvent provoquer des problèmes urinaires plus sérieux.

Entretien

Deux à trois brossages hebdomadaires sont nécessaires.

Groupe

Notations

Élevages

Naissances

Communauté