Qu’est-ce que la naturopathie animale ?

La naturopathie, ce n’est pas que pour les êtres humains, c’est aussi pour les animaux ! Au rayon des médecines alternatives, douces et non invasives, la naturopathie fait désormais figure de grande favorite auprès des propriétaires d’animaux domestiques. Pourquoi donc ? En quoi consiste la naturopathie animale ? Quels sont ses principes ? Et comment devenir naturopathe pour animaux en Suisse ? Découvrez la réponse dans la suite !

Naturopathie animale : de quoi parle-t-on ?

La naturopathie est l’association de deux mots : le latin Natura et le grec Pathos, qui signifient « le mal étudié en fonction de la nature ». La nature fait ici référence à ce qui agit sur la santé, positivement ou négativement. C’est aussi la combinaison des milieux interne et externe, à savoir l’organisme vivant et l’environnement dans lequel il évolue.

Quel que soit le public cible, ce qui fait l’essence de la naturopathie ne change pas : une approche holistique du bien-être, humain ou animal. Cela veut dire que la méthode consiste à accompagner l’animal dans son ensemble, à envisager sa santé comme un tout indivisible. Plus concrètement, la naturopathie est une médecine naturelle reconnue par le Parlement Européen. Elle est par ailleurs définie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme étant « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». Pour dire les choses plus simplement, la naturopathie est un système de soins complet dont le but peut être de maintenir, renforcer ou rétablir la santé de l’animal (ou de la personne) par des méthodes 100% naturelles.

Nous vous le disions, la naturopathie animale est une approche holistique. Cela veut dire qu’elle considère l’animal dans sa globalité en vue de traiter son corps et son esprit. Elle va donc au-delà des symptômes de la maladie. Mais tout cela ne doit pas nous faire oublier que la naturopathie animale est une méthode complémentaire et préventive. Autrement dit, elle n’a pas la prétention de remplacer la médecine allopathique conventionnelle, que ce soit en termes d’interventions d’urgence, de diagnostic ou de prévention. Elle vient plutôt la complémenter. Cela dit, la naturopathie peut aussi jouer un rôle curatif.

La naturopathie, c’est aussi pour les animaux !

La naturopathie fait la part belle aux méthodes naturelles et à l’adoption d’une bonne hygiène de vie, conditions préalables à la bonne santé et au renforcement du système immunitaire. Résultat des courses : le corps est mieux préparé à faire face aux pathologies bénignes et à retrouver un état de santé optimal plus rapidement, sans médicaments (sauf indication contraire d’un professionnel de la santé).

Vous l’aurez remarqué, aucune mention n’est faite de l’animal ci-haut. Car, en naturopathie, ce qui s’applique à l’homme s’applique aussi aux chiens, chats, rongeurs et autres animaux domestiques. En d’autres termes, rien n’empêche d’appliquer les principes et les méthodes de la naturopathie à vos animaux de compagnie, sauf indication contraire de votre vétérinaire. Nous ne le répéterons jamais assez, la naturopathie animale doit être envisagée comme un complément à la médecine allopathique, et non en première intention. Par exemple, un animal sujet à un traumatisme grave ou nécessitant une intervention d’urgence doit consulter un vétérinaire. Cela dit, la naturopathie prend tout son sens en accompagnement de l’animal après une intervention chirurgicale ou un traitement lourd.

Naturopathie et allopathie : quelle différence ?

La naturopathie se distingue de l’allopathie, ou médecine classique, à plusieurs niveaux. D’abord, il s’agit d’une philosophie qui considère tout ce qui est naturel comme étant bénéfique, et vice versa (tout ce qui n’est pas naturel n’est pas bon pour la santé). Ensuite, la naturopathie est une approche holistique, qui traite le corps de l’animal dans sa globalité. Par opposition, la médecine allopathique sépare le traitement des organes de celui des tissus. Enfin, la naturopathie n’a ni la prétention, ni l’ambition de soigner directement les troubles de santé, mais plutôt de préparer l’organisme à se guérir en tout autonomie, sans prise de médicaments.

C’est pour cette dernière raison que la naturopathie animale n’est pas considérée comme une pratique médicale, au sens classique du terme : un naturopathe pour animaux ne prescrit pas de médicaments, n’intervient pas en urgence et d’établit pas de diagnostic. Rappelons également que la naturopathie animale ne traite par les infections lourdes et les gros problèmes de santé plus globalement. Par conséquent, elle ne peut se substituer à la médecine allopathique.

Naturopathie animale, comment ça marche ?

Chien avec des plantes

Nous vous le disions, la naturopathie pour animaux ne se contente pas de se concentrer sur les symptômes de la maladie. Elle a une portée plus globale, comme toute approche holistique qui se respecte. Son objectif ultime : favorisez l’auto-guérison, en renforçant les défenses naturelles de l’organisme pour qu’il puisse lutter efficacement contre les problèmes de santé, mais aussi les prévenir. Pour y parvenir, un naturopathe pour animaux s’attelle à identifier les faiblesses de l’animal pour pouvoir y remédier via des techniques exclusivement naturelles : homéopathie, phytothérapie, nutrition, hydrothérapie, aromathérapie, massages, utilisation de minéraux (argile, oligo-éléments…), homéopathie, acupuncture… De toute évidence, il revient au naturopathe de déterminer la technique naturelle la mieux adaptée et la plus à même de renforcer l’organisme de l’animal traité.

Pourquoi consulter un naturopathe pour animaux ?

La naturopathie a surtout une utilité préventive. Elle peut aussi avoir un usage curatif, mais c’est plus rare. Quand faut-il donc consulter un naturopathe pour animaux ? Cette question en amène naturellement une autre : quels animaux peuvent bénéficier de la naturopathie ? La réponse est assez simple : tous les animaux peuvent bénéficier de la naturopathie, le tout est de vous adresser à un naturopathe spécialisé (équins, bovins, rongeurs, chiens, chats…). Si la naturopathie animale est surtout associée aux chiens et chats, ce n’est pas parce qu’elle leur est exclusive. Ils sont tout simplement les animaux de compagnie les plus nombreux dans nos contrées.

Revenons à la question qui nous intéresse. Un naturopathe animalier peut être consulté pour prévenir les troubles de santé de votre compagnon, à travers la mise en place d’une routine et d’une hygiène de vie saine. Vous pouvez également consulter un naturopathe pour animaux pour les différents maux bénins, ou encore pour trouver un plan d’alimentation adaptée. Enfin, ce praticien peut être sollicité pour un accompagnement émotionnel de l’animal, ou dans le cadre d’une rééducation.

Devenir naturopathe pour animaux en Suisse

Il existe plusieurs formations pour devenir praticien en naturopathie animale en Suisse, que ce soit à temps plein ou partiel. L’une d’entre elles est dispensée par l’Ecole de naturopathie et de soins naturels, et aboutit à la délivrance d’un diplôme de praticien en naturopathie animale, ou celui de praticien en naturopathie animale spécialisé équin et animaux de rente. Outre les formations en présentiel, on compte également des formations à distance en naturopathie animale en Suisse, comme celle de l’ESNA (Ecole Suisse de Naturopathie pour Animaux). Celle-ci prodigue des formations en e-learning en naturopathie pour chiens, chats, chevaux et bovins.

Rappelons toutefois que la Suisse et l’Union européenne ne reconnaissent officiellement aucune formation en naturopathie animalière à ce jour. Cela dit, la loi n’interdit pas l’exercice de la profession de naturopathe pour animaux, pour peu que vous respectiez la législation en vigueur, notamment en matière de protection des animaux. Il faut également s’interdire de prodiguer des soins invasifs ou d’entrer sur le terrain de la médecine vétérinaire.

 

A la recherche d’un naturopathe ? Rendez-vous dans notre rubrique annonces !