Avoir un pinson comme animal de compagnie

Facile à vivre et très peu exigeant, le pinson est parfait pour ceux et celles d’entre vous qui souhaitent adopter un oiseau domestique. Et comme il préfère souvent rester tranquillement dans son coin, le pinson est également vivement recommandé aux personnes qui ont peu de temps à consacrer à leur animal de compagnie, pour peu que vous lui offriez la compagnie d’un congénère (de préférence du sexe opposé !). Envie d’avoir un pinson comme animal de compagnie ? On vous dit tout sur ce charmant petit oiseau domestique !

Le pinson, un petit passereau haut en couleurs

De son nom scientifique Fringilla coelebs, le pinson est un passereau de taille petite à moyenne, appartenant à la famille des Fringillidés. Très familier des jardins, il doit son vrai nom (pinson des arbres) à sa propension à vivre dans les arbres, que ce soit dans les forêts, parcs ou jardins de ville. En bref, là où il y a des arbres, il y a fort à parier qu’il y aura des pinsons !

A l’état sauvage, le pinson préfère vivre en groupe avec ses congénères, mais pas toute l’année. il est intéressant de noter qu’hors période de reproduction, le pinson mâle se tient à l’écart des femelles, chacun des deux sexes vivant en groupes séparés. En période de reproduction, ce petit oiseau traditionnellement très sociable devient très attaché à son territoire. Eu égard aux caractéristiques physiques du pinson, le mâle est facilement reconnaissable à son plumage très coloré : tête gris-bleu, joues châtain, manteau brun-marron, front et queue de couleur noire et croupion vert. La femelle pinson, quant à elle, arbore un plumage un peu moins haut en couleurs, se faisant ainsi plus discrète.

L’alimentation du pinson

Le pinson est un petit oiseau omnivore. Autrement dit, dans la nature, il se nourrit d’à peu près tout ce qu’il trouve, que les aliments soient d’origine végétale ou animale. En printemps et en été, il préfère cependant se nourrir quasi exclusivement d’insectes, notamment de chenilles, mouches et autres araignées. Il apprécie aussi les vers de terre. Passée la belle saison, il s’oriente plus vers les graines, les fleurs, les bourgeons et les fruits tombés des arbres qu’il trouve au sol.

En captivité, le régime alimentaire du pinson doit être adapté en conséquence, en veillant à lui distribuer une alimentation équilibrée pour combler ses besoins nutritionnels. On remarque cependant que beaucoup de propriétaires de pinsons se contentent de donner des graines à leur passereau. Ces dernières sont certes essentielles à son alimentation, mais elles ne lui apportent pas les vitamines dont il a besoin. Veillez donc à fournir de la moulée, des fruits et légumes, ou un complément alimentaire riche en vitamine à votre pinson.

A l’instar des autres espèces d’oiseaux, le pinson consomme plus d’énergie que la normale en période de reproduction. Vous devez ainsi tenir compte de ses besoins durant cette période en lui distribuant une alimentation riche en protéines comme les pâtées aux œufs, mais aussi en calcium et phosphore comme l’os de seiche. Rappelons que le pinson apprécie les insectes en belle saison, d’où l’intérêt de lui en donner de temps à autres (grillons, vers de terre, araignées…), de préférence vivants.

Habitat du pinson : une voilière plutôt qu’une cage

Malgré sa petite taille, le pinson aura besoin d’espace pour s’épanouir car c’est un oiseau assez actif qui vole en permanence, en plus du fait qu’il n’aime pas vivre seul. Préférez donc la voilière à la cage, et installez-y des perchoirs pour que vos charmants petits volatiles s’y posent entre deux voltiges. Comme les canaris, les pinsons apprécient d’avoir des jeux à leur disposition pour les occuper. Ils aiment particulièrement les balançoires et les cachettes.

Vous devez de toute évidence mettre en place des bacs de nourriture dans la voilière, mais en aucun cas sous les perchoirs, le risque étant que les déjections des pinsons souillent leur repas. Si votre voilière est assez grande, mettez de la distance entre la mangeoire et l’abreuvoir des pinsons. De cette manière, vous éviterez le contact de la nourriture avec l’humidité et la moisissure qui pourrait en résulter. Pour ce qui est de l’emplacement de la voilière des pinsons, vous pouvez la mettre à peu près n’importe où, mais jamais dans un courant d’air, ni constamment exposée aux rayons du soleil.

Combien de pinsons adopter ?

Rappelons qu’à l’état sauvage, le pinson passe une bonne partie de l’année avec ses congénères en groupe. Il est donc principalement grégaire, ce qui veut dire qu’il n’appréciera pas de vivre seul en captivité. Pour commencer, adoptez au moins un couple de pinsons. Leur familiarisation avec leur nouvel environnement n’en sera que plus facile. Idéalement, adoptez-en un petit groupe de 5 ou 6  oiseaux, car les pinsons aiment socialiser en volant et en mangeant avec leurs congénères. Si vous adoptez un couple, attendez-vous à accueillir des petits bébés pinsons, pour peu que vous mettiez des petites branches dans la voilière pour que les pinsons puissent confectionner un nid.

La reproduction du pinson

La période de reproduction du pinson s’étend généralement d’avril à juillet. Durant cette période, le pinson mâle, d’habitude très sociable, devient très attaché à son territoire, au point d’en devenir agressif à l’égard des autres oiseaux des alentours. Nous vous le disions, hors période de reproduction, les pinsons mâles et femelles ne se côtoient pas, préférant chacun vivre dans un groupe distinctif à chaque sexe.

Lorsqu’il s’agit de construire un nid pour accueillir les œufs, c’est la femelle pinson qui se charge de tout. Pour confectionner un lieu d’accueil douillet et confortable, la femelle pinson est capable de faire plus de 1 000 allers-retours pour apporter tous les matériaux dont elle aura besoin. Dans la nature, les pinsons placent leur nid assez haut dans un arbre, et le confectionne généralement à partir de fibres végétales et de mousse. En plus de la fabrication du nid, la femelle s’occupe également toute seule de la couvée des 4 à 5 œufs qu’elle pond par an, pour une durée allant de 11 à 13 jours. Le pinson mâle n’intervient qu’après éclosion des œufs, en participant à l’alimentation des petits.

En captivité, les pinsons se reproduisent toujours à la même période. Vous devez toutefois leur garantir un minimum d’intimité, en mettant à leur disposition des cachettes dans la voilière, mais aussi des petites branches et brindilles pour que la femelle puisse confectionner un nid douillet.

Envie d’élever un couple de pinsons mais vous n’arrivez pas à en trouver ? Faites un tour dans notre rubrique annonces !