Comment bien aménager son écurie ?

Cela peut sembler être une évidence, mais il est très important de bien aménager son écurie, à la fois pour le confort du cheval et du cavalier. On ne vous apprend rien en vous disant que c’est à l’écurie que les chevaux et les cavaliers passent la plus grande partie de leur temps, d’où l’importance qu’elle soit bien pensée. Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques trucs et astuces pour bien aménager votre écurie

Attache et double attache au box

Vous aurez naturellement besoin d’attacher votre cheval au box de temps à autre, il faudra donc prévoir un petit aménagement spécialement pensé à cet effet. Il s’agit ni plus ni moins d’un anneau que vous allez fixer au mur, avec une chaîne d’un peu moins de 100 cm de long, munie d’un mousqueton de sécurité à son bout. Ce dernier est très important, car il permet d’éviter les fuites dangereuses lors, par exemple, du nettoyage de la litière, du retrait de la couverture, ou encore de la pose des bandes. Cette attache se révèle également d’une grande utilité pendant que vous faites patienter un cheval harnaché un peu au box, évitant ainsi qu’il ne se roule par terre avec sa selle.

La double attache, quant à elle, est particulièrement indiquée sous un abri ou dans le couloir de l’écurie. Son principe est assez simple : deux anneaux installés sur des parois opposées. Là encore, les anneaux doivent être complétés par une chaîne assez longue et un mousqueton de sécurité. La double attache latérale est essentielle pour maintenir un cheval bien en place lorsque vous essayer de le tondre par exemple. Fermement attaché, le cheval ne pourra pas grignoter sa longe, et encore moins aller au galop ! Rappelons toutefois qu’il ne faut en aucun cas prolonger la double attache du cheval plus que nécessaire, car cet immobilisme prolongé l’ennuie et l’irrite. Justement, parlons d’ennui des chevaux

Les jouets pour vaincre l’ennui des chevaux à l’écurie

On n’y pense pas souvent, mais il est très important d’installer des jouets au box, aussi futile que cela puisse paraître. Pourquoi ? C’est très simple : les chevaux s’ennuient au box, en tout cas une grande partie d’entre eux s’y morfond, allant jusqu’à développer des tics. Les jouets pour chevaux sont évidemment disponibles dans le commerce, mais vous risquez de les payer au prix fort. Vous pouvez toutefois fabriquer vous-même des jouets pour votre cheval, pour peu que vous soyez un peu bricoleur sur les bords.

L’un des jouets les plus simples que vous puissiez confectionner est le contenant à graviers polis. Tout ce dont vous aurez besoin est d’un grand bidon vide en plastique épais, idéalement d’une contenance de 5 litres, dans lequel vous allez mettre un peu de graviers polis. Accrochez-le ensuite au mur du box à l’aide d’une chaîne d’un ½ mètre de long pour que le cheval puisse jouer avec en le mordillant, le déformant ou en le faisant glisser contre le mur. Cela ne manquera pas d’être un peu bruyant, mais vous éviterez l’ennui au cheval, ce qui est déjà ça de gagné. Il est également possible de faire glisser des breloques en bois (que vous aurez pris la peine de polir pour ne pas blesser le cheval) le long d’une corde, ou encore des culbutos que vous aurez fixé entre deux box, sur les barreaux.

Un éclairage puissant pour le box

Souvent, une lumière générale ne suffit pas à bien éclairer le box. Pensez donc à mettre en place un éclairage puissant, ce qui s’avérera bien utile, notamment lors des visites du vétérinaire par exemple. Il serait toutefois assez coûteux d’équiper tous les box d’un éclairage puissant individuel, mais il existe une alternative tout aussi intéressante et qui fait très bien le boulot : une baladeuse puissante. Conservez-en une en permanence à l’écurie pour l’utiliser en cas de besoin. Il faut cependant veiller à ce que la baladeuse dispose d’un fil assez long pour que vous puissiez éclairer le box le plus éloigné de la prise électrique. Aussi, optez pour un modèle solide et de bonne qualité, munie d’un crochet pour pouvoir facilement fixer votre baladeuse en haut de la grille du box. Au préalable, pensez à planter un clou assez solide pour supporter le poids de la baladeuse à l’entrée de chaque box. Et attention au fil électrique qui traîne au sol !

Le gel de l’eau en hiver

Parce que l’eau gèle dans les tuyaux et dans les seaux en hiver, il faudra prendre les mesures nécessaires pour y pallier. Par grand froid, pensez à fermer l’eau et à vidanger les tuyaux durant les nuits les plus froides pour éviter le gel. Si toutefois vous faites boire vos chevaux au seau, les choses sont beaucoup moins compliquées : tout ce que vous aurez à faire est de mettre une bonne poignée de gros sel dans l’eau, évitant ainsi qu’elle gèle.

Quels aménagements pour mettre de l’ordre à l’écurie ?

Une écurie, ça peut très vite déborder, devenant le terrain d’un désordre innommable. Soyez particulièrement attentif au manque d’ordre, car il arrive à « petite gouttes », sournoisement, sans prévenir… Autour d’un cheval, c’est généralement le gros bazar. Entre le matériel de pansage qui traîne, les couvertures et les bandes, difficile de se frayer un chemin. Il existe heureusement plusieurs astuces qui peuvent aider à remettre de l’ordre au box.

L’une des plus simples est de mettre un coffre en bois à côté de chaque box pour y ranger tout ce qui traîne. Pensez également à accrocher horizontalement quelques cordelettes sur le mur adjacent au box, la porte ou le volet. Vous pourrez ainsi y mettre les couvertures et les chemises, que vous aurez préalablement pris la peine de plier en deux. Pour un maximum de praticité, vous pouvez opter pour quelques caddies sur roues, qui serviront de fourre-tout. Ils se révéleront d’une grande utilité pour transporter le matériel dont vous avez besoin d’un box à l’autre, tout en évitant le désordre.

Outils et accessoires pour éviter le désordre

Est-il utile de rappeler l’importance de l’ordre à l’écurie ? Au-delà de l’aspect visuel, l’ordre permet de minimiser les risques d’accidents, mais aussi de gagner du temps et de protéger votre matériel chèrement payé. Voici quelques accessoires que vous pouvez utiliser à cet effet.

Crochets et porte-manteaux

Pour accrocher vos licols et longes, vous pouvez tout simplement opter pour des porte-manteaux, à condition qu’ils soient assez solides pour supporter leurs poids. Il est également possible d’opter pour des crochets à quatre bras, à suspendre là où vous estimez en avoir besoin, pour éviter que vos licols traînent au sol et que les longes ne soient salies par le crottin des chevaux.

Suspendez balais, pelles et fourches

Ce sont là les principales causes d’accident à l’écurie, d’où l’importance d’accrocher les balais, pelles et autres fourches. Il ne faut en aucun cas les laisser traîner au sol. Veillez à les suspendre à un endroit assez prêt des box, sans qu’ils ne soient sur le passage des chevaux. Pour ce faire, de simples clous plantés au mur feront l’affaire.

Vous avez déjà réussi à aménager une écurie ? Partagez votre expérience avec les autres lecteurs dans les commentaires !