La toilette chez le chat

La réputation de propreté du chat n’est certainement pas volée. Chaque jour, le félin passe beaucoup de temps à faire sa toilette pour se débarrasser des odeurs et entretenir son poil. Au-delà de l’esthétique, se toiletter a un effet apaisant sur le chat. Ce rituel quotidien est également essentiel à sa santé et son bien-être. Généralement, le chat se suffit à lui-même lorsqu’il s’agit d’hygiène, mais vous pouvez intervenir en lui apportant quelques soins adaptés. Voici tout ce que vous devez savoir sur la toilette du chat !

Un tiers du temps du chat est consacré à la toilette

Le chat reproduit à l’identique son rituel de toilettage, chaque jour. On estime qu’un chat passe le tiers de son temps à se lécher de la tête à la queue. Comme une horloge, il commence par à se lécher et à s’essuyer la tête, utilisant ses pattes avant comme un gant de toilette. Il passe ensuite à ses membres antérieurs, puis à ses épaules, ses flancs et clos la session journalière par son appareil génital. Une zone difficile d’accès ? Aucun problème pour le chat ! Ce petit félin est assez agile pour se contorsionner et atteindre les zones les plus improbables de son corps, notamment entre les omoplates. Si le chat passe autant de temps à se lécher, s’essuyer et à démêler son poil, c’est parce qu’il est conscient de l’importance de la propreté pour sa santé. Ce qui nous amène naturellement à la question suivante : pourquoi le chat fait-il sa toilette ?

Pourquoi le chat fait-il sa toilette ?

Pour plusieurs raisons. Un chat fait sa toilette en premier lieu pour se maintenir en bonne santé, mais pas seulement. D’un point de vue santé, en faisant sa toilette, le félin libère une substance naturelle produite par ses glandes cutanées, simplement en tirant sur son poil. Cette substance est un type de sébum protecteur, qui participe à l’imperméabilité et à la beauté du pelage de l’animal. Aussi, en se léchant, le chat ingère un peu du sébum sécrété par ses glandes cutanées, riche en vitamine D et qui lui permet de préserver la santé de ses os et de ses dents.

Se toiletter permet par ailleurs au chat de stimuler sa circulation sanguine. Rappelons aussi que le chat ne transpire pas, ce qui peut poser problème par temps chaud. En se léchant, le félin se rafraîchit grâce à sa salive, et régule ainsi sa température corporelle. Nous vous le disions, la toilette a un effet apaisant sur le chat. En passant du temps à se lécher et à s’essuyer, cette petite boule de poils sécrète des endorphines. « L’hormone du bonheur », comme on la surnomme, est un puissant antistress. C’est la raison pour laquelle le chat recoure à la toilette lorsqu’il est en stress ou se sent contrarié.

Au-delà de la santé et du bien-être, la toilette du chat a une dimension esthétique indéniable. Bien qu’inconscient de sa beauté naturelle, le félin tend à la préserver en entretenant son pelage, éliminant ainsi les parasites et les poussières qui s’y incrustent. Il en profite également pour se débarrasser des odeurs et des poils morts. Agissant comme un peigne, la langue du chat démêle le poil et le lisse.

Toilette : le rituel du chat

Un chat prend sa toilette très au sérieux, à tel point qu’il n’en manque jamais une session. Tous les jours, c’est le même rituel, appris dès son plus jeune âge auprès de sa mère. Un rituel qui a le don de rassurer le félin, de le détendre, et de le nettoyer bien sûr ! Comment se passe la toilette du chat ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans la suite.

Le chat débute invariablement sa séance de toilettage par la tête, utilisant ses pattes avant comme un gant de toilette. Il procède en mouillant ses pattes, avant de les passer sur sa tête, son visage et derrière ses oreilles. Il s’occupe ensuite de ses membres antérieurs, avant de passer aux épaules, le ventre et les flancs. Il n’en oublie pas son appareil génital, qu’il passe plusieurs minutes à nettoyer, et termine pas sa queue et ses pattes arrière.

Très important : ne perturbez jamais votre chat lorsqu’il fait sa toilette. Il s’agit pour lui d’un moment intime durant lequel il apprécie qu’on le laisse tranquille. A la moindre intervention extérieure, le chat a tendance à reprendre son rituel de toilette depuis le début.

Faut-il intervenir dans la toilette du chat ?

Chat qui se fait brosser

La question qu’on se pose ici est de savoir si vous devez apporter des soins en plus au chat. En bref, vous ne « devez » pas, mais vous devriez. Rappelons qu’il est fortement déconseillé de perturber le chat pendant sa toilette. Cela dit, vous pouvez, de temps à autre, l’aider à être plus propre et plus beau en le brossant, spécialement s’il s’agit d’un chat à poil long. Ce faisant, vous le débarrassez des poils morts, qui seraient avalés par l’animal autrement.

Pour brosser votre chat, optez pour un peigne adapté et allez-y en douceur en brossant l’ensemble de son corps. Attention à ne pas le blesser en appuyant trop fort sur la tête ou sur l’appareil génital. Par ailleurs, sachez qu’il se peut que le félin ne vous laisse pas le brosser dans un premier temps. Dans ce cas, laissez-lui le temps de prendre confiance, ne le brusquez pas en vous montrant impatient. Notre conseil : prenez le temps de lui présenter la brosse pour qu’il la sente, et attendez qu’il soit rassuré pour commencer à le brosser. En brossant le chat, profitez-en pour examiner l’état de son poil et vérifiez qu’aucun parasite n’y est présent. Soyez particulièrement attentif aux grosseurs éventuelles et à d’autres problèmes sous-cutanés ou de peau. Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Hormis le brossage, vous pouvez intervenir en apportant des soins de nettoyage aux yeux et aux oreilles de votre chat, en utilisant des solutions disponibles en animalerie ou en pharmacie (on évite les solutions commercialisées en grande surface, potentiellement agressives !). Pour nettoyer les yeux et les oreilles de votre petite boule de poils, armez-vous de 4 cotons propres, un pour chaque œil et chaque oreille. Si votre chat est plutôt du type docile, profitez de la séance de soins maison pour vérifier sa bouche à la recherche de blessures ou d’une éventuelle maladie de la gencive. A l’état normal, les gencives du chat sont de couleur rose. Si vous remarquez un changement de couleur, consultez votre vétérinaire.

Toilette abandonnée ou excessive : faut-il s’inquiéter ?

A ce stade, vous savez certainement toute l’importance de la toilette pour un chat. Il y a donc lieu de s’inquiéter lorsque le félin ne fait plus sa toilette, d’autant plus s’il se met à perdre ses poils. Dans ce cas, une seule explication : le chat a un problème de santé, il faut donc consulter. Il peut s’agir d’une gingivite ou d’une stomatite. Les douleurs buccales qu’elles causent empêchent le chat de faire sa toilette habituelle. Dans le cas contraire, si le chat fait sa toilette de manière inhabituellement excessive, cela peut indiquer une irritation, une douleur ou une inflammation.

Votre chat ne fait plus sa toilette ou la fait de manière excessive ? Il est urgent de consulter pour identifier l’origine du trouble. Trouvez un vétérinaire près de chez vous en consultant notre rubrique annonces !