Vous venez d'adopter un octodon et vous souhaitez lui proposer de la nourriture adaptée et saine ? Voici nos conseils d'experts pour un octodon en pleine santé, qui vous accompagnera durant de longues années.

Quels sont les besoins nutritionnels de l’octodon ?

Grâce à une alimentation variée et équilibrée, l'octodon en captivité peut atteindre une durée de vie supérieure à 7 ans. Il est donc essentiel de lui fournir l'ensemble des vitamines, protéines et lipides essentielles à sa santé, afin de profiter de votre petit compagnon le plus longtemps possible, tout en lui évitant d'éventuels troubles de la digestion.

L'octodon est un petit rongeur qui fait partie des animaux caecotrophes : ils sont donc amenés à manger leurs déjections de manière régulière, afin de récupérer le maximum de vitamines et de fibres de leur alimentation. La vitamine C, en particulier, est très importante pour leur survie, bien qu'il ne soit pas nécessaire de leur en fournir en grandes quantités. Bien entendu, il est absolument indispensable de proposer à l'octodon de l'eau propre en biberon en continu. Cette eau doit être changée tous les jours, et il est important de s'assurer régulièrement du parfait fonctionnement du biberon, afin d'éviter tout risque de déshydratation. Un octodon adulte a ainsi besoin de 30 ml environ d'eau par jour. Il est fortement déconseillé de proposer de l'eau provenant de bouteilles destinées à la consommation humaine à votre octodon : ce petit rongeur est sujet aux calculs rénaux, et un apport aussi important en minéraux risquerait de fragiliser sa santé. Vous pouvez remplir le biberon chaque matin avec de l'eau du robinet, après l'avoir préalablement rincé afin d'en éliminer les impuretés.

D'une manière générale, il est admis qu'un octodon a besoin de davantage de fibres et de protéines que de lipides au sein de son alimentation quotidienne. En effet, les fibres constituent la majeure partie des besoins nutritionnels de votre petit compagnon : grâce à une alimentation riche en cet élément nutritionnel, l'octodon voit ses risques d'obésité diminuer drastiquement. Gare aux carences, car un manque de fibres peut s'avérer mortel pour l'octodon. Les diarrhées récalcitrantes sont un bon indicateur d'une telle carence, et il est important de surveiller les selles de votre animal de compagnie afin de s'assurer de sa bonne santé. Des diarrhées peuvent aussi être le signe d'un trop grand apport en lipides : il vous faudra dans ce cas réduire drastiquement les aliments en contenant en grandes quantités.

Les aliments du quotidien

Afin d'assurer la bonne santé ainsi que la longévité de votre petit compagnon, vous devrez lui apporter deux aliments principaux : le foin ainsi que les granulés.

Le foin doit être disposé dans la cage de l'octodon en hauteur, au sein d'un râtelier. Choisissez du foin sec de couleur verte : la luzerne est à éviter à tout prix, car elle contient un haut taux de calcium. Le foin doit être proposé à l'octodon en quantité illimitée : il doit ainsi toujours y en avoir une quantité suffisante à la disposition du rongeur, afin de préserver sa flore intestinale et sa bonne santé dentaire. En effet, l'octodon, comme beaucoup de ses congénères rongeurs, voit ses dents pousser en continu tout au long de sa vie. Le foin lui permet ainsi de tailler sa dentition et d'éviter d'éventuelles blessures buccales.

Autre élément indispensable à l'alimentation de l'octodon : les granulés. Choisissez-les en animalerie, et si possible orientez votre choix vers des granulés spécifiquement conçus pour les octodons, que vous pourrez distribuer à votre petit compagnon à raison de 40 grammes par jour. Évitez à tout prix d'acheter des graines, qui ne sont pas suffisamment nourrissantes. En cas de pénurie de granulés pour octodon, vous pouvez orienter votre choix vers des aliments en granulés dédiés aux chinchillas, qui sont aussi parfaitement adaptées à votre petit rongeur.

Quelles friandises donner à un octodon ?

Il est également possible de proposer à l'octodon des branches d'arbres tels que les bouleaux, les acacias, les érables, les peupliers ainsi que les pommiers et mûriers. Ces branches sont très appréciées par les octodons, qui peuvent les ronger afin de s'y faire les dents, tout en les occupant au cours de la journée.

De manière très occasionnelle, à raison d'une fois par semaine au maximum, vous pouvez aussi gâter votre petit compagnon en lui proposant une noix de Grenoble, quelques graines de tournesol ou encore une amande ou deux. Attention à ne pas donner une grande quantité de ces noix et graines à votre animal, qui risquerait de tout manger d'un coup et donc d'être sujet à de l'obésité ou à des problèmes de l'appareil digestif.

Quels aliments peuvent être donnés en complément ?

Il est aussi possible d'ajouter de la verdure en complément de l'alimentation quotidienne de votre octodon. Ces aliments, très appréciés par ces rongeurs, sont toutefois à distribuer avec parcimonie et de manière occasionnelle, sous peine d'augmenter les risques d'obésité et de troubles digestifs.

Certains fruits et légumes sont parfaitement adaptés à l'octodon :

  • Le céleri 
  • Les carottes
  • Le brocoli 
  • Les radis 
  • Les tomates 
  • Les pommes et poires 
  • Le concombre 
  • La courgette 
  • Les cerises 
  • Les mandarines (sans leur peau) 
  • Les prunes 
  • La pastèque (sans les graines) 
  • Les raisins verts et rouges
  • Les fraises

Vous pouvez aussi proposer à l'octodon de la salade verte, du pissenlit ainsi que du liseron. Certaines plantes peuvent aussi être ajoutées à son alimentation, telles que le persil, la menthe, le tilleul, le thym, le cerfeuil, le romarin ainsi que la chicorée.

L'ensemble de ces aliments doivent être introduits dans l'alimentation de l'octodon de manière graduelle, et doivent impérativement être remplacés tous les jours, dans le cas ou l'animal n'aurait pas mangé l'intégralité de la verdure qui lui avait été donnée la veille. Veillez aussi à nettoyer soigneusement les aliments frais, puis de les sécher avec un torchon propre avant de les proposer à l'octodon.

Les aliments à proscrire à tout prix

L'octodon, comme la plupart des petits rongeurs, a un système digestif très fragile. C'est pourquoi bon nombre d'aliments sont à éviter, au risque d'empoisonner mortellement votre petit compagnon.

Parmi les aliments interdits, il est possible de citer :

  • Les biscuits 
  • L'alcool 
  • Le chocolat 
  • Les produits laitiers dans leur globalité 
  • Les aliments à base de viande

N'oubliez pas qu'au sein de son habitat naturel, l'octodon se nourrit principalement de feuilles, d'écorces et de graines trouvées au sol : il s'agit donc d'un rongeur exclusivement herbivore, et son alimentation en captivité doit impérativement être adaptée à cette spécificité.

En suivant ces conseils, vous assurez à votre octodon une vie longue et heureuse, en pleine santé.
N'hésitez pas à essayer plusieurs aliments frais, et d'ajuster vos achats en fonction des préférences de votre animal : tout comme nous, les octodons ont leurs aliments favoris !