Le lapin, un animal adorable qui nous rappelle notre enfance…Mais vous avez peut-être envie, maintenant, de ne plus vous contenter d’un animal en peluche, et de sauter le pas, pour adopter un lapin bien réel? Pour que cette aventure soit réussie, mieux vaut s’informer avant. 

Quelle variété de lapin?

Les lapins sont caractérisés par une grande variété de pelages et de tailles possibles. Entre lapin nain, de taille moyenne, ou géant, entre lapin à poils courts ou à poils longs, lequel choisirez-vous? Tout dépend de vos goûts, sachant que leurs tempéraments ne sont pas trop différents d’un type à l’autre. On peut seulement constater une plus grande nervosité chez les lapins nains jeunes.

Quel matériel? 

Parmi le matériel à acheter, vous penserez à vous munir d’une cage. Les petites races de lapins ont besoin d’autant d’espace que les autres. Même dans une grande cage, un lapin réclame des sorties quotidiennes. Sinon, il deviendra triste ou agressif.

Si le lapin est éduqué, une cage n’est pas obligatoire. Un lapin peut vivre à la manière d’un chat, en liberté dans la maison. Comme lui, il peut faire des dégâts: un apprentissage patient des règles de la maison sera nécessaire. Il est notamment possible d’éduquer un lapin à faire ses besoins dans un bac à litière.

Outre l’éventuelle cage, il faudra deux gamelles en céramique lourde, pour l’eau et la nourriture (granulés, légumes variés et herbes), ainsi qu’un râtelier pour contenir le foin (environ 80% de son alimentation). 

Le budget pour l’entretien d’un lapin est très similaire à celui demandé pour un chien ou un chat. Avoir un lapin ne coûte pas moins cher!

Un ou plusieurs? Mâle ou femelle?

Un lapin peut vivre de façon solitaire, mais il préférera toujours vivre au moins à deux. Si vous voulez adopter plusieurs lapins, ne prenez pas plusieurs mâles. A la puberté, ils risquent de se battre. Si vous adoptez des sexes différents, il faut faire stériliser le mâle et la femelle. Il est également utile de faire stériliser des femelles que l’on veut faire cohabiter, car elles présentent un risque élevé de cancer de l’utérus. Les lapins de tailles et de races différentes peuvent cohabiter sans problème, après stérilisation. Vis-à-vis de son maître, un lapin est un animal sensible et capable d’une grande complicité.

Le lapin est généralement d’un tempérament doux, mais il va aussi avoir des humeurs changeantes selon l’heure ou la saison. Il sera parfois paresseux, parfois dynamique. Il pourra être affectueux ou distant, triste ou joyeux. 

Beaucoup d’adoptions de lapins sont portées par le souhait d’un enfant, mais un lapin n’est jamais un jouet. Il révèle même souvent un fort instinct sexuel à la puberté, avec parades amoureuses, mauvaise humeur, et jets d’urine pour marquer le territoire… Contrairement aux idées reçues, les femelles ne sont pas plus douces que les mâles. Autant le savoir avant d’adopter.

De quels soins a besoin un lapin? 

Les lapins à poils longs doivent être brossés quotidiennement. Sinon ils risquent de souffrir de graves problèmes digestifs. Des soins vétérinaires doivent aussi être prodigués, avec bien sûr les vaccins, et l’éventuelle stérilisation. A noter, les lapins nains et les lapins béliers ont souvent des soucis dentaires et ORL. Dans tous les cas, une visite annuelle de vérification de l’état des dents et des griffes doit être effectuée.  

Pour trouver le lapin idéal, il peut être pertinent de vous tourner vers une association ou un refuge. Ces structures proposent généralement des lapins qui ont passé le cap de l’adolescence. Ainsi, vous éviterez les soucis de la puberté. En animalerie, les lapereaux sont souvent sevrés trop tôt, et sont même parfois malades ou porteurs de parasites. La personnalité d’un lapin évolue tout au long de sa vie, en fonction du temps que vous lui accorderez, de son âge et de son environnement. 

Le lapin est un animal gentil, qui s’attache souvent beaucoup à la personne qui l’a adopté. Un lapin vit généralement plus de 10 ans: c’est un engagement à long terme.

A bientôt pour d'autres infos!