Qu’est-ce que le syndrome vestibulaire chez le lapin ?

Votre lapin a la tête penchée ? Cela peut être un geste anodin, comme il peut s’agir du syndrome vestibulaire chez le lapin, surtout si le lapin montre des signes de perte d’équilibre. Différentes infections bactériennes ou parasitaires peuvent être à l’origine de cette pathologie nerveuse, caractérisée par une tête tordue sur le côté, couplée à de gros problèmes d’équilibre. En tout état de cause, seul un vétérinaire est capable de diagnostiquer ce syndrome et de le traiter efficacement.

Syndrome vestibulaire : la pathologie nerveuse la plus courante chez le lapin

Reconnaissable au penchement de tête et à la perte d’équilibre, le syndrome vestibulaire est la pathologie nerveuse la plus courant chez le lapin. En cause : une infection parasitaire ou bactérienne le plus souvent, à l’origine de l’atteinte des noyaux vestibulaires ou de l’oreille interne du lapin. Particulièrement difficile à traiter, le syndrome vestibulaire doit être pris en charge au plus tôt pour maximiser les chances de guérison du lapin.

Syndrome vestibulaire chez le lapin : les symptômes

Bien qu’il soit caractérisé par un penchement de tête sur le côté, le syndrome vestibulaire chez le lapin ne doit pas être confondu avec un torticolis. Il est en effet inopportun de parler d’une atteinte musculaire là où on a plutôt affaire à une atteinte neurologique. Car c’est bien ce qu’est le syndrome vestibulaire : une atteinte d’une zone du cerveau qu’on appelle noyaux vestibulaires, ou de l’oreille interne de l’animal, ce qui explique les gros problèmes d’équilibre associée à la pathologie, à l’origine des chutes à répétition du lapin. Globalement, les symptômes du syndrome vestibulaire chez le lapin incluent :

  • La tête tordue sur le côté : la tête penchée est le symptôme le plus courant du syndrome vestibulaire chez le lapin. Dans certains cas, la tête de l’animal est tellement tordue qu’il se met à rouler sur lui-même ;
  • La perte d’équilibre : c’est l’autre signe caractéristique du syndrome vestibulaire chez le lapin. Ce dernier perd son équilibre et chute souvent en raison de la mauvaise coordination de ses mouvements. Une mauvaise coordination qui peut dépasser le corps du lapin pour atteindre ses yeux ;
  • Nausées, perte d’appétit, tremblements… d’autres symptômes peuvent être associés au syndrome vestibulaire chez le lapin. Il est très important de rappeler qu’une consultation urgente s’impose lorsque vous observez l’un de ses symptômes.

Quelles sont les causes du syndrome vestibulaire chez le lapin ?

L’otite interne est la cause la plus fréquente du syndrome vestibulaire chez le lapin. L’otite interne est, comme son nom le laisse clairement entendre, une infection de l’oreille interne, causée par une bactérie (généralement la pasteurellose). Elle peut aussi être causée par une gale articulaire, une tumeur de l’oreille interne ou encore par une otite externe avec perforation du tympan. On parle alors de syndrome vestibulaire périphérique, la forme la plus courante de cette pathologie. Dans ce cas, les lésions sont localisées dans l’oreille moyenne et interne. Attention : si cette infection n’est pas traitée à temps, elle risque de se répandre et d’endommager le tympan.

Par ailleurs, lorsqu’il s’agit d’un syndrome vestibulaire central, la cause la plus probable est l’encéphalitozoonose, une affection cérébrale causée par l’Encephalitozoon cuniculi, un parasite qui s’installe dans les reins de l’animal. Dans certains cas, le syndrome vestibulaire central peut être dû à une chute ou à un traumatisme crânien, et plus rarement à un cancer.

Syndrome vestibulaire chez le lapin : quel diagnostic ?

Tout comme le traitement, le diagnostic du syndrome vestibulaire chez le lapin peut s’avérer assez compliqué. En cause : la nécessité pour le vétérinaire d’en identifier la cause précise pour pouvoir prescrire un traitement efficace, particulièrement lorsqu’il s’agit d’un syndrome vestibulaire central qui affecte le cerveau de l’animal. Parmi les examens réalisés par le vétérinaire pour déterminer la cause exacte de cette pathologie nerveuse, citons le relevé des antécédents et des conditions de vie de l’animal, l’examen physique complet y compris l’examen des oreilles à l’otoscope, l’examen sanguin, la radiographie des bulles tympaniques, IRM, la ponction de liquide cérébrospinal… 

Le traitement du syndrome vestibulaire chez le lapin

Il va de soi que le traitement du syndrome vestibulaire chez le lapin dépend du diagnostic établi par le vétérinaire. Rappelons que tout l’objet de ce dernier est d’identifier la cause exacte de cette pathologie nerveuse. Dans tous les cas, les vétérinaires préconisent généralement des antibiotiques à large spectre pour éliminer les causes inflammatoires ou infectieuses de la maladie. Et parce qu’il est souvent difficile de déterminer la cause précise du syndrome, il est courant d’essayer plusieurs traitements avant de trouver celui qui sera en mesure d’en réduire les symptômes. Sachez par ailleurs que certains médicaments sont mal supportés pas le lapin. Ils sont toutefois indispensables, comme c’est le cas des médicaments à base de cortisone.

En tant que propriétaire du lapin potentiellement atteint du syndrome vestibulaire, vous devez prendre quelques mesures, outre le fait de consulter votre vétérinaire en urgence. Entre temps, veillez à restreindre la liberté de mouvement du lapin en le confinant dans un petit espace pour éviter tout risque de chute. Rappelez-vous que le syndrome vestibulaire se traduit par une perte d’équilibre aiguë chez le lapin. Après la visite chez le vétérinaire et la prescription d’un traitement adapté, vous devrez continuer à prendre soin du lapin à la maison, notamment en l’abreuvant et en le nourrissant à la seringue car il aura du mal à manger seul. Faites particulièrement attention au risque de sécheresse oculaire chez le lapin. Pour l’évitez, prenez l’habitude d’appliquer des larmes régulièrement sur la cornée de l’animal.

Vous soupçonnez un syndrome vestibulaire chez votre lapin ? Il est urgent de consulter un vétérinaire spécialisé. Trouvez-en un près de chez vous dans notre rubrique annonces !