Quel est le rongeur le plus affectueux ?

1 500, c’est à peu près le nombre d’espèces de rongeurs répertoriées à ce jour. Vous le savez sans doute, la grande majorité de ces espèces ne peut être considérée comme un NAC, la plupart des rongeurs ayant une peur naturelle de l’homme. Parmi ses 1 500 espèces, seules 7 peuvent légitimement être considérées comme des animaux de compagnie (chinchillas, gerbilles, souris, rats, hamsters, cochons d’Inde et dègues), certaines étant naturellement plus affectueuses que d’autres. Vous avez envie d’élever un rongeur ? Découvrez notre sélection des rongeurs les plus affectueux, à adopter sans hésitation !

Rongeurs : des NAC affectueux ?

En général, oui, les rongeurs sont des animaux de compagnie particulièrement affectueux et sociables. Certains le sont même à l’extrême ! En effet, quelques espèces de rongeurs apprécient tellement le contact humain qu’elles peuvent se laisser mourir si elles en manquent !

Notez toutefois que l’espèce n’est pas l’unique facteur déterminant lorsqu’il s’agit de mesurer le degré d’affection d’un rongeur. Il faut savoir que, même chez les rongeurs, l’affection est une question d’habitude. Ainsi, plus vous habituerez votre NAC au contact dès son plus jeune âge, et plus vous aurez de temps à lui consacrer (jeux, balades, sorties…), plus il aura tendance à vous faire confiance et donc à se laisser manipuler et vous montrer toute son affection.

Globalement, les rongeurs sont des NAC gentils et affectueux car, pour la plupart, ce sont des animaux sociaux par nature. En captivité, leur instinct de sociabilité et leur volonté d’établir des relations avec d’autres individus restent intacts. C’est notamment le cas des gerbilles qui, à l’état sauvage, évoluent en clans. Des clans qui ont la particularité d’être soudés et solidaires. Par exemple, pour montrer leur affection à un congénère, les gerbilles ont tendance à se toiletter mutuellement, mais aussi à se blottir l’une contre l’autre pour dormir.

Sans plus attendre, partons à la découverte de notre sélection des rongeurs les plus affectueux que vous puissiez élever !

Les cochons d’Inde

Calme, doux et aimant à souhait, le cochon d’Inde est probablement le rongeur le plus affectueux qui existe. Ce n’est pas pour rien que c’est l’un des grands favoris des éleveurs de NAC ! Signe ultime de sa sociabilité, le cochon d’Inde se laisse facilement approcher et manipuler par son propriétaire, un tempérament qui le rend idéal comme animal de compagnie des enfants (à condition de bien éduquer les enfants pour qu’il ne lui fasse pas de mal !). Attention toutefois aux réactions agressives, bien qu’elles soient extrêmement rares.

Souvenez-vous, nous vous disions que certaines espèces de rongeurs sont sociables à l’extrême. Eh bien c’est tout à fait le cas du cochon d’Inde, un rongeur qui déteste la solitude, à tel point qu’il peut déprimer par manque de contact, voire même mourir ! Pour éviter cette fâcheuse déconvenue, il est vivement recommandé d’adopter un couple de cochons d’Inde, un mâle et une femelle, pour qu’ils se tiennent compagnie. Vous devez aussi veiller à les occuper régulièrement pour qu’ils ne s’ennuient pas. Dans de bonnes conditions, vous allez pouvoir profiter de vos cochons d’Inde pour au moins 8 ans !

Les gerbilles

Vous cherchez un rongeur domestique pour amuser les enfants ? La gerbille est sans doute le rongeur qu’il vous faut ! Toute petite et immensément mignonne, la gerbille est un rongeur qui adore jouer et se laisse très facilement toucher et caresser. De plus, cette minuscule bête de la famille des Muridés est propre et curieuse, ce qui la place naturellement dans la catégorie des rongeurs les plus affectueux, au même titre que le cochon d’Inde. Ce n’est pas tout : la gerbille est très facile à apprivoiser. Outre le fait qu’elle aime les câlins et le contact humain, elle est de nature très active, et ne manquera donc pas de vous amuser par ses espiègleries. Notez toutefois que, comme le cochon d’Inde, la gerbille a besoin de compagnie et notamment de ses congénères, d’où la nécessité d’en adopter au moins deux.

Les dègues de Chili

Le dègue de Chili, ou octodon, est un petit rongeur de la famille des Octodontidés, connu pour être un incomparable compagnon de jeu. Mais avant, vous allez devoir gagner sa confiance, car il s’avère non pas agressif, mais particulièrement timide et peureux. Pas de panique, il s’habituera très vite à vous si vous lui consacrer assez de temps et que vous y allez en douceur, sans forcer. Dès qu’il n’aura plus peur de vous, vous pourrez profiter d’un compagnon de jeu sans pareil, car particulièrement actif et appréciant de jouer avec son propriétaire et de faire des cabrioles.

Les rats domestiques

On vous rassure tout de suite : le rat domestique est très propre. Cela étant dit, c’est aussi un rongeur très affectueux, contrairement à ce qu’on veut bien nous faire croire ! Très sociable, il associe trois qualités qui le rendent particulièrement amusant à élever, à savoir le dynamisme, l’intelligence et un petit brin d’espièglerie. Mais à l’instar du dègue, le rat domestique se montre assez craintif et très méfiant au départ. Vous devrez donc faire un peu d’effort, tout en douceur et encore une fois sans forcer, pour gagner sa confiance.

Laissez à votre rat le temps de s’habituer et de prendre ses marques, et il vous le rendra bien ! En effet, dès qu’il sera habitué à votre présence, ce petit rongeur viendra de lui-même à vous, à la recherche de câlins et caresses qu’il apprécie beaucoup. Côté élevage, sachez que le rat domestique mange un peu de tout, ce qui a le don de vous simplifier la tâche. Notre conseil : privilégiez l’adoption d’un rat domestique mâle, plus enclin à se laisser caresser et pouvant vivre seul, contrairement à la femelle.

Les souris domestiques

Cousine du rat domestique, la souris est un très bon compagnon de jeu pour qui sait la domestiquer. Pour y parvenir, vous devez l’adopter très jeune, car tout se jouera avant ses deux mois ! Pour peu que vous l’apprivoisiez avant cet âge butoir, la souris domestique se révèle être l’un des rongeurs les plus affectueux qui existent, mais aussi les plus loyaux. Ce n’est pas tout : tout comme le rat, la souris est omnivore. Autrement dit, elle ne fera pas la fine bouche ! Vous n’aurez donc aucune difficulté à la nourrir. Et pour couronner le tout, elle n’est pas du tout réticente à se faire toucher, bien au contraire, elle vous invite volontiers à la caresser !

Envie d’élever un petit rongeur affectueux et social ? A la recherche de la perle rare ? Rendez-vous dans notre rubrique annonces !