Le lapin est un animal de compagnie qui est très propre par nature. Si vous souhaitez que le temps passé ensemble soit un véritable plaisir, vous devez l’aider à maintenir son milieu propre. Pour cela et pour lui éviter des désagréments sanitaires, vous devez suivre une procédure stricte d’entretien de son habitat. Voilà quelques astuces pour parvenir à un meilleur entretien de la cage de votre lapin.

Nettoyage des réservoirs

La première étape de l’entretien du lapin et de son habitat concerne les réservoirs qu’il utilise pour se sustenter. Vous devez veiller à changer son eau tous les jours. Si vous ne le faites pas, il pourrait ne plus boire et même ne plus se nourrir. L’eau doit toujours être fraiche et propre.

Si vous changez son eau et que vous remplissez son réservoir à nourriture, vous devez aussi veiller à les nettoyer avant de les déposer. Étant très propre, le lapin pourrait éviter de se servir dans un environnement sale. Pour cela, il faudra nettoyer ses litières et éviter que sa nourriture rencontre ses déchets.

Nettoyage des litières

La deuxième étape de l’entretien de l’habitat de votre lapin est celle de ses litières. Vous devez distinguer la litière principale du lapin et l’endroit où il fait ses besoins. Si ces deux litières ne sont pas différentes, il ne se sentira pas à son aise. Le bac à besoins doit être plus absorbant. Il faudra d’ailleurs le changer tous les jours et retirer les déchets tenaces avec une petite pelle.

Le nettoyage de la litière principale du lapin se fait une fois par semaine. Il vous faudra sortir le lapin de sa cage et le garder en sécurité à proximité. Vous pourrez alors procéder au changement complet de cette litière en faisant attention à tout bien nettoyer. Il faudra faire cette activité à jour fixe pour ne pas troubler le lapin en le sortant souvent.

Nettoyage de la cage

Chaque semaine, il vous faudra nettoyer toute la cage de votre lapin. D’abord, vous devrez sortir le lapin de la cage. Une fois qu’il n’y est plus, vous pourrez retirer et laver les accessoires éventuels. Comme le lapin n’y est plus, vous pouvez opter pour un nettoyage agressif de la cage. Il faudra utiliser beaucoup d’eau pour que les produits ne constituent pas un danger pour l’animal.

L’astuce possible consiste à faire un nettoyage hebdomadaire complet à chaque fois. Ainsi, une fois que vous aurez sorti le lapin de sa cage, vous pourrez procéder au nettoyage de sa litière, de sa cage et des accessoires possibles. Quand tout sera sec, vous replacerez les litières, les accessoires et le lapin pourra retourner chez lui.

Les produits de nettoyage

Pour un nettoyage complet de la cage du lapin, il est conseillé d’utiliser uniquement de l’eau et du savon. L’eau chaude est le principal produit de nettoyage de l’habitat du lapin. Pour des nettoyages plus rapides, vous pouvez désinfecter son environnement au vinaigre blanc. Même l’eau de javel très diluée est assez agressive pour le lapin.

Quelques restrictions

La principale restriction lors de l’entretien de votre lapin est l’eau de javel. Pour les taches tenaces, vous pouvez même utiliser un aspirateur souffleur. Si le lapin n’est pas dans sa cage, vous pouvez opter pour de l’eau de javel diluée. Il faudra évidemment bien rincer avant de ramener le lapin à proximité de la cage.

Malgré le nettoyage complet, vous devrez aussi veiller à ne pas retirer ses caecotrophes de sa cage. Il s’agit de certains de ses déchets, de formes différentes, qu’il ingurgite à nouveau pour un apport en protéine et vitamine. Molles et luisantes, vous les distinguerez aisément de ses crottes sèches habituelles.

Rencontrez-vous des difficultés pour nettoyer la cage de votre lapin ? Racontez-nous votre expérience sur notre page Facebook.