Vous aimez les animaux et vous aimeriez agrandir votre famille et songez à adopter un compagnon à 4 pattes ? Ce n'est pas une décision qui se prend à la légère, on n'adopte pas un chien sur un coup de tête. Il faut se poser les bonnes questions car c'est une grande responsabilité que d'adopter un animal et de tout faire pour qu'il soit heureux.

« Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. » (Antoine de Saint-Exupéry)

Avez-vous le droit d'adopter un chien?

Habitez-vous dans un endroit où les chiens sont acceptés? Renseignez-vous auprès de votre gérance ou de votre bailleur avant l'acquisition d'un animal. Préférez une réponse écrite pour éviter tous litiges.

Soyez attentif au moment du choix de la race de votre futur compagnon, certains cantons ont des listes de races de chiens qui sont tout simplement interdites. Dans d'autres cantons, certaines races sont soumises à des conditions bien précises. La taille du chien est aussi un critère de conditions spéciales pour le canton de Genève par exemple.

Etes-vous prêts à vous engager pour 10 ou 15 ans, ou plus?

L'adoption d'un chien est un engagement à long terme, êtes-vous prêts à assumer toutes les responsabilités que représentent un chien pendant toutes ces années ? Un chien de très grande race (par ex. le Saint Bernard ou le Terre neuve) vit en moyenne 8- 10 ans, un chien de taille moyenne (par ex. le labrador) vit en moyenne 12-13 ans, et un chien de petite taille (par ex. le Jack Russell) peut vivre facilement plus de 15 ans.

Ces adorables petites boules de poils que vous aurez vu grandir avec amour, deviendront de vieux chiens, il vous faudra redoubler de soins et d'attentions et les accompagner jusqu'au bout de leur vie. Et ceci même si votre emploi du temps a changé, même si la famille s'est agrandie.

En grandissant votre chien apprendra beaucoup de choses, vous réussirez sans aucun doute à l'éduquer pour que chaque jour soit un plaisir partagé, mais malgré tout cela, votre compagnon à 4 pattes restera toujours dépendant de vous, pour le nourrir, le sortir, pour ses promenades, ses jeux, ses soins et ceci tous les jours de la semaine, tous les jours de l'année, sans jamais pouvoir vous permettre de l'oublier. C'est un peu comme d'avoir un petit enfant de 3-4 ans qui n'évolue pas.

Pourquoi vouloir un chien? Quelles sont vos attentes?

Cette question est très importante. Souhaitez-vous un compagnon pour partager des activités sportives ou pour vous accompagner en balade par tous les temps, voulez-vous un chien pour faire plaisir à vos enfants ou souhaitez-vous une boule de poil pour vous tenir compagnie sur votre canapé? Votre choix devra correspondre à votre mode de vie, à vos envies, à votre caractère. Un trop grand chien, trop lourd, (par ex. St Bernard, Terre-neuve, Montagne des Pyrénées etc.) ne suivra pas le grand sportif dans ses longues courses, un chien de travail (par ex. Berger Australien, Border Collie, Berger des Pyrénées etc.) ne sera pas heureux si vous ne pouvez pas lui offrir de quoi s'occuper physiquement et mentalement. Si vous n'aimez pas les longues balades dans la nature, ne songez pas à un chien trop vif et qui a besoin de beaucoup se dépenser. Certaines races ne sont pas adaptées ou n’apprécient guère les enfants. Si vous rêvez d'une boule de poil à câliner, mais que vous n'avez jamais une minute à vous, que vous n'avez ni le temps ni l'envie de sortir par tous les temps, oubliez l'idée d'en adopter un, une peluche pourrait très bien faire l'affaire. N'offrez pas un chien à votre enfant, si vous même n'avez pas le temps de vous en occuper. Un enfant ne pourra pas assumer seul l'éducation du chien. 

Votre mode de vie est-il adapté? Quels sont les principaux aspects de votre vie qui vont changer avec l'arrivée d'un chien?

Un chien peut aisément apprendre à rester seul plusieurs heures, pour autant que l'apprentissage se soit fait petit à petit depuis son plus jeune âge. Mais il ne peut pas rester enfermé toute la journée, il vous faudra lui consacrer du temps pour ses sorties hygiéniques, jouer avec lui, pour aller le promener, peu importe le temps qu'il fait. Si vous vous décidez pour un chiot, il demandera beaucoup d'attention pendant les premiers mois et même la première année, vous devrez lui apprendre avec tact et intelligence  la propreté, les règles à respecter, vous devrez le socialiser, suivre des cours,  il vous faudra beaucoup de temps et de patience à lui consacrer. Alors si vous n'avez jamais une minute à vous, n'adoptez pas un animal qui ne sera jamais heureux!

Si vous êtes seul, les grasses matinées, les soirées chez des amis qui se terminent à pas d'heure, les journées cocooning sans mettre le nez dehors, un dîner avec les collègues sans rentrer à la maison en milieu de journée, un apéro après le travail qui s'éternise, tout ceci ne sera plus possible. Pour un couple ce sera un peu différent, mais il faudra de l'organisation, tout comme pour un enfant! Le chien est un animal qui aime les rituels, les heures de repas fixes, les sorties toujours aux mêmes heures, le temps que vous lui accorderez, seront très vite des rituels et ceci pour toute la durée de sa vie. Et puis pensez aussi aux week-ends improvisés, aux vacances à l'autre bout du monde ou les séjours à la mer en été avec les grandes chaleurs, il y a très peu de plages sur lesquelles les chiens sont acceptés en pleine saison et les chiens souffrent vite des grosses chaleurs.

Les refuges et les associations débordent chaque année pendant la période estivale d'animaux abandonnés par des propriétaires qui n'ont pas trouvé, ou qui n'ont pas voulu trouver une solution acceptable pour leur animal. Il existe de très bonnes solutions de gardiennage pour les chiens dont les maîtres ne peuvent pas les emmener avec eux, mais faut-il encore en avoir les moyens financiers. Il est primordial de réfléchir à la question des vacances avant d'adopter un chien.

Et pour une famille avec des enfants les activités sont souvent plus compliquées à organiser avec un chien. En effet ceux-ci ne sont en général pas admis aux abords des terrains de jeux, vous ne pouvez pas les prendre dans les parcs, ni dans les salles de sport. Vous devrez vous organiser en fonction de votre chien, toujours !

Quels sont les besoins fondamentaux d'un chien ? Que devrez-vous lui offrir?

Accueillir un chien dans sa famille, c’est débuter une relation intense avec un être vivant d’une autre espèce. Cela n’est pas toujours facile, car les chiens ont une perception du monde très différente de la nôtre, même si par certains aspects, ils nous ressemblent beaucoup. Les chiens aiment vivre en meute! Ce sont des animaux grégaires, comme leurs ancêtres les loups, comme nous les humains. Pour un chien, il n’est donc pas naturel de rester seul. Il a besoin d'une vie sociale. Les chiens construisent des relations avec leurs maîtres. L’éducation est capitale! Le futur propriétaire doit savoir que le chien est un animal prédateur qui a un instinct de chasseur, plus ou moins développé selon sa race et que tous (même les plus petits) peuvent mordre. Il est donc essentiel de l’éduquer, afin qu'il obéisse à tout moment, pour qu'il revienne vers vous dans toutes circonstances pour qu'il ne crée pas de problème avec les membres de la famille ou avec le voisinage. Pour que votre chien comprenne ce que vous attendez de lui, vous devrez vous familiariser avec les bases de l’apprentissage chez les chiens. Ils ont besoin de bouger! Les promenades quotidiennes des chiens doivent être l’occasion pour eux de découvrir leur environnement avec tous leurs sens, en particulier avec l’odorat, d’être stimulés intellectuellement par des exercices ludiques d’apprentissage, et de se dépenser physiquement.

Combien coûte un chien?

On sous estime souvent les coûts engendrés par l'acquisition d'un chien. Cela dépend bien évidemment de la taille et de la race du chien. Plus le chien sera grand, plus il vous coûtera. Pour un chien de taille moyenne on compte environ 1500.- par année minimum, sans compter l'achat.

Les frais pour la première année dépendront de votre choix. A savoir si vous optez pour un chiot de race ou non, ou si vous voulez adopter un adulte ou un chiot via une SPA ou une association. Dans tous les cas, vous devrez vous assurer qu'il soit identifié par une puce électronique.

Les frais à prendre en compte sont:

  • Les imprévus pour les coûts vétérinaires en cas de maladie ou d'accident
  • Les frais de nourriture, friandises, gamelles
  • Le coût du matériel, laisse, collier, harnais, panier/corbeille, jouets etc.
  • Les vaccins et la prévention contre les parasites (il y a là aussi une grande différence en fonction du poids de l'animal)
  • Le prix des cours pour l'éducation.
  • Les frais pour la stérilisation ou la castration (plus l'animal est grand, plus cela coûte cher)
  • Les frais de toilettage (en fonction de la race choisie, ce coût supplémentaire n'est pas à négliger)
  • Ne pas oublier les impôts, (du canton et de la commune) et la loi exige une assurance responsabilité civile, il faudra donc annoncer votre chien à votre assurance.

Vous répondez à toutes les exigences et vous êtes prêts à assumer toutes ces contraintes afin d'adopter un chien dans de bonnes conditions?

Alors allez-y, foncez, un chien vous apportera tellement de bonheur!

“Le chien est le seul être qui t'aime plus qu'il ne s'aime lui-même" (Fritz Von Unrub (écrivain allemand, 1885-1970)