Quelle race de lapin me correspond le mieux ?

Très appréciés par les petits et les grands, les lapins sont la coqueluche des nouveaux animaux de compagnie. Leur point fort ? Outre leur caractère généralement docile et doux, il en existe une grande diversité de races, tout aussi intéressantes les unes que les autres. Certaines, très faciles à élever, font le bonheur des novices. Quelle race de lapin vous correspond le mieux ? C’est la question à laquelle nous allons tenter d’apporter une réponse dans la suite !

Lapin mâle ou lapin femelle ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le caractère du lapin a plus trait à son éducation qu’à son sexe. De plus, il n’y a pas vraiment de différence entre les lapins mâles et femelles avant l’âge adulte. Même adultes, ils sont souvent autant dociles l’un que l’autre. Pour autant, il existe bien évidemment des prédispositions, ou des conditions qui peuvent rendre un lapin agressif, par exemple si vous adoptez deux mâles ou deux femelles. Que choisir donc entre un lapin mâle et un lapin femelle ?

Commençons par les lapins mâles. Ceux-ci sont généralement dociles comme mentionné précédemment, mais ils peuvent adopter un comportement agressif lorsqu’ils sont surexcités. Périodiquement, ils auront tendance à uriner un peu partout pour marquer leur territoire, ce qui est loin d’être agréable. Les femelles, quant à elles, n’ont pas développé une notion de territoire aussi poussée que les mâles. Elles peuvent toutefois devenir agressives en période de chaleur. Pour éviter les sautes d’humeur des lapins mâles ou femelles, il est généralement conseillé de les faire castrer ou stériliser.

Combien de lapins adopter ?

Tout dépend de l’espace que vous avez à disposition, du temps que vous souhaitez consacrer à l’élevage et à l’installation des clapets, et de votre budget ! Notre conseil : commencez par un couple de lapins, idéalement un mâle et une femelle car ils auront moins tendance à se chamailler, comparé à deux mâles ou deux femelles. Si vous souhaitez en rester à deux lapins, choisissez une lapine stérilisée et un lapin castré. Autrement, si vous avez le temps, l’espace, le budget et surtout l’envie, vous pouvez adopter quelques lapins reproducteurs pour agrandir votre élevage progressivement.

Adopter un lapin, à quel âge ?

Avant d’adopter un lapin, il faut s’assurer qu’il est sevré. Cela se passe généralement après l’âge de 2 mois. Si vous optez pour un lapin issu d’un refuge ou d’un élevage, vous n’aurez ni à l’éduquer ni à le stériliser. Si toutefois vous faites le choix d’un lapereau, il vous reviendra de faire son éducation et de le stériliser.

Quelle race de lapin choisir ?

Lapins nains, races géantes, à pelage atypique, à poils longs ou à poils courts… quelle race de lapin choisir ? On vous dit tout !

Lapins à poils long ou à poils courts ?

Qu’ils soient à poils longs ou à poils courts, les lapins ont la réputation d’être des animaux propres qui prennent soin de leur toilette, même plus que les chats ! Ils n’ont donc pas besoin qu’on les lave. Cela dit, il faudra consacrer plus de temps à l’entretien de leur pelage lorsqu’ils sont à poils longs, notamment en leur donnant des coups de brosse réguliers. A l’instar des chats, les lapins doivent être brossés pour enlever les poils morts, évitant ainsi qu’ils ne les avalent. Tout dépend donc du temps que vous avez à consacrer à l’entretien de vos lapins !

Les lapins nains

On les appelle aussi lapins toy, en raison de leur taille réduite. A l’âge adulte, un lapin nain pèse entre 1,5 et 2 kg, et il en existe de toutes sortes de pelage et de robes. Attention à ne pas systématiquement associer la taille du lapin à sa facilité d’élevage. Si les lapins nains sont généralement faciles à élever, cela ne vaut pas pour toutes les petites races. Quelles sont les races de lapins nains que vous pouvez adopter ? Voici un aperçu non exhaustif :

  • Le Polonais, reconnaissable à ses poils blancs courts et ses yeux roses ou bleus 
  • L’Hermite de Lutterbach, de couleur blanche et à poils longs partout sur le corps, sauf la tête, les pattes et les oreilles 
  • Le nain de couleur, très courant en élevage chez les particuliers, reconnaissable à ses poils courts et fins, sa grande tête ronde et ses yeux proéminents 
  • Le nain angora, très apprécié des amateurs de lapins pour son look et sa facilité d’élevage, bien qu’il soit peu connu en Europe 
  • Le nain renard, petit lapin à poils presque aussi longs que ceux de l’angora

Les races géantes

Pour le particulier, les races géantes de lapins présente un double défi : elles sont peu prolifiques et assez difficiles à élever. Cela dit, elles restent des races plutôt intéressantes, pour qui a le temps et l’espace pour les accueillir.

  • Le Géant des Flandres, une race connue et très appréciée, davantage élevée pour les concours
  • Le Géant Papillon Français, surtout élevée pour sa prolificité 
  • Le Bélier Français, reconnaissable à ses grandes oreilles tombantes 
  • Le Géant Blanc du Bouscat, un lapin de très grande taille, docile et très prolifique

Les races moyennes

Les lapins de taille moyenne sont connus pour être très prolifiques.

  • L’Alaska, un lapin facile à élever
  • L’Argenté de Champagne, une race sociable et prolifique 
  • Le Fauve de Bourgogne, un lapin à croissance très rapide
  • Le Néo-Zélandais Blanc
  • Le Bleu et Blanc de Vienne qui, comme le Néo-Zélandais Blanc, grandit rapidement

Elever des lapins, verdict ?

Vous l’aurez remarqué, il existe une grande diversité de races de lapin, chacune présentant des attributs physiques et un caractère plus ou moins différent. Ce sont justement ses attributs et caractéristiques qui conditionnent leur espace de vie idéal et les soins à leur apporter par le propriétaire. Notre conseil : renseignez-vous en amont sur la race que vous souhaitez adopter, et prenez le temps de réfléchir à ce que cela va coûter en termes d’investissement personnel et financier avant de vous lancer. Certes, les lapins sont très mignons et les enfants apprécient, mais ils ont aussi besoin de beaucoup d’attention et un budget d’élevage non négligeable.

Vous souhaitez élever des lapins et vous ne savez pas par où commencer ? Rendez-vous dans notre rubrique annonces et contactez un vétérinaire spécialisé dans les NAC ou un éleveur spécialiste de la race que vous souhaitez adopter !