Vous aimez votre chat mais moins sa tendance à faire ses griffes sur le canapé ? Quel que soit l’âge, le sexe ou la race, la plupart des chats va régulièrement porter la patte sur les meubles de la maison. Découvrez pourquoi ils griffent et comprenez ce comportement naturel afin de réagir avec des solutions adaptées.

Est-ce normal que mon chat fasse ses griffes à l’intérieur ?

D'instinct, tous les chats le font. La griffade est un comportement normal. C’est une attitude naturelle pour le chat de faire ses griffes. C’est même inné chez le chaton dès 1 mois. Il en a besoin pour limer et aiguiser ses ongles. Il peut le faire jusqu’à complètement abîmer votre fauteuil, votre canapé ou le pied de votre table. S’il laisse ainsi des traces de griffures, c’est surtout pour marquer son territoire. A sa manière, il précise : « je suis chez moi ». En même temps qu’une marque de griffe, le chat dépose des phéromones sur la surface du meuble. Ces phéromones sont des substances chimiques semblables aux hormones. Elles proviennent de glandes situées sur les coussinets du chat. Quand il pose les griffes sur votre canapé tout juste livré, les glandes lui permettent de laisser des substances odorantes qu’il reconnaît instantanément. Voilà pourquoi les meubles neufs auront tendance à attirer ses griffes puisqu’il aura besoin d’y apposer son odeur. Ce marquage olfactif (et visuel, malheureusement pour votre déco) apaise votre chat et l’aide à lutter contre l’anxiété. L’équilibre psychologique de votre animal de compagnie en dépend.

Pourquoi fait-il ses griffes sur le canapé ?

Votre sympathique boule de poils s’attaque plus particulièrement à certains meubles. Le canapé en cuir neuf ou la chaise utilisée au quotidien semble attirer ses griffades. Ce n’est pas un hasard. Le chat va naturellement griffer les lieux où il dort pour bien marquer son territoire et les meubles susceptibles d’attirer votre attention. Cela peut même prendre l’apparence d’un jeu si son maître ou sa maîtresse se met à lui courir après. On note que les chats aiment particulièrement apposer leurs griffes sur des matières comme le cuir ou des tissus tendus présentant des rayures verticales. Aux yeux du matou, les traces verticales de l’accoudoir, des rideaux ou du papier peint ont l’allure de griffures de d’autres chats. Il veut donc les recouvrir de ses propres marques pour re-signer son territoire.
En cas d'excès, si votre chat se met à sabrer tout le mobilier, le papier peint, les rideaux, il convient de s’inquiéter. Il s’agit souvent d’un signe de stress ou de mal-être.

Faut-il gronder un chat qui griffe ?

Quand le chat fait ses griffes sur votre mobilier, évitez de le gronder et, encore moins de le taper. Rappelez-vous qu’il s’agit d’un besoin naturel, nécessaire au bien-être de tous les matous. Les vétérinaires sont unanimes : hurler ou lever la main ne sert à rien. Une punition verbale ou physique ne peut que renforcer son sentiment d’anxiété et donc, son envie de griffade. Un comportement trop répressif de votre part engendre l’effet contraire à celui espéré !
Mais vous pouvez malgré tout agir ! Si vous voyez votre chat en flagrant délit de griffade, surprenez-le, détournez son attention ! Lancez-lui une balle, une paire de chaussettes en boule, un de ses jeux. Pas sur lui mais à côté de lui ! L’objectif est d’arrêter la phase de griffade, de l'attirer ailleurs tout en montrant que vous êtes là. Vous pouvez éventuellement l’arroser d’un jet d’eau avec un spray.

Des solutions pour éviter les griffures sur le mobilier

En premier lieu, pensez à protéger les meubles victimes des marques félines. Ajoutez un plaid, des coussins non rayés sur les fauteuils ou les canapés. Le papier à bulle, le papier alu ou des couvertures de survie, avec leur bruit particulier, peuvent décourager votre chat griffeur. Disposez une table, un bout de canapé contre un accoudoir. Une plante en pot peut aussi contrarier l’arrivée sur la zone qu’il souhaite marquer. Vaporiser de l’huile essentielle de lavande ou de citron peut fonctionner.
Vous pouvez aussi vous débrouiller pour que votre compagnon à 4 pattes fasse ses griffes ailleurs que sur vos meubles. Pour cela, il faut un peu d’équipement « spécial chat ». Vous le savez : il existe différents types de griffoirs. En bois, carton ou corde, ils offriront un peu de résistance à ses griffes. Veillez également à bien disposer le ou les griffoirs. Etant donné que le chat griffe pour marquer son territoire, le griffoir doit logiquement être situé sur son espace. Autrement dit, inutile de mettre le griffoir derrière une porte où personne ne va.

Quel griffoir pour votre chat ?

Votre chat adoré mérite bien 2 ou 3 bons griffoirs ou un arbre à chat. Si vous avez plusieurs chats, il en faut au moins un par animal. Il est recommandé d’en disposer dans différents endroits de la maison ou de l’appartement. Il est judicieux d’en mettre dans l’entrée de la maison ou de la pièce, là où d’autres personnes ou animaux pénètrent sur son territoire. Votre chat peut alors re-marquer son territoire d’un coup de patte incisif. Il est également intéressant d’en placer près du lieu où Gribouille dort. En se réveillant, il se dirigera vers le griffoir et s’étirera sur cet équipement toutes griffes dehors. En préservant le canapé.
La matière du griffoir a également de l’importance. Des études vétérinaires montrent que le bois a les faveurs de nos animaux de compagnie. Ce n’est pas une surprise puisque le bois rappelle le tronc, l’arbre sur lequel le félin vient naturellement faire ses griffes à l’extérieur. Une bûche fait très bien l’affaire. Une bûche en olivier offre une bonne densité sous la patte et a l’avantage de sentir bon. Les matières préférées sont ensuite le carton, la corde, le sisal. Un paillasson, un tapis de coco peut lui convenir.

Comment l’inciter à utiliser le griffoir ?

Comme expliqué ci-dessus, l’essentiel est que le griffoir soit bien en vue, en plein territoire du chat, et donc du vôtre. Placez-le à la verticale pour que les marques soient aussi dans ce sens. Il est doit être solidement installé et suffisamment grand pour que le chat puisse s’y étirer debout. Les entrées et l’endroit où il dort sont à prioriser. Pour optimiser l’utilisation du griffoir, des spécialistes recommandent de le frotter avec une olive, de la valériane ou de l’herbe à chats. Il existe aussi des sprays qui émettent des « messages apaisants ». Ces odeurs ont pour but d’attirer votre chat.
S’il continue de s’attaquer à votre canapé et que vous le surprenez, vous pouvez placer votre doigt de façon ferme sur sa truffe pour le mettre en alerte et l’amener vers le griffoir. En conclusion, retenez que moins un chat fait ses griffes, plus il les aura logiquement aiguisées. Un passage chez le véto ou le toiletteur deviendra alors peut-être indispensable pour couper ses griffes.