Au contraire du chien qui apprécie d’être en compagnie de ses maîtres, le chat est un animal indépendant. Son éducation est donc plus complexe dès le départ, et vous astreint à davantage d’attention. Au travers de cette publication, nous vous donnons les clés les plus essentielles pour mieux appréhender les réactions de votre chat et autres manifestations d’un mal-être chez votre animal. Un seul mot d’ordre: l’éducation positive, qui doit permettre au chat de mieux vivre sa vie auprès de vous!

Quelques principes de base sur le chat

Quoique vous fassiez, le chat est et demeurera un animal indépendant. C’est dans sa nature profonde, qu’il convient cependant de ne pas trop surestimer. En effet, ce n’est pas parce que votre animal de compagnie aime s’occuper tout seul qu’il ne lui faut aucune éducation! Ainsi, l’éducation d’un chat se fait dès les premiers instants de la vie, et un accompagnement personnalisé est essentiel pour permettre la découverte de son nouvel environnement dans les meilleures conditions. Le reste du temps, le caractère de votre chat aura l’ascendant mais c’est tout à fait naturel. D’où l’importance de bien choisir quelle race vous souhaitez adopter. Si par exemple vous souhaitez vous rapprocher d’un refuge, n’hésitez pas à poser la question du comportement à votre interlocuteur.

Quelle est la source du conflit?

Comme nous venons de le voir, le chat est un animal plus indépendant que le chien. Il peut donc être amené à manifester un comportement naturel particulier pour manifester, par exemple, son mécontentement ou son mal être. Pour commencer, veillez à choisir une race de chat qui correspond à votre quotidien. En effet, si on ne peut pas changer les réactions instinctives, on peut néanmoins limiter les problèmes en choisissant une espèce plus adaptée à un mode de vie particulier. D’une manière générale, sachez qu’il existe des chats très actifs et d’autres plus calmes. Si vous êtes amenés à vous absenter souvent, évitez de porter votre choix sur une race sportive.

La stérilisation peut également jouer positivement sur le caractère ou les humeurs de votre chat. Même si l’idée peut paraître cruelle, sachez que le confort de votre animal est ici en jeu : la période des chaleurs est souvent une épreuve – augmentation du stress, sensation d’inconfort lors de la montée des températures ou encore risques de cancers et d’agressivité. Ce qui peut donner à terme un comportement naturel envahissant : votre chat s’adresse alors directement à vous pour vous faire comprendre que quelque chose ne va pas.

Favorisez l’éducation positive!

Pour créer les conditions d’une parfaite harmonie entre vous et votre chat, vous devez tout miser sur une éducation dite « positive ». Le principe est simple : vous veillez à son bien-être en établissant quelques règles. Par exemple, laissez-le dormir autant qu’il le souhaite et contribuez à cette détente en évitant de l’appeler ou de faire des bruits inhabituels. Laissez-le jouer à son rythme, sans le forcer ni l’épuiser. Un chat cherche toujours à faire quelque chose, aussi laissez-lui autant de champ libre que possible. Pensez simplement à lui donner des jouets !

Vous l’aurez compris : l’éducation positive dépend de vous. Aussi, apprenez à récompenser chaque bonne action par un câlin, ou une petite friandise. Non seulement le chat s’en souviendra, mais il prendra plaisir à répéter l’opération ! Ce faisant, ne lui faites pas croire que vous êtes disponible pour lui à tout moment, surtout si vous devez vous absenter plusieurs fois dans la journée.

A bientôt pour d'autres infos!