Le chat est, avec le chien, l'animal domestique le plus répandu. Entre son pelage doux, ses toilettes incessantes, ses jeux et ses siestes en tous lieux, il est vrai que c'est un animal craquant. Sans oublier le ronronnement, véritable caractéristique du chat. Comment fonctionne le ronronnement? Dans quelles situations le chat l'utilise-t-il? Quels sont les bienfaits de la ronron thérapie? Nous répondons à toutes ces questions.

Le fonctionnement du ronronnement

Le ronronnement est un son de basse fréquence que le chat émet aussi bien quand il inspire que lorsqu'il expire. Bien que le mécanisme du ronronnement ne soit pas encore vraiment connu, il semble que pour émettre ce son, le chat contracte les muscles du larynx. Ces contractions résulteraient d'une oscillation au niveau des neurones, entraînant une vibration des cordes vocales de l'animal. 

Dans quelles situations le chat émet-il des ronronnements?

En milieu naturel, c'est-à-dire lorsqu'il n'est pas domestiqué (ou au cours de la première période de sa vie, lorsqu'il est en relation avec sa mère), le chat émet des ronronnements essentiellement dans la relation mère-progéniture. C'est en effet de cette manière qu'une mère et son petit communiquent quand celui-ci n'a que quelques jours. Il ronronne pour signifier qu'il a faim, qu'il veut un contact physique ... Un chaton commence à ronronner en général deux jours après sa naissance, et pendant qu'il tète sa mère. Des ronronnements peuvent également être émis par le chaton lorsque sa mère lui fait sa toilette. Dans le cadre de cette relation mère-progéniture, le ronronnement est donc utilisé par le chat pour exprimer le plaisir et la dépendance affective. 

Hors de cette relation, le chat peut utiliser le ronronnement pour communiquer avec un autre chat. A l'instar du sourire chez l'être-humain, le ronronnement joue un rôle social très important chez le chat. 

Il semblerait également que le chat ronronne lorsqu'il souffre ou est malade, afin d'apaiser son mal-être. 

Dans sa relation à l'être-humain, le chat ronronne pour réclamer des soins ou des caresses, et lorsqu'il se trouve dans un état de bien-être (dans les bras de son maître notamment).

Les bienfaits de la ronron thérapie

Avant toute chose, qu'est-ce que la ronron thérapie? L'appellation vous fait sûrement sourire, mais ce qu'elle désigne est exactement ce qu'elle laisse entendre. La ronron thérapie est, en effet, une exploitation des bienfaits des ronronnements du chat sur la santé humaine. Comme on l'a vu, les ronronnements de chat sont de basse fréquence (ils se situent entre 25 et 30 Hertz, voire un peu plus ou un peu moins en fonction du gabarit du chat). Or, à ce niveau-là, les fréquences auraient un rôle curatif aussi bien pour le chat que pour nous. Parmi leurs nombreux bienfaits, on peut notamment citer le renforcement des os, des muscles et des tendons. Non seulement les ronronnements aideraient à les renforcer mais ils apaiseraient également les douleurs ressenties sur ces parties du corps. Les ronronnements seraient ainsi pourvus d'une propriété réparatrice et antalgique. 

En outre, l'être humain perçoit les ronronnements du chat par les tympans et par les terminaisons nerveuses se situant au ras de la peau, ce qui aurait pour effet de communiquer des pensées positives et une sensation de bien-être à notre cerveau. Les ronrons de nos amis à poils duveteux auraient donc également une propriété apaisante.

Si vous aussi vous aimez nos amis les chats et leurs doux ronronnements, faites-nous part de votre expérience avec eux.