Cette année, Festisub, le Festival de l’image subaquatique de Neuchâtel, présente à ciel ouvert une quinzaine de clichés pris dans les milieux sous-marins pour montrer la beauté de leurs habitants. 

Des photographies imprimées en format géant, révélant la beauté des océans, des rivières, mais surtout de leurs occupants: c’est le programme inédit proposé cet été au coeur de Neuchâtel. Le festival d’images sous-marines Festisub, ne pouvant se dérouler à l’intérieur comme à son habitude, a choisi d’exposer en plein air ses trésors. Une quinzaine de clichés d’archives ainsi que ceux ayant déclenché un coup de coeur du comité du festival sont suspendus sur le quai Ostervald. 

Réalisés par des photographes suisses et étrangers, ils y seront visibles gratuitement jusqu’à la fin du mois d’août. En bonus, un site web a été créé pour découvrir le travail effectué par les photographes afin d’obtenir de telles images. Il suffit de scanner le code QR figurant en bas de l’une d’elles pour s’immerger complètement dans l’univers de leurs auteurs. Ils expliquent comment ils sont parvenus, avec beaucoup de patience et parfois un brin de chance, à saisir des scènes insolites, voire magiques, aussi bien au fond des mers qu’en eau douce. 

flabelline d’Ischia
1. FASCINANT MOLLUSQUE Salvatore Ianniello a capturé cette image féerique d’un petit être coloré, une flabelline d’Ischia, dans la Méditerranée au large de l’Italie.

Silure
2. PAPA POULE Chez les silures, c’est monsieur qui protège sa progéniture, révèle le Hollandais Janny Bosmann, auteur de ce cliché dans un lac près d’Amsterdam.

Baleines
3. LE BAL DES BALEINES En voyage à Tahiti, le photographe français Fabien Michenet assiste au spectacle magique d’une parade amoureuse de baleines à bosse.

Calamar
ESCAPADE NOCTURNE Le photographe allemand a également saisi un calamar en pleine action, de nuit, dans les eaux de Bali.

Céline Duruz

 + D’INFOS Exposition sur le quai Ostervald de Neuchâtel jusqu’au 29 août, exposub.ch