S’ils peuvent paraître intimidants au premier regard, les très gros chiens, élevés à l’origine pour la garde ou la chasse, se révèlent de bons compagnons. Mais exigent une éducation et des soins adéquats.

Avec leur taille XXL, terre-neuve, mastiff anglais, dogue allemand et autres chiens à la stature de colosse ne passent pas inaperçus. Ils battent en effet tous les records, atteignant des poids qui peuvent dépasser les 80 kilos pour une taille au garrot approchant celle d’un enfant de 5 ans. Pourtant, il n’est pas forcément nécessaire d’habiter une grande maison avec jardin pour imaginer partager son quotidien avec ces races. «On croit souvent à tort qu’un tel animal a besoin d’énormément d’espace, relève Bernard Léger, éleveur de saint-bernards à Fully (VS). Mais la plupart ont un tempérament assez flegmatique, passant beaucoup de temps à dormir. Paradoxalement, un chien de petite taille prend souvent plus de place, car il est toujours en mouvement.» 

Appétit gargantuesque 

Néanmoins, adopter un tel géant ne doit pas se faire uniquement en craquant sur l’aspect d’un montagne des Pyrénées ou d’un leonberg. Car si, à l’achat, le budget est similaire à celui d’un chihuahua ou de toute autre petite race, les frais d’entretien sont nettement plus importants. Imaginez qu’ils ingurgitent entre 500 grammes et 1 kilo de croquettes quotidiennement, en fonction de leur âge et de leur sexe! Les traitements vétérinaires et les médicaments sont également beaucoup plus onéreux. Sans compter la nécessité d’investir dans un véhicule qui puisse transporter un tel titan. 

Forces de la nature 

Leur caractère a beau être doux, il ne faut pas pour autant oublier qu’ils sont lourds et hauts! D’un simple coup de queue, ils peuvent ainsi facilement renverser les bibelots posés sur la table basse. Les éduquer correctement, dès leur plus jeune âge, est donc d’une importance capitale. Impossible en effet de retenir par sa seule force une masse de muscles de plusieurs dizaines de kilos qui décide de n’en faire qu’à sa tête ou qui, maladroitement, ne se rend pas compte de sa puissance. «Un jeune mâle leonberg de 6 mois pèse déjà 40 kilos, indique Catherine Laffely, éleveuse à La Joux (FR). S’il n’a pas appris à marcher correctement au pied en laisse, il va rapidement mettre en difficulté son propriétaire.» 

Gros nounours 

Parmi les points négatifs que l’on peut signaler quant à ces races de géants, on citera leur longévité. Soit sept à dix ans, ce qui est moindre en comparaison des douze à quinze ans qu’atteignent la majorité des races. En outre, à cause de leurs larges bajoues, ils ont souvent tendance à baver passablement. Mais au final, ces critères influent très peu sur la cote de popularité de ces grands chiens. «Je ne prête plus vraiment garde à leur haute taille, car elle est devenue ma norme, concède Roland Gétaz, président du Club romand du terre-neuve. J’en reprends seulement conscience lorsque je croise des promeneurs qui ont certaines craintes vis-à-vis de leur présence imposante. Mais dans la majorité des cas, cette race bénéficie d’un large capital sympathie, peut-être à cause de son allure de gentil nounours.»

Leonberg
Difficile de se balader incognito avec un tel colosse! Adopter un leonberg n'est pas anodin, repas et équipements divers devant être adaptés à leur taille.

4 races XXL

Le terre-neuve 

Facilement reconnaissable à son épaisse fourrure souvent noire, il est utilisé comme chien de sauvetage aquatique. Ses pattes palmées, associées à sa force et à son poil imperméable, en font en effet un bon nageur. Doté d’une personnalité affirmée, il a besoin d’une éducation conséquente.

Terre Neuve

Le dogue allemand 

Utilisé au Moyen-Âge pour chasser notamment le cerf et le sanglier, ce chien au poil court se distingue par sa prestance et sa puissance. Bon gardien grâce à son aspect imposant, il est réputé pour son attachement à ses maîtres. Sa robe peut être unie, tachetée ou bringée.

Dogue Allemand

Le leonberg 

Originaire d’Allemagne, ce molosse au corps musclé présente un long poil fourni teinté de nuances allant du fauve clair au foncé, avec un masque noir. Si son tempé-rament doux en fait un excellent chien de compagnie, il est également reconnu pour le sauvetage en eau ou la garde.

Leonberg

Le montagne des Pyrénées 

Surnommé patou, il s’est surtout fait connaître ces dernières années pour défendre les troupeaux de moutons contre les prédateurs. Au sein d’une famille, il sait cependant se montrer doux et attentif avec les enfants, tout en étant très protecteur. Sa robe blanche est dotée d’un poil fourni.

Montagne des Pyrénées

Questions à

Roberta Gaiofatto, éleveuse de dogues allemands à Bercher (VD) 

Un dogue allemand est-il adapté comme animal de compagnie pour une famille? 

Certainement, car ils ont un caractère calme et affectueux. De plus, très protecteurs, ils ont beaucoup de patience avec les enfants. Attachés à leur propriétaire, ils ont besoin d’énormément de présence. Les tout jeunes enfants et les personnes âgées doivent cependant être attentifs, afin d’éviter d’être bousculés. Comme tous les chiens, ils ont besoin d’exercices quotidiens, mais ne sont pas adaptés aux grands sportifs. 

Les chiens de grande taille ont-ils des soucis de santé particuliers? 

Ils sont souvent exposés aux affections articulaires et ligamentaires, comme la dysplasie de la hanche. Des contrôles radiographiques sont donc effectués avant que les chiens soient admis à la reproduction. De plus, il ne faut pas oublier que ces races atteignent leur maturité tardivement, entre 2 et 3 ans. Pendant cette période, il est important d’éviter une croissance trop rapide en suivant un régime alimentaire adapté, tout en limitant les efforts physiques. Une autre problématique est le retournement d’estomac. Les exercices intenses dans les deux heures qui suivent un repas sont à proscrire.


Véronique Curchod