C’est quoi la teigne ? 


La teigne est la mycose du chat. Cette maladie est particulièrement contagieuse et affecte surtout les chatons et les chats à poils longs, de race persane. Le champignon, appelé aussi dermatophytes va s’attaquer aux poils de votre chat, jusqu’à le faire tomber.
Les champignons présents, le plus fréquemment, chez le chat sont Microsporum canis et Trichophyton mentagrophytes, pour la majorité des cas de teigne.
De surcroît, la maladie est très difficile à éradiquer et elle est très contagieuse.

Comment votre chat est atteint par la teigne ?

Votre chat peut être contaminé de façon directe, par le contact avec un autre chat ou un autre animal (chien, lapin, souris...) qui lui-même est infecté. Soit de manière indirecte, par contact avec un sol, une cage de transport ou un environnement infecté. Les spores de la teigne restent contaminantes, dans l’environnement, plus d’un an !

La période d’incubation étant située entre 8 et 12 jours environ, avec une moyenne de 10 jours.

Les symptômes pour reconnaître la teigne du chat

Les champignons se nourrissent de la kératine des poils de votre chat. Ainsi, les poils chutent considérablement. L’on peut voir des lésions, des zones sans poils, principalement aux niveaux de la face, des oreilles et des pattes. Il peut y avoir la formation de croûtes.

Dans certains cas, le chat peut perdre du poids.

Quels sont les diagnostics de la teigne chez le chat ?

Il existe, actuellement, 3 méthodes pour détecter la présence de la teigne, sur votre chat :

  • Lumière de Wood 
  • Examen des spores au microscope
  • Mise en culture

Les vétérinaires effectuent un examen à la lumière de Wood (lumière ultraviolette) pour y voir une couleur vert fluorescent en cas de présence de spores. Parfois, certaines croûtes peuvent apparaître fluorescentes alors qu’il n’y a pas de teigne présente. Certaines souches de spores peuvent ne pas être fluorescentes alors que la teigne est néanmoins bien présente.
C’est pourquoi l’examen au microscope peut être judicieux et approprié à la recherche de la présence de spores infectieuses. Au microscope, le vétérinaire, peut voir si les poils sont infectés par ce champignon ou pas.
Cependant, la technique la plus fiable reste la mise en culture. En effet, le vétérinaire va frotter un morceau de moquette sur le poil de votre chat et va envoyer cela à un laboratoire. Pour la mise en culture et voir si, éventuellement un champignon, se développe. Si c’est le cas, le vétérinaire saura à quel champignon il a à faire et pourra procéder au bon traitement de la maladie.

Traitements et soins de la teigne de votre chat 

En règle générale, la teigne disparaît d’elle-même, en quelques mois. Pour les chats à poils longs, cela dure plus longtemps. On nettoie son chat avec des shampooings et des lotions anti fongiques, tous les deux jours, durant 3 semaines. Ceci, pour assainir, le pelage de votre animal. Le vétérinaire peut ajouter un fongicide oral : liquide ou en comprimés à faire avaler à votre chat, durant 6 semaines.
Comme la teigne peut être contagieuse, à l’homme, mieux vaut aller voir votre médecin traitant en cas de signes de démangeaisons ou d’éruptions cutanées.

Conclusion

L’hygiène doit être impeccable ; il faut passer l’aspirateur régulièrement, désinfecter les sols et tout l’environnement intérieur. Il faut nettoyer régulièrement les plaids, tapis, zones de jeux et de couchage de votre chat, avec un lavage en machine à 60°.
Les brosses, jouets et autres accessoires de toilettage doivent être minutieusement désinfectés.
Il faut être patient pour le traitement complet de la maladie. Et ne pas hésiter à aller chez le vétérinaire, dès que vous constatez quelque chose d’inhabituel dans le comportement de votre chat. N’hésitez pas à consulter également votre médecin traitant en cas de démangeaisons anormales. Vous pouvez toujours nous faire part de vos expériences et témoignages sur notre blog. Merci !