Tout savoir sur la santé du furet

Malgré sa petite taille, le furet est un animal particulièrement résistant. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas être victime de certaines maladies et autres parasites. Pour bien s’occuper de votre furet et préserver sa santé, il est donc très important de savoir reconnaître les signes qui doivent vous inciter à agir. Quels sont les problèmes de santé les plus courants chez le furet et quels soins lui apporter ? Comment prendre soin de votre furet ? Découvrez la réponse dans la suite !

Furet

Les maladies courantes du furet

Le furet est un petit animal pour le moins surprenant. Nous vous le disions, il est naturellement résistant et robuste, d’autant plus si vous faites attention à son hygiène de vie et à ses vaccinations. Généralement, le furet tombe très peu malade, à peu d’exceptions près. Au cours de ses 8 à 10 ans de vie, votre petit animal de compagnie sera vraisemblablement en bonne santé, la plupart du temps. Cela dit, ce NAC (nouvel animal de compagnie) est malheureusement susceptible de contracter certaines maladies assez courantes chez son espèce, notamment la maladie de Carré, la maladie surrénalienne du furet, en plus d’une prédisposition aux cancers et plus particulièrement à l’insulinome (nous en parlerons en détail un peu plus bas).

Au rayon des problèmes de santé fréquents chez le furet, citons les vomissements et les diarrhées, généralement causés par l’ingestion d’un corps étranger ou encore une infection d’origine virale ou bactérienne. Si vous remarquez que votre petit animal se frotte la gueule en baillant, cela veut probablement dire qu’il a des nausées. Il est également assez fréquent que le furet perde des poils lorsque ses glandes surrénales sécrètent un trop plein d’hormones. On parle alors d’hyperadrénocorticisme, une maladie qui peut être traitée par une approche médicamenteuse ou chirurgicale. Au cas où vous remarquez des symptômes de vomissement, de diarrhée ou d’hyperadrénocorticisme, il est essentiel de consulter votre vétérinaire.

La maladie de Carré

Le furet, comme le chien, peut être touché par la maladie de Carré, une maladie incurable… sauf s’il est vacciné à l’âge de 2 mois, avec un rappel un mois plus tard, et un autre annuel tout au long de sa vie. Il faut savoir que la maladie de Carré est particulièrement grave, pouvant causer le décès de votre furet en à peine 15 jours. Ses signes distinctifs incluent la perte d’appétit suivie d’une perte notable de poids, en plus de la fièvre et de l’apparition de boutons sur l’ensemble du corps de l’animal.

La maladie surrénalienne du furet

Cette maladie concerne principalement les furets stérilisés de plus de 3 ans. Elle peut être causée par un cancer, ou par la sécrétion d’hormones sexuelles en trop grandes quantités, en raison d’un dysfonctionnement au niveau des glandes surrénales. Si vous remarquez que les poils de votre animal chutent de manière symétrique, qu’il perd du poids et qu’il a des troubles urinaires, il y a de fortes chances qu’il soit atteint de la maladie surrénalienne du furet. Une visite chez le vétérinaire s’impose !

L’insulinome

Rappelons que le furet est prédisposé à certains cancers, et plus particulièrement à l’insulinome, une tumeur du pancréas caractérisée par une baisse du taux de sucre dans le sang de l’animal, causant nausées et léthargie. Là encore, il devient urgent de consulter votre vétérinaire. Celui-ci s’assure d’abord de la présence de la maladie par des prises de sang, avant d’intervenir par voie chirurgicale ou médicamenteuse, selon le cas.

Les blessures du furet

Ingestion de corps étranger, traumatismes cranio-encéphaliques, défenestration… le furet est plus souvent victime d’accidents que de maladies. Intrépide, il peut occasionnellement souffrir de blessures à la maison, un environnement qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, regorge de dangers pour un petit animal.

Vous ne le savez peut-être pas, mais l’ingestion de corps étranger est le motif de consultation le plus fréquent. Le furet étant naturellement curieux et explorateur, il arrive souvent qu’il confonde un petit objet avec de la nourriture. Résultat : l’objet en question se retrouve coincé dans sa gorge, ce qui peut causer son étouffement. Sur un tout autre registre, le furet est connu pour ne pas avoir peur du vide. Dans un environnement domestique, cela peut mener à la défenestration. Il faut donc prendre certaines précautions, comme le fait de fermer les fenêtres à l’étage ou de les protéger, dans la mesure du possible. Plus rarement, le furet peut être victime d’un traumatisme cranio-encéphalique, causé par une chute importante ou par un écrasement par un objet de son environnement.

Vacciner son furet

Bien qu’il soit naturellement robuste et résistant, le furet est tout de même sensible à certaines pathologies graves ou mortelles, notamment la maladie de Carré et la rage. D’où l’importance de le vacciner. Ce qui ne sera pas très contraignant puisqu’il n’existe que deux vaccins pour le furet, justement contre la rage et la maladie de Carré.

Pour le furet, le protocole de vaccination contre la rage débute entre l’âge de 12 semaines et 3 mois (primovaccination). Ensuite, le vaccin doit être renouvelé une fois par an, et occasionnera souvent une petite fièvre. Mais pas de panique, cette réaction est tout à fait normale. Qu’en est-il de la vaccination contre la maladie de Carré ? Elle doit être faite un peu plus tôt, entre l’âge d’un mois et demi et deux mois, avec un rappel un mois après la première injection, puis un autre rappel annuel tout au long de la vie du furet.

Faut-il vermifuger son furet ?

Contrairement aux vaccins contre la rage ou la maladie de Carré, ne pas vermifuger son furet ne pose pas de risque à sa vie, mais peut sérieusement impacter son bien-être, et le vôtre ! Sans vermifuge, l’animal sera alors exposé à divers parasites internes et externes, qui peuvent facilement se propager dans votre domicile. Idéalement, votre furet devra être vermifugé une première fois assez tôt, entre l’âge de 6 semaines et 2 mois. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

A quelle fréquence amener votre furet chez le vétérinaire ?

Furet chez le vétérinaire

Généralement, la fréquence de consultation pour un furet est d’une à deux visites chez le vétérinaire par an, à moins, bien sûr, que vous ne remarquiez des symptômes inquiétants (perte d’appétit, somnolence inhabituelle, perte de poids, perte de poils, nausées…).

Quels soins apporter au furet ?

Prévenir vaut mieux que guérir. Vous avez certainement dû entendre l’adage à satiété, au point, peut-être, d’y avoir développé une « allergie ». Mais il n’en reste pas moins vrai, spécialement dans le cas du furet. Garder votre furet en bonne santé passe nécessairement par l’adoption de quelques gestes simples d’hygiène et de soins.

Votre premier réflexe devra être de vérifier, régulièrement, l’état des yeux, des oreilles et de la bouche de l’animal, pour vous assurer qu’il ne souffre d’aucune infection. Toute odeur suspecte au niveau de la bouche et/ou manque d’humidité des yeux devrait immédiatement vous alerter. Au niveau de l’hygiène, le furet est un peu comme le chat, en cela qu’il fait souvent sa toilette lui-même. Cela veut dire que son pelage est généralement un excellent indicateur de son état de santé. Si vous remarquez des signes de négligence à ce niveau, il y a de fortes chances que votre furet soit atteint d’une maladie que votre vétérinaire pourra identifier. Et pour éviter qu’il ne se blesse ou qu’il vous égratigne, n’oubliez pas de couper les ongles de votre petit animal toutes les 2 à 3 semaines.

Enfin, vous devez accorder une attention toute particulière à son habitat, en l’occurrence sa cage, l’endroit où il passe la majeure partie de son temps. Celle-ci doit donc être bien pensée, de sorte à ce qu’il puisse y bouger librement, courir et dépenser son trop plein d’énergie. Pour une meilleure aération, privilégiez les cages en métal plutôt que celles en plexiglas ou en plastique.

Vous souhaitez adopter un furet ? Consultez les petites annonces de notre communauté ou abonnez-vous à la fiche de race de l’animal pour être notifié dès qu’un furet est disponible !