Alors que le stress est un symptôme très connu et fréquent pour l’homme, on ne s’imagine pas nécessairement que les chats puissent y être également confrontés. Pourtant ces petits félins sont plus facilement stressés que ce que l’on pourrait croire. Il suffit parfois de changements dans leur lieu de vie, dans leur quotidien de chat, de nouvelles odeurs inconnues voire même l’arrivée d’un nouveau membre de la famille pour que le chat soit submergé par le stress.

Comment se manifeste le stress chez le chat?

Chez les animaux et particulièrement chez les félins, le stress se manifeste sous la forme d’altérations psychologiques et corporelles à cause d’une sensation d’agressivité environnante. Les battement du cœur du félin stressé sont beaucoup plus rapides, ses pupilles se dilatent et ses poils sont complètement hérissés. Le chat se prépare psychologiquement et physiquement soit à attaquer et à se défendre contre une potentielle attaque, soit à fuir. Alors que chez le chat sauvage, cette attitude est un réflexe naturel qui lui permet de survivre, chez le chat domestique, le stress peut créer de nombreux problèmes. Les symptômes du stress ne doivent donc pas être ignorés par le propriétaire du félin.

Chaque chat a une personnalité différente. Cela signifie que le stress va se manifester singulièrement chez chaque individu. Cependant, il y a des attitudes communes chez certains types de personnalités félines. Pour un chat plutôt extraverti, à l’aise avec les humains et les autres chats, le stress se manifestera facilement par de la nervosité soudaine, de l’agressivité envers ses semblables ou un humain. Mais chez les chats plutôt solitaires et timides, le stress peut se manifester par le fait de rester complètement immobile pendant un certain temps.

On repère également des manifestations du stress dans les comportements quotidiens des félins. Les chats stressés peuvent arrêter d’être propres, marquer davantage leur territoire en urinant dans la maison, se lécher beaucoup plus que d’habitude, s’automutiler, se cacher ou rester statique, agresser les hommes ou les animaux de la maison, miauler davantage que d’habitude, arrêter de manger ou au contraire manger beaucoup plus qu’à son habitude. Enfin, un chat stressé semble en permanence sur le qui vive. Bien que ces comportements peuvent être bénins et n’être que des symptômes de stress, ils peuvent aussi être des signes annonciateurs de maladie. Il ne faudra donc pas hésiter à contacter un vétérinaire si votre chat présente de tels symptômes.

Quelles sont les sources du stress félin ?

Les causes du stress chez le chat sont aussi nombreuses que singulières. Cependant, on repère des sources fréquentes de stress dans certaines situations précises.
En effet, un chat qui n’a pas l’habitude de cohabiter avec d’autres animaux en particulier avec d’autres chats pourra être stressé par l’arrivée d’un autre félin. Un chat se sent propriétaire, chef de son territoire. Si un autre chat arrive sur son territoire, il pourra sentir cela comme un affront puisqu’il ne l’aura pas décidé et exprimer des symptômes de stress et d’agressivité. Cela dépend évidemment du caractère et de la personnalité de l’individu.
Par ailleurs, le fait de changer de lieu, de territoire en somme, va pouvoir créer de la perte de repères chez le chat. En se sentant perdu, sans repères, sans son odeur, sans une répartition habituelle des meubles, de sa gamelle etc le félin va très certainement exprimer de l’anxiété. Dans de nombreux cas, un petit changement d’habitude qui peut sembler minime pour l’humain peut réellement désorienter le chat.
Il est donc très important de bien s’occuper de son chat, de laisser ses objets là où il a l’habitude d’aller. Il est également très important de donner à manger à son chat plusieurs fois par jours. Lui donner deux gros repas ne suffit pas. Les chats aiment picorer environ entre quinze et vingt fois par jour. Il faut donc donner régulièrement des petites doses de croquettes à son chat. Cela permet d’éviter le stress car le chat risque d’avoir peur de manquer.

Les maladies dues au stress à ne pas négliger

Le stress peut provoquer de réels dérèglements chez le chat. C’est notamment au niveau de la vessie du chat que le stress fait du dégât. Comme signalé précédemment, un chat stressé va manifester des signes de malpropreté. Et pour cause, le stress peut provoquer des infections urinaires telles que la cystite. Et comme chez les humains, la cystite provoque une inflammation de la vessie qui donne envie à l’individu d’uriner très fréquemment. Cette infection qui paraît bénigne peut toucher les reins si elle n’est pas traitée à temps. Ainsi si votre chat urine beaucoup plus que d’habitude ou si vous percevez du sang dans ces urines, contactez un vétérinaire.

Une autre maladie liée au stress félin est la production élevée de cortisol. Cette hormone permet de réguler les glucides et les lipides. Si son taux est trop élevé, cette hormone risque d’affecter les défenses immunitaires du chat. Cela risque donc de rendre l’organisme du félin plus fragile et plus à risque face aux maladies infectieuses. Il ne faut donc pas négliger les problèmes urinaires des chats qui peuvent révéler de réels problèmes.

Des solutions pour remédier au stress

Tout d’abord, si votre chat présente un ou plusieurs symptômes de stress récurrents, il est impératif de consulter un vétérinaire afin de vérifier qu’il chat n’est pas malade et qu’il ne souffre pas de troubles plus complexes. Si tel est le cas, le vétérinaire fournira des médicaments.

Par ailleurs, si le félin ne présente pas de pathologies particulières, il est probable que l’origine de stress soit comportementale. Grâce aux conseils de votre vétérinaire ou à l’aide d’un spécialiste du comportement, vous pourrez mettre en place des moyens pour éviter trop de stress en recherchant les causes de ce dernier.
Dans certains cas, le vétérinaire peut proposer des compléments alimentaires voire des phéromones qui vont permettre au chat de s’apaiser naturellement et donc de réduire les effets physiques du stress.

L’alimentation du chat est également l’une des clefs pour éviter le stress. Il est absolument important de donner régulièrement à manger à son chat. Il faut dans l’idéal donner quinze à vingt petites portions de repas par jour. Cela n’est cependant pas aisé car il faut constamment penser à lui donner de la nourriture. Mais de nombreux distributeurs automatiques permettent de donner une petite dose de croquette plusieurs fois par jour au chat sans même devoir y penser. Bien que cela puisse être un petit investissement, c’est idéal pour la santé de votre félin.

Enfin, le propriétaire du chat peut aider à réduire les sources de stress au quotidien. On peut noter une dizaine d’astuces pour réduire les causes du stress félin :
Il faut notamment éviter de le punir et évidemment d’avoir des comportements violents. Même des petites tapes peuvent être sources d’angoisse.
Donner des aliments meilleurs tels que des pâtés ou des plats faits maison peut aider le chat à se sentir mieux. Il faut également faire davantage boire le chat.
Il est également très important pour le chat d’avoir des endroits où il peut grimper librement pour observer son environnement en hauteur, il a aussi besoin de griffoirs pour faire ses griffes et se soulager.
Enfin, il est évident qu’il faut passer du temps avec lui pour s’en occuper, jouer ou le câliner. Si le propriétaire est absent, il peut également laisser la T.V ou la radio pour laisser une source sonore afin que le chat ne se sente pas seul.