Pour le chien, aboyer est le seul moyen naturel de communiquer, en dehors des comportements non verbaux. Lorsqu’il aboie il veut exprimer quelque chose, une émotion. Il peut exprimer la peur, l’attention, l’anxiété mais aussi l’excitation. C’est un moyen pour le chien de réagir à son environnement. Chaque aboiement est lié à une cause qui doit être définie pour comprendre ce que le chien veut dire. Parfois, les aboiement peuvent être excessifs et on ne parvient pas à connaître leur cause, cela peut traduire un mal-être ou des problèmes qu’il est nécessaire de résoudre.

Aboyer, un comportement naturel et nécessaire chez le chien

Le chien aboie de façon totalement naturelle. C’est un moyen normal pour lui de communiquer avec les autres chiens mais aussi avec les humains. A contrario, un chien qui n’aboie pas serait inquiétant. Cependant, même si les aboiements sont totalement normaux, ils peuvent embarrasser ou inquiéter les maîtres quand leur chien ne cesse d’aboyer. Il est impossible d’avoir un contrôle total sur son chien car aboyer est dans sa nature. Cependant on peut faire baisser la fréquence et l’intensité de ses aboiements avec des exercices, sauf si les réactions excessives de votre animal sont dues à des troubles du comportements. Tout d’abord, il faut déterminer les raisons de ses aboiements. Lorsqu’on sait pourquoi son chien aboie, s’il ressent de la frustration, de la colère, de la faim, alors on peut prendre des mesures. Votre chien attend une réponse ou des actions de votre part. Le fait de comprendre la cause de ses aboiements permet de savoir ce que veut votre chien. Il faudra donc travailler avec son chien pour d’abord le comprendre et pour ensuite réduire son nombre d’aboiements quotidiens. Il faudra plusieurs mois avant d’avoir de vrais résultats. Souvent, en réaction à des excès d’aboiement, les maîtres demandent à leur chien de cesser d’aboyer, de se taire. Cela est problématique car cela ne fait qu’accroître les émotions négatives du chien qui en retour, aboiera davantage. L’une des réponses pour éviter que son chien n’aboie à outrance est de détourner son attention et de le récompenser lorsqu’il se comporte bien. Le faire taire le frustrera davantage.

Les causes de l’aboiement chez le chien

Les aboiements peuvent avoir des causes aussi multiples que variées, mais elles sont toutes liées au comportement ou aux émotions du chien. Il est nécessaire d’établir quelles sont les raisons de ces causes afin d’aider votre chien. Voyons quelles sont-elles.

Aboyer pour défendre son territoire

Les chiens ont tendance à aboyer pour défendre leur territoire. On nomme cela l’agressivité territoriale. Dans ce cas le chien aboie incessamment dans le but de protéger son territoire de façon dissuasive. Dès qu’un individu, chien ou homme, s’approche des limites de son territoire, il risque d’aboyer. Cela peut être très compliqué lorsqu’il y a beaucoup de passage près de son territoire.

Aboyer pour attirer l’attention

Les chiens peuvent aboyer pour attirer l’attention de leur maître. Cela peut traduire un sentiment d’abandon ou de peur d’abandon de la part de l’animal. Cela peut signifier que le maître ne s’en occupe pas assez ou que l’animal a gardé des séquelles d’une expérience d’abandon.

Aboyer par peur

Les chiens peuvent aboyer par peur et par stress. Un chien peureux, sur la défensive est constamment en alerte. Le moindre événements ou mouvement inhabituels risquent de l’apeurer et donc de le faire aboyer. Si votre chien est trop peureux, vous pourrez contacter un professionnel du comportement canin.

Aboyer excessivement à cause d’une sur-excitation

Parfois, les chiens ont du mal à inhiber ou à contrôler leur émotion. C’est pourquoi certains individus aboient de façon excessive lorsqu’ils sont traversés par un trop plein d’émotions. Ils peuvent aboyer lorsque quelqu’un qu’ils apprécient vient les voir, lorsqu’ils rencontrent un autre chien, lorsque leur maître remplit leur gamelle. Si cela est tout à fait normal, lorsque les aboiements sont trop excessifs, cela peut être très gênant.

Aboyer à cause du HSHA

Certains chient sont extrêmement réactifs et dépassent le cadre de l’aboiement normal. Ce syndrome est nommé HSHA pour hyper-sensible et hyper-actif. Ce syndrome touche surtout les individus qui ont été séparés trop précocement de leur mère. Cette dernière aide les jeunes chiots à être apaisés et à contrôler leurs émotions. Lorsque les chiots sont séparés trop tôt de leur mère, si la mère est absente avant que le chiot n’atteigne l’âge de deux mois, alors le jeune chien n’aura pas appris à se contrôler et à se calmer naturellement. Les chiens touchés par ce syndrome ont donc tendance à être extrêmement nerveux et réactifs, mais surtout infatigables. Ils peuvent aboyer de façon incessante. Les calmer est généralement impossible.

Calmer les aboiements excessifs de votre chien

Une thérapie comportementale pour les aboiements excessifs

Lorsqu’un chien est peureux à outrance, s’il est hyper-sensible ou encore hyper-actif, il faut consulter un vétérinaire. Les aboiements excessifs et incessants ne sont pas naturels. Ils traduisent un réel problème comportemental et profond. Un vétérinaire est donc le professionnel qui pourra vous aider à trouver un traitement adapté et une thérapie comportementale. Consulter est indispensable et nécessaire car les troubles du comportements risquent de se dégrader avec l’âge. On a tendance à croire que les chiens s’assagissent avec le temps, alors que c’est tout le contraire. Si vous voulez aider votre chien à aller mieux et si vous souhaitez avoir moins de problèmes à communiquer avec votre chien, consultez un vétérinaire et professionnel de l'éducation canine.

Faire cesser les aboiements intempestifs

Tous les aboiements excessifs ne sont pas nécessairement problématiques. Mais pour le maître, ils peuvent être gênants au quotidien. C’est pourquoi on peut aider son chien à éviter les aboiements à outrance en utilisant certaines astuces. On peut utiliser un gros bruit pour faire taire son chien, on peut l’appeler et lui ordonner de s’asseoir. Il faut surtout bien penser à le récompenser s’il obéit et qu’il arrête d’aboyer. Cela lui permettra de comprendre qu’aboyer ne lui permettra pas d’obtenir ce qu’il veut. Au contraire, le récompenser de se taire est un moyen doux et respectueux de le faire cesser d’aboyer.

Apprendre à son chien quand aboyer pour le faire cesser d’aboyer intempestivement

Cela semble totalement contradictoire, pourtant, apprendre à son chien quand aboyer permet de contrôler sa fréquence d’aboiement. C’est en effet un moyen de le dresser. Il faut associer l’ordre à un friandise. Ainsi le chien n’aboiera que sur demande et plus par impulsivité. Il ne faut pas faire cela si votre chien aboie par phobie ou en cas d'agressivité territoriale.

Il faudra donc au maître de la patience mais aussi de la rigueur pour éduquer son chien et le dresser. Il faudra également être prêt à débourser de l’argent en cas d’incompétence ou de détresse. L’aide d’un vétérinaire et d’un éducateur canin sera parfois indispensable.