Que puis-je mettre dans mon aquarium d'eau de mer à part des poissons ?

Crustacés, hippocampes, méduses, coraux durs et mous, gastéropodes marins, étoiles de mer, oursins, mollusques bivalves, vers plats, ascidies… en plus des poissons, votre aquarium d’eau de mer peut accueillir plusieurs autres espèces marines, sous certaines conditions. Au bout du compte, cela profite à la richesse de votre aquarium marin, et vous aurez votre petit bout d’océan chez vous ! Découvrez quelles autres espèces animales marines vous pouvez mettre dans votre aquarium d’eau de mer.

Hippocampes

Les hippocampes font partie des autres espèces animales que vous pouvez mettre dans votre aquarium d’eau de mer, en plus des poissons. Cela dit, il faut savoir qu’ils mangent très lentement, ce qui peut poser problème lorsque vous les mettez en compagnie des poissons. En revanche, vous n’aurez pas à vous en soucier si votre aquarium contient uniquement des hippocampes. Côté alimentation, ces petits chevaux de mer apprécient la nourriture vivante, mais aussi les grandes artémies vivantes, bien que certains animaux puissent s’accommoder d’une nourriture de substitution.

Les coraux, qu’ils soient durs ou mous, protègent les algues, mais sont particulièrement exigeants. Il faut en effet veiller à plusieurs paramètres pour réussir à les introduire et à les maintenir dans votre aquarium d’eau de mer : besoin en lumière et en courant, qualité d’eau, danger de prédation, reproduction, complément d’alimentation…

Coraux

Les coraux durs

Les coraux durs, ou scléractiniaires, tiennent leur nom de leur squelette dur. Mais justement, pour qu’ils puissent développer ce squelette, il est essentiel de contrôler et de corriger la dureté carbonatée de l’eau, mais aussi sa teneur en calcium et en magnésium, notamment via l’ajout d’oligo-éléments. Notons que ces derniers sont essentiels à la croissance des coraux durs, mais aussi des coraux mous. Par ailleurs, les coraux durs ont besoin d’une bonne luminosité, car leurs tissus contiennent des algues symbiotiques dont ils se nourrissent. Parmi les espèces de coraux durs que vous pouvez introduire dans votre aquarium d’eau de mer, les plus populaires sont Stylophora, Seriatopora, Pocillopora, Acropora, Montipora, Porites, Goniopora, Fungia, Heliofungia…

Les coraux mous

Bien qu’on les appelle coraux mous, les Alcyonacés ne le sont pas tous ! En effet, quelques espèces peuvent développer des squelettes durs, comme c’est le cas du corail orgue ou encore du corail bleu. Malgré le fait que la majorité des espèces de coraux mous ne développent pas de squelette dur, elles ont besoin des mêmes apports en minéraux et oligo-éléments que les coraux durs, en raison des spicules que renferment leurs tissus. La différence est qu’ils ne nécessitent pas autant de lumière, mais doivent être nourris au plancton. Si vous débutez en aquariophilie marine, optez pour des coraux mous faciles à entretenir et qui poussent bien tels que : Clavularia, Pachyclavularia, Sarcophyton, Lobophytum, Sinularia, Xenia, Muricea, Pinnigorgia…

Méduses

On vous rassure tout de suite, les méduses ne sont pas toutes urticantes. Il existe en effet des espèces non urticantes, qui ont en outre l’avantage d’être d’une beauté spectaculaire. Mais pour en profiter chez vous, vous aurez besoin d’un aquarium spécial, car leur maintenance n’est pas possible dans un aquarium conventionnel. Ainsi, un aquarium pour méduses ne doit pas être décoré, en plus d’avoir un léger courant pour que les animaux puissent se déplacer en orbite.

Crustacés et crevettes

Hormis les crabes de porcelaine d’anémone ou crabes de porcelaine ponctués, et certaines races de crustacés mangeurs d’algues (Sally-pied-léger, Percnon gibbesi…), rares sont les crustacés que vous pouvez maintenir dans un aquarium d’eau de mer. La raison à cela est que la majorité des autres espèces sont en fait de redoutables prédateurs qui s’attaquent aux poissons.

Vous pouvez aussi opter pour des crevettes comme les crevettes d’Amboine, les crevettes mangeuses d’aiptasias, les crevettes mangeuses de vers polychètes… Il existe aussi une variété d’espèces de crevettes particulièrement esthétiques, très belles à voir dans un aquarium. Côté alimentation, les crevettes ne vous poseront aucun problème, à l’exception de la crevette arlequin, qui se nourrit uniquement d’étoiles de mer, ce qui ne permet pas de la maintenir sur la durée. Les autres crevettes ont, elles, un excellent sens olfactif, qui les rend capable de traquer les moindres miettes de nourriture épargnées par les poissons.

Gastéropodes

Si vous avez des limaces de mer dans votre aquarium, vous devez impérativement disposer de gastéropodes, qui leur servent de nourriture. Les espèces de gastéropodes à coquilles ont d’autres vertus. Outre le fait qu’ils sont très faciles à entretenir, et leur capacité à se reproduire, les gastéropodes contribuent à lutter contre les algues, particulièrement les espèces Turbo et Nerita. Une autre espèce, Mitra, va servir à ameublir votre sol. Attention toutefois aux espèces de gastéropodes mangeuses de coraux, notamment les Porcelaines (Cypraeidés) !

Coquillages

Les coquillages ne sont pas bien difficiles à entretenir, pour peu que vous disposiez d’un éclairage puissant qui leur est adapté, et que l’eau de l’aquarium soit de bonne qualité. Pour les maintenir, il est essentiel d’avoir une dureté carbonatée de 7 au minimum, en plus d’une teneur en calcium de près de 440 mg/l. Si vous débutez en aquariophilie, évitez les espèces de coquillages bivalves qui, en raison de leur niveau d’exigence plus élevé, sont plutôt recommandés aux spécialistes.

Etoiles de mer

Filtreurs par excellence, les Crinoïdes sont particulièrement difficiles à entretenir, principalement en raison de leur alimentation planctonique très spécifique. De plus, certaines étoiles de mer sont prédatrices, et ne conviennent donc pas à un aquarium récifal car elles vont s’attaquer aux coraux, mais aussi aux invertébrés, et parfois même aux poissons. La bonne nouvelle est que les étoiles de mer de la famille des Ophidiasteridés sont moins exigeantes d’un point de vue alimentaire, car elles peuvent se contenter de feutrage organique, de petites algues microscopiques, ou encore de débris. Dans cette famille, l’étoile de mer la plus populaire est la Linckia Laevigata, plus connue sous le nom d’étoile de mer bleue.

Oursins

Parmi les nombreuses espèces d’oursins, certaines sont de très bonnes mangeuses d’algues. Seul bémol : elles s’attaquent aussi au sol en grattant le fond de l’eau, et vont alors dévorer les petits invertébrés en cours de développement qui y sont installés. En dessous d’une certaine taille, les coraux peuvent aussi faire les frais des oursins. Vous pouvez toutefois opter pour les Cidaridés, ou encore l’oursin grimpeur, de son nom scientifique Mespilia globulus. Cette dernière espèce épargne les invertébrés, mais mange toutefois les belles algues corallines. Attention également aux espèces venimeuses d’oursins, comme les Diadematidés aux épines longues et les Ashenosoma varium, des oursins aux épines courtes.

Ascidies

Comme certaines espèces d’étoiles de mer, les Ascidies sont des animaux filtreurs, qui ont en outre l’avantage d’être complètement inoffensifs. Cela dit, les espèces de plus grande taille de ces invertébrés sessiles paisibles nécessitent un nourrissage complémentaire au plancton. Enfin, sachez que les Ascidies risquent d’être mangées par les oursins ou certaines espèces de poissons.

Envie de vous procurez des espèces animales à introduire dans votre aquarium d’eau de mer ? Consultez notre rubrique annonces !