Mettre un vêtement à son animal est tendance en toute saison. Mais loin d’être un simple accessoire de mode, celui-ci peut se révéler utile en hiver. 

En polaire, à carreaux ou même avec une capuche, dans des coloris particulièrement variés: la diversité de manteaux pour chiens est telle que le propriétaire peut se sentir déstabilisé devant cette offre pléthorique. À tel point que nombre d’entre eux se demandent légitimement s’il s’agit juste d’un effet de mode, ou si cet accessoire est réellement indispensable. 

À l’approche de l’hiver, la fourrure dense des chiens devrait leur permettre de s’adapter aux changements de température. Mais l’organisme d’animaux qui vivent la majorité du temps dans un appartement chauffé ne s’y prépare pas suffisamment en densifiant le pelage. De plus, tous les chiens ne sont pas égaux face au froid. «Les chiots, ainsi que les chiens âgés ou malades, sont plus vulnérables, explique la vétérinaire Christine de Conto, de Gland (VD). Le froid fragilise leur système immunitaire, déjà affaibli, et augmente ainsi le risque qu’ils tombent malades.» La grandeur joue aussi un rôle: les races de petite taille, comme le chihuahua ou le yorkshire-terrier, sont plus sensibles. Idem pour les chiens sans sous-poil ou avec le poil court, comme les lévriers ou les dobermans. «Ceux-ci risquent plus facilement un refroidissement, souvent bénin, voire une bronchite ou même une pneumonie», note la vétérinaire. Juger s’il est opportun ou non d’enfiler son manteau à son chien dépend naturellement de la température extérieure, mais pas uniquement. «L’humidité et le vent renforcent la déperdition de chaleur», observe Christine de Conto. Les tremblements sont un moyen pour l’organisme de se réchauffer: si le chien, lors de la balade quotidienne, frissonne ou fait le dos rond, il est temps de le couvrir. Il est important de ne pas protéger uniquement le dos, mais aussi son thorax et son abdomen, plus délicats. 

Bien choisir le modèle 

Le manteau doit être adapté à la taille et à la morphologie de l’animal, afin qu’il se sente à l’aise: un vêtement trop petit ou trop grand va le gêner dans son déplacement. Un modèle aisé à enfiler facilitera le quotidien. Quant aux capuches, elles sont plus esthétiques que réellement utiles. Attention, certains chiens auront besoin d’un temps d’adaptation pour s’habituer à porter un manteau.

Chien
PRENDRE GARDE AUX COUSSINETS En hiver, le froid n’est pas le seul problème. L’humidité, la glace et le sel peuvent irriter les coussinets, provoquant des crevasses. Avant de partir en balade, il est conseillé d’appliquer de la vaseline ou un baume de protection sous les pattes, afin de les protéger. Durant la promenade, la neige qui se coince entre les coussinets ou s’accroche aux longs poils doit être enlevée. Au retour, il est indiqué de laver les pattes avec de l’eau tiède, particulièrement si les trottoirs ont été salés. Elles doivent ensuite être bien séchées, notamment entre les coussinets. Si le chien est particulièrement sensible, des bottes de protection sont indiquées.

Véronique Curchod