Les propriétés de cette substance issue du chanvre peuvent améliorer la qualité de vie et la santé des animaux. Et ses nombreuses vertus sont de plus en plus plébiscitées par les professionnels.

Si le cannabis légal s’est largement popularisé en médecine humaine, il est désormais également utilisé comme supplément pour les chiens, les chats et les chevaux. Au cours des dernières années, une large gamme de produits destinés aux animaux de compagnie est ainsi apparue sur le marché. Le CBD, ou cannabidiol, est le composé chimique présent naturellement dans la plante de chanvre. Contrairement au cannabis et à la marijuana, l’huile de CBD ne contient quasiment pas de THC. Elle offre ainsi l’avantage de ne pas provoquer d’action psychotrope ni de dépendance. Aucun risque donc que le chien se mette à planer en ressentant des effets psychédéliques! 

Un dosage variable 

Plusieurs études ont démontré les propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et anxiolytiques du cannabidiol, qui agit directement sur le système nerveux. Celles-ci peuvent être utilisées pour soigner une multitude de pathologies. «Je le prescris notamment pour aider des chiens à gérer leur stress et leur anxiété, ou dans le cas de douleurs chroniques», explique Vannozza Gauthier, du Centre vétérinaire du Château, à Échallens (VD). Cette substance contribuerait en outre à augmenter l’appétit. «Mais attention, le CBD n’est pas un remède miracle, même s’il peut participer à l’amélioration du bien-être de l’animal, souligne la professionnelle vaudoise. Il est souvent utilisé en complément et ne remplace pas les médicaments prescrits par le vétérinaire. Un diagnostic précis doit être posé avant de commencer tout traitement.» 

Le CBD est disponible sous différentes formes – huile, friandises, capsules ou encore en baume –, ce qui permet de choisir celle qui est le plus facile à administrer. «L’huile présente l’avantage de pouvoir doser précisément la quantité voulue, qui varie en fonction du poids de l’animal et de la pathologie», note Vannozza Gauthier. Elle devrait être de préférence donnée directement dans la gueule, afin de permettre une résorption plus rapide du principe actif. En cas de difficultés, elle peut néanmoins être diluée dans l’eau ou mélangée à la nourriture, car son goût n’est pas forcément apprécié des animaux de compagnie. À noter enfin que certains chiens sont susceptibles d’éprouver de légers effets secondaires, dont le plus courant est la somnolence.

Chien
RISQUE DE TOXICITÉ Au contraire du CBD, l’ingestion de cannabis, que cela soit sous la forme de feuilles, joints, résines ou autres dérivés, représente un risque important pour la santé des chiens et chats. Cette toxicité est liée au THC contenu dans la plante. Les animaux sont beaucoup plus sensibles que les humains aux effets de cette substance.

Véronique Curchod