Les insectes sont le plus souvent traités comme des intrus indésirables à l’intérieur de nos maisons. Alors, en adopter pour les élever chez soi peut sembler surprenant. Cependant, comme pour les araignées et les serpents, certaines personnes dépassent cette barrière psychologique. Ils s’enthousiasment pour ces petites bêtes et les considèrent comme de véritables animaux domestiques. Entomologistes en herbe, voici nos conseils pour bien débuter dans l’élevage d’insectes chez vous.

Des insectes à la maison, mais dans quel but?

Paragraphe : Les insectes sont des animaux passionnants au cycle de vie généralement court. Posséder un élevage chez soi permet alors d’observer les mécanismes naturels de leur existence. La croissance grâce à la mue, la reproduction, la ponte des œufs et les différentes métamorphoses sont autant de phénomènes accessibles aisément. De plus, les insectes ont souvent un rôle utile. Nourrir votre lézard de compagnie par exemple, ou bien vous simplifier la vie au jardin. Voici quelques exemples d’insectes faciles à élever pour débuter.

La simplicité incarnée: le ver de farine

Paragraphe : Le ver de farine ou ténébrion meunier (Tenebrio molitor) fait partie de l’ordre des Coléoptères. Son élevage demande très peu d’investissement. Vous avez besoin d’un terrarium aux parois lisses et au couvercle perforé pour une bonne aération. Ceux en plastique feront l’affaire. Déposez au fond de la boîte du pain dur, du blé et des biscuits secs. Ensuite, placez les larves de ténébrion. Vous les trouverez disponibles à l’achat comme appâts vivants dans tous les magasins de pêche. Ne mettez pas de coupelle d’eau dans le vivarium, mais plutôt un morceau de pomme régulièrement. Vous aurez alors la chance d’observer la métamorphose complète de cet insecte (larve, imago, adulte) près de 2 fois par an. Les trois stades de vie peuvent cohabiter sans problème.

Le roi du camouflage: le phasme

Paragraphe : Les phasmes, au fil de l’évolution, sont passés maîtres dans l’art du mimétisme. Selon l’espèce, ils peuvent avoir soit l’apparence d’un bâton, d’une feuille ou d’une écorce. Sa facilité d’élevage en fait aujourd’hui une des familles d’insectes les plus présentes chez les amateurs. Disposez à l’intérieur du vivarium du papier absorbant sur le fond ainsi qu’un bocal avec le couvercle percé. Placez-y des branchages de ronces ou de chêne comme dans un vase. Et c’est tout ! Vous pouvez désormais y loger vos pensionnaires que vous aurez commandés sur un site internet spécialisé. Les phasmes évolueront sous vos yeux et se reproduiront 1 à 2 fois par an.

Le chanteur infatigable: le grillon domestique

Le grillon domestique (Acheta domestica) est, comme le criquet et la sauterelle, une espèce d’Orthoptère. Il se reproduit facilement et ne demande que peu d’entretien. Vous pouvez vous en procurer dans les animaleries où ils servent généralement à nourrir les reptiles. Disposez des demi-boîtes à œuf dans 1/3 du terrarium ainsi que du coton imbibé d’eau dans une coupelle. Mettez également en place un récipient avec des paillettes d’aliment pour poisson. Les grillons sont omnivores donc vous avez la possibilité de leur donner des petits morceaux de fruits. Prenez garde lorsque vous les introduisez dans votre terrarium. Ces insectes demeurent des professionnels du saut en hauteur et vous échapperont facilement. Vérifiez que le couvercle perforé de votre vivarium soit bien fermé pour éviter toute évasion. Avant de vous lancer dans l’élevage de grillons, n’oubliez pas que ces animaux sont capables de faire beaucoup de bruit.

Que retenir de l’élevage de ces insectes à notre domicile ? Ils demandent très peu de moyens et d’entretien. Vous pouvez les garder dans des bonnes conditions facilement. Soyez attentifs à la propreté de vos terrariums pour prévenir le développement de maladies. Cependant, ne relâchez jamais les insectes que vous avez élevés. Vous éviterez la concurrence avec les individus sauvages. En Suisse, aucune loi n’existe pour le maintien d’insectes à domicile. Vous voilà désormais prêt pour vous lancer dans l’aventure du monde merveilleux des insectes et de l’entomologie.