Comment bien nourrir ses poissons d’aquarium ?

Quand nourrir ses poissons d’aquarium et à quelle fréquence ? C’est là la première question à laquelle doit répondre tout aspirant aquariophile. Evidemment, tout dépend de l’espèce de poisson, mais il existe des principes généraux à respecter lorsqu’il s’agit de nourrir ses poissons d’aquarium (toutes espèces confondues). Voici quelques règles générales à respecter pour bien nourrir vos poissons.

Bien nourrir ses poissons commence par bien choisir ses poissons

C’est de bon sens, spécialement si vous débutez en aquariophilie. En tant que novice, vous devez accepter le fait que vous allez forcément commettre quelques erreurs de débutants, c’est inéluctable. D’où l’importance de choisir des espèces de poissons peu exigeantes et connues pour leur robustesse. Il est tout aussi important de vous renseigner sur le régime alimentaire des poissons que vous aurez sélectionné, pour être sûr de répondre à leurs besoins.

Comme principe général en matière d’élevage de poissons, et d’animaux domestiques plus globalement, veillez à reproduire les conditions de vie de ces derniers dans la nature. Cela concerne aussi l’alimentation. Ainsi, le mode de vie des poissons sera un bon indicateur de la nature des aliments à leur distribuer. Par exemple, en connaissant leurs comportements, et plus particulièrement leur zone de nage, vous saurez choisir l’aliment qui leur sera le plus facile d’accès (granulés, flocons, comprimés, nourriture vivante ou séchée…).

Dans le détail, les poissons dits nettoyeurs qui vivent au fond de l’aquarium (corydoras, stiphodons, centromochlus…) vont préférer les restes de nourriture délaissés par les autres poissons de l’aquarium. Vous l’aurez donc compris, l’alimentation qui sied le plus à ces espèces de poissons est la nourriture qui tombe au fond du bac. En revanche, privilégiez les flocons qui flottent pour les espèces de poissons dits de surface comme les guppys. Ces derniers ont une bouche orientée vers le haut, adaptée à leur mode de vie en surface. Enfin, les pastilles, chips ou gaufrettes correspondent mieux aux espèces de poisson de pleine eau, notamment les scalaires, qui vivent entre le fond du bac et sa surface.

Respecter le régime alimentaire des poissons

Carnivore, herbivore, détritivore (ou limnivore, dont le régime consiste à se nourrir de débris organiques du limon) et omnivore (qui mangent de tout), ce sont là les 4 régimes alimentaires des poissons dans leur milieu naturel. De toute évidence, une prise de nourriture particulière est associée à chacun de ces régimes, en accord avec la taille de l’estomac du poisson.

Connaître le régime alimentaire de vos poissons dans leur milieu naturel vous aide, entre autres, à déterminer la fréquence de distribution de nourriture. Les espèces de poissons herbivores et omnivores ont besoin de 3 à 4 prises par jour, contre 1 à 2 prises quotidiennes pour les espèces carnivores. Les détritivores, pour leur part, doivent être nourris en continu.

Varier la nourriture des poissons

C’est là un autre principe général de nourrissage des poissons : varier leur alimentation. Ce faisant, vous aidez à stimuler l’appétit des poissons, mais aussi à renforcer leur système immunitaire et à éviter les carences. Entres autres nutriments, les poissons ont globalement besoin de protéines, de vitamines, de lipides, de minéraux, de glucides… les proportions variant en fonction de l’espèce. On ne vous apprend rien en vous disant que satisfaire aux besoins nutritionnels des poissons est le meilleur gage de leur développement et de leur longévité.

Adapter les rations de nourriture

Qu’il s’agisse de poissons ou d’autres animaux domestiques, il est très important d’éviter les excès. La quantité d’aliments distribués à vos poissons doit être fonction de plusieurs facteurs, notamment leur espèce, leur niveau d’activité ou encore la température de l’eau. Or, on remarque que certains aquariophiles, particulièrement les débutants, ont tendance à trop nourrir leurs poissons, pensant bien faire. En vérité, le rationnement sert mieux les intérêts de vos poissons. A de rares exceptions près, ces derniers sont parfaitement capables de supporter un jour de jeûne hebdomadaire, parfois plus.

Comment connaître la quantité de nourriture à distribuer aux poissons ? Ce n’est pas très compliqué, il suffit de passer par une phase de test. Commencez donc par déterminer une quantité de nourriture à distribuer en plusieurs fois, et chronométrez le temps que les poissons mettent à l’absorber. Normalement, ces derniers doivent être capables de tout consommer en l’espace de 3 à 4 minutes maximum. Si cela prend plus de temps, cela veut forcément dire que la quantité de nourriture que vous leur avez distribuée est supérieure à leurs capacités/besoins. Sachez par ailleurs que cela représente un risque non seulement pour la santé des poissons, mais aussi pour l’équilibre général de l’aquarium. Même avec un excellent système de filtration, les nitrates risquent tout de même de proliférer. Dans le même ordre d’idée (celui d’éviter tout excès), tachez d’éviter les aliments enrichis. A la place, préférez les compositions naturelles.

Quand faut-il nourrir ses poissons ?

Quelle que soit l’espèce de poisson que vous venez d’installer dans votre aquarium, il est vivement recommandé d’attendre 24 heures avant de les nourrir. Il faut également respecter un temps d’attente, cette fois d’au moins 30 minutes, avant de nourrir des poissons dont l’aquarium vient d’être nettoyé ou dont l’eau a été changée. Cela leur laisse le temps de se calmer car ce type d’activité les agite.

Compte tenu de la fréquence de nourrissage de poissons, rappelons que ces derniers doivent être nourris quotidiennement, idéalement en plusieurs prises séparées, et toujours en petites quantités car ils peuvent mieux les absorber. Certains aquariophiles expérimentés recommandent de fractionner la ration quotidienne des poissons en deux, à raison d’une demi ration le matin et une autre le soir.

Rappelons également, au risque de nous répéter, qu’il est essentiel que la quantité de nourriture distribuée corresponde aux capacités/besoins des poissons. Un indicateur pour en avoir le cœur net : il ne doit plus rien rester dans l’aquarium 3 à 4 minutes après distribution des aliments. Tous éventuels restes doivent être immédiatement retirés de l’aquarium  à l’aide d’une épuisette pour ne pas encrasser le filtre du bac. Et n’oubliez pas de réduire la quantité d’aliments distribués la prochaine fois !

Bien nourrir ses poissons peut s’avérer compliqué au départ, mais en respectant ces règles simples, vous arriverez sans doute à tirer votre épingle du jeu. Pour en savoir plus sur l’univers passionnant de l’aquariophilie, n’hésitez pas à aller faire un tour dans notre rubrique actualités. Pleins d’articles intéressants sur les poissons et les autres espèces d’animaux d’aquarium vous y attendent !