Les chats sont souvent sujets aux parasites intestinaux. Différents symptômes vous aident à détecter la présence de vers. Dans ce cas, la meilleure solution consiste à prendre rendez-vous chez un vétérinaire. Il effectue un test pour attester l’infection et proscrire le traitement adéquat. Celui-ci dépend effectivement du type de vers qui se trouve dans les intestins de votre boule de poil.

Les différents types de vers pouvant contaminer les chats

Les ténias et les ascaris sont les plus connus parmi les vers qui infectent les chats. Il en existe pourtant d’autres types tels que les vers pulmonaires et les vers du cœur. Les ascaris sont les plus communs. Ils sont transmissibles au chaton par le lait maternel. Comme les trichocéphales et les ankylostomes, ils font partie des vers ronds. Appelés aussi vers plats ou vers solitaires, les ténias infestent également les chats. Leurs anneaux sont formés par des vers qui peuvent se détacher et se retrouver dans les déjections. Quant aux vers du cœur, ils envahissent le cœur et obstruent les vaisseaux sanguins. Ils sont transmissibles via les piqûres d’insectes. En ce qui concerne les vers pulmonaires, ils vivent dans les poumons de l’animal où ils pondent aussi leurs œufs. Les larves sont évacuées avec les selles après avoir migré vers le tube digestif. 

Les symptômes indiquant la présence de vers chez les chats

L’infestation des vers chez les chats est souvent accompagnée de symptômes significatifs. Il arrive que des parasites soient accrochés à leurs poils, au niveau de l’anus. Néanmoins, cette vérification ne s’applique pas à tous les types de vers. Il est fort probable que certains d’entre eux soient éjectés en même temps que les matières fécales. En les ramassant, soyez attentifs aux petites formes qui bougent. Vous devez aussi vous assurer qu’elles ne sont pas goudronneuses et qu’il n’y a pas de sang. Dans certains cas, le ventre du chat est gonflé et dur. Il faut aussi garder en tête qu’un animal en bonne santé a des poils brillants et doux. Un pelage terne signifierait peut-être une infestation. Des chats sont parfois victimes de troubles digestifs. Ils vomissent alors et perdent leur appétit. Ils ont également moins d’entrain et deviennent apathiques au fil des jours. Si un ou plusieurs de ces symptômes touchent votre félin, rendez-vous directement chez le vétérinaire. 

Les traitements contre l’infestation des vers chez les chats

Généralement, le vétérinaire donne des comprimés pour éradiquer les vers. Il prescrit aussi des sirops et d’autres types de médicaments. Toutefois, il est souvent difficile de les faire prendre à votre chat. Appliquez alors une des techniques utilisées couramment par les propriétaires de félin. Mélangez-les à leurs aliments tels que du fromage ou de la viande. Votre animal de compagnie ne se doute pas qu’il contient un médicament. Vous évitez ainsi de vous battre avec lui pour qu’il l’avale de force. Avec cette méthode, le comprimé reste dans son emballage. Si celle-ci ne fonctionne pas, il est possible de l’écraser et de l’ajouter à son lait ou son eau. Dans certains cas, servez-vous d’une seringue pour l’administrer. Sachez que votre vétérinaire peut aussi vous donner un lance-pilule. 

Les moyens de prévention contre les vers chez les chats

Dès leur plus jeune âge, les chats doivent être vermifugés régulièrement. Le traitement se fait une fois par mois pour les chatons de moins de six mois. Donnez ensuite des vermifuges tous les six mois pour les animaux adultes. L’intervalle doit être encore moins long s’ils vont souvent à l’extérieur. Il est aussi recommandé de procéder à des tests réguliers. Le vétérinaire prescrit uniquement le déparasitage lorsque le test est positif.

A bientôt pour d'autres infos!