C’est un fait: nos animaux ne sont pas tous armés de la même manière contre le froid et les intempéries. C’est encore plus vrai lorsque votre compagnon prend de l’âge et que son métabolisme s’affaiblit! Si vous avez un chat à vos côtés, peut-être aimeriez-vous disposer de quelques conseils pour qu’il puisse mieux vivre la transition hivernale. Comment faire avec un chat qui a l’habitude de sortir? Faut-il modifier sa nourriture? Tout ceci, nous allons le voir ensemble ci-dessous.

Chat d’intérieur ou d’extérieur?

Un chat d’intérieur est, par définition, moins habitué à sortir qu’un chat d’extérieur. Par conséquent, si votre animal de compagnie sort peu souvent et passe le plus clair de son temps chez vous bien au chaud, il sera amené à réagir différemment face aux variations de température. Par exemple, la mue du poil sera moins importante, étant donné que la température intérieure reste constante une bonne partie de l’année. Dès que la neige tombe ou que les températures descendent en dessous de zéro, vous devez redoubler d’attention de manière générale: ne laissez pas votre animal sortir car, peu habitué à mettre le nez dehors, il risque de se mettre en danger! Vous devez habituer progressivement votre compagnon et ne pas le mettre subitement à l’extérieur.

Il n’en va pas forcément de même pour un chat d’extérieur. Sachez qu’à l’origine, le chat est un animal extrêmement résistant et débrouillard, et peut fort bien s’acclimater au froid, grâce aux propriétés imperméables de son sous-poil épais. En revanche, pour que votre animal se sente bien à l’extérieur, il faut l’habituer très tôt à sortir! Dans tous les cas, assurez-vous qu’il puisse disposer à tout instant d’un accès à votre intérieur pour venir se reposer, se réchauffer et se nourrir. Et, bien sûr, venir faire un câlin lorsqu’il fait froid!

Lorsque le froid arrive, modifier son régime alimentaire

Revenir sur le régime alimentaire de votre animal de compagnie est la première chose à laquelle vous devez penser, lorsque le froid arrive. En effet, votre chat est susceptible de puiser davantage d’énergie durant cette période de l’année, notamment et surtout s’il est habitué à l’extérieur. Vous aurez donc à cœur d’augmenter légèrement les rations de nourriture. Vous pouvez aussi choisir une alimentation plus riche en protéines qu’à l’ordinaire.

Votre chat est plutôt un animal d’intérieur ou n’a pas la possibilité de sortir? Dans ce cas précis, vous aurez moins de problèmes : conservez la même alimentation et les mêmes proportions que pour le reste de l’année.

Les coussinets, la partie la plus sensible de votre animal!

En hiver, pas d’hésitations: on protège au maximum les pattes du chat, surtout les coussinets qui demeurent des parties sensibles été comme hiver. Votre animal de compagnie vient de passer un moment dans la neige? Vous pensez qu’il a pu marcher au passage sur du sel de déneigement? Pour éviter l’apparition d’engelures sur les coussinets, pensez à lui rincer les pattes. Certaines pommades et autres baume réparateur sont également assez efficaces, à appliquer avant chaque sortie.

Pour les autres parties du corps de votre animal, n’hésitez pas à employer les services d’une serviette pour venir à bout des petits blocs de glace qui peuvent se former dans les poils. Et si votre chat se laisse faire, vous pouvez également utiliser un sèche-cheveux, mais avec modération pour éviter de le bruler!

Disposez une chatière

Si votre animal a l’habitude de sortir la nuit et qu’il se retrouve coincé dehors dans le froid, n’hésitez pas à lui installer une chatière. De cette façon, il pourra passer par une trappe qui lui permettra de rentrer se réchauffer à l’intérieur. Sinon, vous pouvez également lui confectionner un abri rempli de paille à l’extérieur de votre domicile. De cette façon, il pourra attendre votre réveil confortablement.

A bientôt pour d'autres infos!