Comment s'occuper des yeux, des oreilles et des dents de son chien ?

Bien s’occuper de son chien ne se limite pas à le nourrir, à le sortir et à le caresser. Prendre soin de votre chien au quotidien est avant tout une affaire d’hygiène, notamment des yeux, des oreilles et des dents. Commet bien s’occuper de ces parties du corps de votre compagnon ? C’est ce que nous allons vous révéler dans la suite !

Bien nettoyer les oreilles de son chien

Peu importe la taille ou la forme des oreilles de votre chien, il est impératif d’apprendre à les nettoyer pour que l’animal soit en bonne santé. N’oublions pas qu’un chien bien soigné est un chien heureux. Il faut savoir que la grande majorité des races de chiens ont besoin d’un nettoyage occasionnel de leurs oreilles. Certaines races, plus prédisposées aux infections et à l’accumulation de cérumen, ont besoin de nettoyages réguliers. La bonne nouvelle est que vous n’avez pas à passer par la case toiletteur pour nettoyer les oreilles de votre chien. Voici comment procéder !

Préparation psychique du chien

Le rituel de nettoyage des oreilles du chien ne doit pas être contraignant pour l’animal. Si vous vous y prenez de la mauvaise manière, il y a de fortes chances que votre compagnon le vive comme un moment désagréable, de stress. Il est donc absolument essentiel de faire en sorte que le chien se sente bien, détendu, avant de procéder au nettoyage de ses oreilles.

Comme souvent chez le chien et d’autres animaux de compagnie, tout est une question d’habitude : plus tôt vous l’habituez à se faire toucher et nettoyer les oreilles, mieux il l’acceptera. Si toutefois vous venez d’adopter un chien adulte, nous vous conseillons d’y aller doucement, en commençant par un léger toucher des oreilles pour jauger sa réaction. Si le chien se laisse faire, passez au soulèvement de l’oreille, puis au toucher de ses bords intérieurs. A ce moment, le chien pourrait essayer de se dégager. Il ne faut pas essayer de le retenir contre son gré. Confiez-le plutôt à un toiletteur professionnel.

Nettoyer les oreilles de son chien : mode d’emploi

Avant de commencer, vous aurez naturellement besoin de quelques accessoires de base pour procéder au nettoyage des oreilles de votre chien : tampons de coton humides, produit nettoyant spécial pour les oreilles du chien, serviette propre, et quelques friandises pour faire patiente le chien (renforcement positif). Tant que cela soit possible, faites-vous aider par une autre personne pour mieux maîtriser le chien.

Ensuite, veillez à examiner les oreilles de votre chien pour identifier tout éventuel signe d’infection : rougeur, signes de pus, quantité excessive de cérumen…. Aussi, en cas d’odeur suspecte, cela veut probablement dire que l’oreille de votre compagnon est infectée. On parle là d’odeur intense, comme celle de la levure car, sachez que l’oreille du chien a naturellement une petite odeur. Tant que celle-ci n’est pas forte, cela ne devrait pas vous alerter. En tout cas, si vous suspectez une infection, ne procédez pas au nettoyage et consultez votre vétérinaire.

Pour nettoyer les oreilles de votre compagnon à quatre pattes, commencez doucement par essuyer les bords intérieurs avec un tampon de coton humide. Passez ensuite au conduit auditif, en y insérant l’embout du flacon du produit nettoyant et pressez lentement. Attention : il ne faut jamais utiliser de coton-tige dans l’oreille du chien ! Enfin, massez l’oreille du chien en douceur pour bien répartir le nettoyant et, après quelques secondes, essuyez l’excédent de produit à l’aide d’un tampon de coton. Et le tour est joué !

A quelle fréquence faut-il nettoyer les oreilles de son chien ?

Tout dépend de la race de votre chien. Beaucoup de chiens n’ont pas besoin de plus d’un nettoyage mensuel des oreilles, tandis que d’autres nécessitent des soins plus fréquents. C’est notamment le cas des races de chien à oreilles pendantes comme l’épagneul cocker, ou encore le basset hound. Idem pour les chiens qui nagent régulièrement et ceux qui ont des acariens de l’oreille. Mais attentions aux nettoyages trop fréquents, susceptible d’induire une infection de l’oreille du chien. Généralement, on recommande de nettoyer les oreilles du chien une fois par semaine, mais aussi après chaque bain ou baignade pour éviter les otites. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire sur la fréquence idéale de nettoyage des oreilles de votre chien.

Prendre soin des yeux de son chien

Il est vivement recommandé de procéder à un nettoyage régulier des yeux de son chien. Encore une fois, plus vous habituez le chien à un jeune âge à cette procédure, moins vous aurez de mal à lui nettoyer les yeux à la maison. Idéalement, utilisez une compresse. Si vous n’en avez pas chez vous, un mouchoir ou du papier essuie-tout feront largement l’affaire. Evitez toutefois les disques démaquillants, susceptibles de laisser des fibres sur les cils du chien et irriter ainsi sa cornée.

Le nettoyage des yeux du chien est un peu moins compliqué que celui des oreilles. Pour procéder, munissez-vous d’une compresse imbibée de sérum physiologique ou d’une solution de lavage oculaire à usage vétérinaire, à raison d’une compresse par œil. Commencez par vous placer derrière le chien, et passez la compresse sur l’œil, de l’angle interne à l’angle externe. Si vous remarquez des sécrétions anormalement abondantes ou des débris collés aux yeux du chien, rincez directement avec une petite quantité de la solution de lavage oculaire.

A quelle fréquence doit-on nettoyer les yeux du chien ?

Là encore, la fréquence de nettoyage des yeux du chien dépend de sa race. Les races de chiens à museau court (brachycéphales) et les chiens ayant précédemment souffert d’une affection oculaire ont besoin d’un nettoyage fréquent, à raison de deux fois par semaine en moyenne. Pour les autres, contentez-vous de nettoyer chaque fois que vous voyez apparaître un écoulement au coin des yeux du chien.

Prendre soin des dents de son chien

Pour éviter les affections buccales et les problèmes d’haleine, il est essentiel de prendre soin des dents de son chien. Il faut savoir que la grande majorité des chiens souffrent, à un moment ou un autre de leur vie, de parodontite. Il s’agit de la première affection buccale du chien, causée par une mauvaise hygiène bucco-dentaire, et qui se manifeste par une mauvaise haleine. D’où l’importance de nettoyer régulièrement les dents de votre chien, pour éviter la maladie parodontale, et ses conséquences qui peuvent être plus ou moins graves : plaque dentaire, tartre, gingivite, déchaussement dentaire…

Mais pas de panique, il est tout à fait possible de prévenir une affection buccale du chien simplement en veillant à son hygiène bucco-dentaire. Une à deux fois par semaine, veillez à brosser les dents de votre chien, en utilisant une brosse à dent et un dentifrice spécifiques. En complément, utilisez des solutions dentaires antibactériennes que vous pouvez ajouter à l’eau de boisson de votre compagnon. Outre le brossage, vous pouvez améliorer l’hygiène bucco-dentaire de votre chien en encourageant sa fonction masticatrice, à l’aide d’os spécifiques et de lamelles spéciales, ou encore de bâtonnets à mâcher. Enfin, sachez que certains fabricants d’aliments pour chiens conçoivent des produits spécialement pensés pour optimiser la mastication de l’animal, induisant une action mécanique sur les dents qui permet de réduire la plaque dentaire.

A la recherche d’un toiletteur professionnel pour s’occuper des yeux, des oreilles et des dents de votre chien ? Trouvez-en un près de chez vous dans notre rubrique annonces !