Aussi improbable que cela puisse paraître, il est possible d’avoir le serpent pour animal domestique. Si vous aspirez à en avoir un chez vous, il est nécessaire de savoir comment le nourrir, à quelle fréquence le faire et surtout quel budget prévoir pour l’alimentation de son serpent domestique. Venez découvrir, dans cet article, quelques éléments de réponses pour ces questions légitimes.

Que peut consommer le serpent ?

Les serpents sont des reptiles carnivores qui se nourrissent de tout type d’animaux. Le serpent domestique se nourrira de la même chose qu’un serpent à l’état sauvage. La différence est que vous devriez lui fournir les proies vous-même. Pour cela, il faudra éviter de lui donner une proie encore vivante qui pourrait se débattre et blesser votre serpent domestique.
Ne vous inquiétez pas, quant à la manière de lui donner sa nourriture. Il est conseillé de nourrir votre serpent domestique avec une pince, dont la longueur dépendra de celle de l’animal. Le véritable problème concernera le choix des proies, vu que les genres sont assez divers.

Comment faire le choix de la proie pour votre serpent domestique ?

Pour nourrir votre serpent domestique, vous devrez choisir une proie qui lui est adaptée. Les besoins en matière de proie peuvent varier selon l’espèce, la taille et l’âge de votre serpent.
Le choix de la proie selon l’espèce et la taille du serpent
Les couleuvres sont considérées comme les plus petits serpents. Ils mesurent entre 50 et 150 cm. Ils se nourrissent d’oiseaux et de petits mammifères, comme les rats, les pigeons, etc. Une espèce précise de couleuvre, Opheodrys aestivus est exclusivement insectivore. Il se nourrit de grillons, de larves de mouches, d’araignées, etc.
Les plus gros serpents, comme le python et le boa, peuvent atteindre ou dépasser 7 à 8 mètres dans la nature. En captivité, leur taille tourne autour de 5 mètres. Ils se nourrissent aussi de mammifères et d’oiseaux, mais de plus grandes tailles. Il peut s’agir de cochons d’Inde, de lapins, de poules, de hamsters, de cailles.

Le choix de la proie selon l’âge du serpent

Comme chez les humains et plusieurs autres espèces animales, plus le serpent est jeune, plus la proie est tendre et facile à consommer. Pour un bébé serpent de moins de quatre mois, il faut une proie fœtus d’environ 3 cm et pesant autour de 2 g. Entre 4 et 8 mois d’âge, il faut un blanchon de 4,5 cm et de 5 g environ.
Un serpent entre 8 mois et un an peut consommer des sauteuses de 7 cm et 12 g. Un serpent domestique entre 1 an et 2 ans peut consommer des sauteuses adultes de 10 cm, pesant entre 12 et 25 g Enfin, un serpent de plus de 2 ans pourra consommer une souris adulte de 10 cm de 25 g et plus.

Quelle fréquence d’alimentation ?

Il faut savoir que les serpents sont des animaux bien particuliers qui peuvent rester plusieurs jours sans manger, sans que cela affecte leur santé. La fréquence d’alimentation dépendra de l’âge et de la taille de votre serpent. La plupart du temps, les serpents de moins d’un mètre mangent en moyenne 3 fois par semaine. Toutefois, il existe des exceptions.
Les petits pythons de 1 à 2 mètres mangent une fois par semaine. Les grands pythons mesurant entre 2 et 6 mètres mangent une fois les deux semaines environ ou deux fois par mois. Les plus gros serpents difficiles à domestiquer mangent encore moins souvent. Un serpent plus grand, quand il est domestiqué, peut manger une ou deux fois par trimestre.

Quel budget prévoir ?

Dans ce contexte, tout dépendra une fois encore de l’espèce de serpent domestique que vous avez, de sa taille, de son âge et des proies choisies. Tous ces paramètres entrent en ligne de compte dans la fréquence d’alimentation et donc du budget à prévoir pour nourrir votre serpent domestique.
Toutefois, vous n’avez pas à prévoir un gros budget. Pour un bébé serpent qui mange environ trois fois par semaine, prévoyez un budget de 12 à 15 euros par mois. Pour des serpents moins jeunes, vous pouvez prévoir une dizaine d’euros. Il vous suffit de stocker des rats, des souris ou des cailles dans un congélateur, puis vous le lui servirez dès que nécessaire.

Avez-vous aussi un serpent domestique ? Racontez-nous votre expérience sur notre page Facebook.