Une nourriture trop riche et de mauvaise qualité, un manque d’activité, la prise d’un médicament ou le stress: plusieurs facteurs peuvent entraîner un surpoids. Un régime adapté permet au félin de retrouver la ligne. 

Si les rondeurs de son chat peuvent paraître attendrissantes, elles ne sont pas sans conséquences sur sa santé. Elles affectent en effet son espérance de vie, en augmentant notamment le risque de diabète, d’arthrose ou d’insuffisance rénale. Sans compter leur incidence sur sa qualité de vie: un chat obèse aura des difficultés à se mouvoir ou à effectuer correctement sa toilette. «Si le félin doit maigrir, je recommande au propriétaire de prendre conseil auprès de son vétérinaire, afin qu’il puisse être accompagné dans cette démarche, préconise Chantal Brunner, vétérinaire spécialisée en nutrition à Rennaz (VD). Le poids idéal qu’on souhaite atteindre doit tout d’abord être déterminé. Puis on vise une réduction de 1 à 2% par semaine, soit 60 grammes pour un chat de 6 kg.» Une perte de poids trop rapide n’est pas souhaitable: le chat pourrait développer une lipidose hépatique ou devenir agressif envers son propriétaire s’il est trop restreint. Comme un félin mange une quinzaine de petits repas par jour, il n’est en effet pas évident de le faire maigrir sans causer de frustration. Une diminution drastique de la quantité de croquettes standard peut en outre créer des carences à cause d’un apport en vitamines et en minéraux insuffisant. «Il est capital de lui prescrire une alimentation adaptée et d’estimer précisément les quantités à donner, à répartir en plusieurs repas, explique la spécialiste. Je recommande de préférence une diète vétérinaire spécialement conçue pour la perte de poids. Le succès est rarement au rendez-vous avec des croquettes light du commerce: celles-ci sont plutôt formulées pour maintenir à un poids idéal un animal qui aurait tendance au surpoids.» 

Le chat qui se dépense quotidiennement en extérieur souffre beaucoup plus rarement de cette problématique. En complément d’une diète, trouver donc des astuces pour augmenter l’activité physique d’un félin d’appartement permet d’aider à réguler son poids. On peut par exemple passer un certain temps par jour à s’amuser avec lui en variant le type de jeux. Des distributeurs de croquettes ludiques permettent également de stimuler physiquement et mentalement le chat. «Effectuer régulièrement un suivi du poids permet en outre de garder la motivation du propriétaire en évaluant les résultats atteints, conclut la vétérinaire. Au besoin, les quantités de nourriture nécessaires seront alors adaptées.» 

Chat
CORPULENCES VARIABLES Chaque chat ayant une morphologie et une taille différentes, il n’est pas possible de fixer un poids idéal standard. La majorité des félins pèse environ 4 kilos, mais un maine coon atteint parfois 10 kilos tout en étant svelte. Le propriétaire peut cependant déjà se faire une idée sur un éventuel surpoids: les côtes doivent pouvoir être palpées facilement, sans être visibles. La corpulence et le taux de graisse peuvent être estimés de manière plus précise par un vétérinaire à l’aide d’indices spécifiques.

Véronique Curchod