Tout savoir sur le Pogona ou dragon barbu

De son nom scientifique Pogona vitticeps, le Pogona ou dragon barbu est un reptile des plus sociables et les plus faciles à élever, ce qui le rend idéal pour débuter en terrariophilie. C’est aussi pour cette raison que ce lézard également appelé agame barbu est très apprécié des terrariophiles, en plus du fait qu’il est particulièrement robuste et résistant. Pour autant, sa facilité d’entretien ne signifie pas qu’on peut se lancer sans connaissances préalables sur cette espèce de lézard. Continuez à lire pour tout savoir sur le Pogona ou dragon barbu !

Pogona ou dragon barbu : fiche d’identité

Issu de la famille des agames, le Pogona fait plus globalement partie des squamates, un ordre qui réunit lézards, serpents et amphisbène, les lézards sans pattes ou à pattes courtes, d’apparence très proches des serpents. Originaire du désert du continent australien, le dragon barbu a aussi tendance à vivre en forêt. Que ce soit dans le désert ou en forêt, le Pogona, lézard diurne, préfère vivre le jour.

Pour ce qui est des caractéristiques physiques du dragon barbu, ce lézard est facilement reconnaissable à sa barbe d’épines autour du cou (d’où le nom de dragon barbu !), formée par une collerette d’écailles qu’il est capable de gonfler pour intimider ses ennemis. De taille moyenne, le Pogona mesure entre 40 et 60 cm de long, avec une queue faisant plus de la moitié de sa taille. Le poids du reptile varie de 300 à 600 grammes, les mâles étant habituellement plus corpulents que les femelles. Le dragon barbu est naturellement de couleur beige ou grisâtre, avec des teintes de jaune et d’orange, bien qu’il existe d’autres couleurs chez les variétés mutantes créées en élevage.

En captivité, le Pogona a une espérance de vie moyenne de 8 ans, pour peu que ses conditions de vie soient adaptées, ce qui n’est pas bien difficile au vu de la facilité d’entretien de ce NAC. Plus rarement, le dragon barbu peut vivre jusqu’à 10 ans en captivité, ce qui incite à la réflexion avant d’en adopter un car il s’agit d’un engagement sur la durée. Grâce à ses griffes puissantes, le Pogona est un excellent grimpeur qui apprécie de passer une bonne partie de la journée en hauteur sur une branche dans son milieu naturel. Cela dit, il a tendance à chercher un abri à l’ombre aux heures les plus chaudes de la journée. Autant de facteurs dont vous devez tenir compte pour élever un dragon barbu.

Caractère et comportement du dragon barbu

Le caractère et comportement du dragon barbu dans son milieu nature diffère quelque peu de celui qu’il peut adopter en captivité, pour des raisons évidentes d’absence de menaces extérieures. A l’état sauvage, le Pogona ne vocalise pas, il communique plutôt visuellement via des gestes et postures, notamment lorsqu’il se sent menacé. Dans ce cas, il se dresse sur ses pattes et gonfle son cou et son ventre pour impressionner son adversaire. Il arrive aussi qu’il ouvre grandes ses mâchoires, toujours dans le but d’intimider.

Généralement solitaire, le dragon barbu peut rejoindre un groupe de congénères lorsque les conditions s’avèrent favorables : abondance de la nourriture, exposition idéale au soleil dans la zone… Cela dit, en groupe, une hiérarchie est vite établie, à coup de rapports de dominance. Comme tous les groupes d’animaux, le privilège de s’octroyer une proie en priorité revient au mâle dominant, tout comme l’accès à la meilleure zone d’exposition au soleil. Rappelons que le Pogona est un lézard, et donc un animal à sang froid incapable de réguler sa température corporelle. Il a donc besoin de s’exposer longuement au soleil pour se réchauffer. Enfin, si le dragon barbu apprécie autant d’être en hauteur, c’est parce que cela lui permet de mieux repérer ses proies, mais aussi ses prédateurs.

Elever un dragon barbu

Nous vous le disions, élever un dragon barbu n’est pas bien compliqué, même pour les débutants en terrariophilie. Cela dit, vous aurez tout de même besoin de respecter certaines règles pour optimiser les conditions de vie du Pogona, notamment du point de vue de l’aménagement du terrarium et de l’alimentation du dragon barbu. Voyons tout cela un peu plus en détails.

Aménagement du terrarium du Pogona

Pour un jeune dragon barbu, vous pouvez vous contenter d’un terrarium de petite taille (60 x 40 x 30 cm – largeur x profondeur x hauteur). Un Pogona adulte aura toutefois besoin de plus d’espace. Le terrarium d’un dragon barbu adulte devra avoir des dimensions minimales de 90 x 30 x 30 cm, et idéalement de 120 x 70 x 70. De toute évidence, plus vous adoptez d’individus, plus la taille du terrarium devra être augmentée en conséquence, bien qu’il soit déconseillé de faire cohabiter des mâles ensemble. Rappelons que le Pogona est un lézard traditionnellement solitaire, et que sa vie en groupe est régie par des rapports de dominance. Cela veut dire que des bagarres peuvent éclater dans le terrarium, pouvant aller jusqu’à la mort d’un lézard. En revanche, les femelles peuvent cohabiter sans problèmes, à condition qu’elles soient du même âge.

Venons-en à présent à l’aménagement du terrarium du dragon barbu et commençons par le substrat. Vous serez peut-être tenté d’opter pour du sable pour mimer le milieu de vie naturel du Pogona, mais ce n’est pas vraiment une bonne idée car celui-ci peut causer des occlusions intestinales au lézard en cas d’ingestion. Ensuite, pensez à installer un abri pour que le reptile puisse s’y cacher s’il en a besoin. Côté décoration du terrarium du Pogona, rappelons que le lézard aime passer du temps en hauteur, raison pour laquelle vous devrez prévoir une branche, à placer dans la zone chaude du terrarium.

Originaire du désert australien, le Pogona apprécie naturellement les températures élevées (35 à 45° C dans la zone chaude du terrarium), ainsi que les UVA et les UVB. Pour reproduire ces conditions, installez un néon à ultraviolets (UV) pour qu’il puisse bien assimiler le calcium. Pour chauffer le terrarium, pensez à mettre en place une lumière chauffante de 40 watts dans la zone chaude du bac. Rappelons également que le dragon barbu est un lézard diurne, il faudra donc respecter son cycle jour / nuit en éteignant les lumières le soir.

Que mange un dragon barbu ?

L’alimentation du dragon barbu diffère en fonction de son âge. Jeune (jusqu’à 25 cm), le Pogona aura besoin de 5 à 10 grillons tous les deux jours, que vous pouvez vous procurer dans les animaleries. Veillez à saupoudrer ces grillons de poudre de calcium pour booster le développement musculaire et osseux du jeune dragon barbu. En plus des grillons, servez-lui quelques morceaux de légumes en petits morceaux (courgettes, carottes, endives…). A partir de l’âge d’un an, le Pogona doit être nourri principalement de végétaux, tout en continuant à lui distribuer des grillons, blattes ou criquets deux fois par semaine. N’oubliez pas de les saupoudrer de poudre de calcium. Enfin, pensez à mettre de l’eau fraîche en abondance à disposition de votre lézard.

Envie de vous lancer dans l’élevage de dragons barbus ? Rendez-vous dans notre rubrique annonces !