Cet objet indispensable au quotidien, tant pour l’eau que pour la nourriture, fait partie de l’équipement de base. Plusieurs critères doivent toutefois être pris en compte pour trouver le modèle adéquat. Nos conseils. 

Devant la flopée d’écuelles proposées en magasin, difficile de s’y retrouver. Matière, taille, couleur et forme: la gamme est large. Du simple récipient à la version de luxe avec programmateur intégré, en passant par le distributeur mécanique, le prix peut varier de moins d’une dizaine de francs à plus d’une centaine. 

Si celles en plastique sont généralement les plus abordables, elles sont pourtant déconseillées. Même en les lavant régulièrement, elles deviennent rapidement des réservoirs à bactéries, à cause de microfissures à la surface facilitant leur prolifération. «Ces gamelles peuvent être à l’origine de l’acné féline, une dermatite se développant au niveau du menton, explique Joël Carron, du Cabinet vétérinaire de la Charbonnière, à Prilly (VD). Elles peuvent aussi provoquer des allergies de contact.» De plus, leur odeur incommode parfois les bêtes et il est possible que ce type de matière contienne des substances néfastes pour l’organisme. 

Garder les croquettes au sec 

La céramique et l’inox, plus hygiéniques, sont à privilégier, en fonction de ses goûts personnels. Le poids de la céramique évite également à l’animal de renverser trop facilement son assiette. Si certaines ont un design plus recherché, la traditionnelle forme ronde facilite le nettoyage. «Celles qui sont doubles avec un compartiment pour la nourriture et l’autre pour l’eau sont déconseillées pour des raisons éthologiques, note le vétérinaire. De plus, nombre d’animaux ont tendance à asperger leur nourriture en buvant. Or la majorité des chats n’apprécie guère les croquettes ramollies.» Outre les modèles de base, il existe des versions plus élaborées. Quand plusieurs compagnons à quatre pattes vivant dans le foyer ont un régime alimentaire différent, les nourrir relève vite du casse-tête. Certaines écuelles permettent de personnaliser les menus, ne s’ouvrant que lorsque le minet s’approche, soit par sa puce électronique, soit par un boîtier fixé à son cou. «Si un félin a une tendance au surpoids, la gamelle «antiglouton» est une bonne alternative, conseille le spécialiste. Des picots l’empêchent d’avaler son repas trop rapidement, tout en limitant les risques de régurgitation.» Des jouets sont également conçus comme distributeur de nourriture, avec la double fonction d’occuper et d’alimenter l’animal. À noter que chaque bête doit avoir sa propre assiette, pour éviter les conflits. 

Chats
UNE BONNE HYDRATATION Outre la gamelle, un accessoire ne devrait manquer chez aucun propriétaire de chat: la fontaine à eau. Le félin a tendance à ne pas boire assez, d’autant plus s’il se nourrit de croquettes sèches. Une hydratation insuffisante peut être nocive pour les reins ou favoriser l’apparition de calculs urinaires. Grâce à un écoulement permanent, cet accessoire permet de stimuler la prise de boisson.

Véronique Curchod