Bien que terrifiante pour bon nombre d’entre nous, l’araignée peut également être un parfait animal de compagnie. Très intéressante à observer elle s’habitue bien à la vie domestique et ne tombe que très rarement malade. Il est toutefois important de bien la connaître et la comprendre, notamment pour lui offrir une alimentation adaptée. Voici donc tout ce que vous devez savoir concernant le nourrissage de votre araignée domestique.

Comment se nourrit l’araignée ?

L’araignée est une prédatrice, dans la nature elle piège ses proies dans sa toile pour les dévorer. Ensuite, elle saisit sa victime avec ses pattes pour lui injecter du venin à l’aide de ses crochets afin de la tuer. L’araignée ne se nourrit que de liquide, elle procède donc à une digestion extra-orale. Ce procédé consiste à liquéfier les proies en leur injectant des enzymes spécifiques avant de les dévorer. L'araignée s'alimente principalement d'insectes comme les mouches, les abeilles, les cousins et autres arthropodes. Les plus grandes comme les mygales peuvent quant à elles manger des souris, des oiseaux ou encore des lézards. Mais il existe aussi une espèce entièrement herbivore, il s'agit de l'araignée sauteuse Bagheera kiplingi que l’on trouve principalement en Amérique Centrale et au Mexique.

Ce que je peux lui donner ou non

Les araignées sont friandes d’insectes vivants, vous pouvez donc les attraper vous-même pour nourrir votre animal. En animalerie vous avez également la possibilité de vous procurer des insectes élevés spécialement pour nourrir les araignées et les reptiles. Grillons, blattes, sauterelles et criquets sont les principaux insectes que vous trouverez en magasin spécialisé. Les mygales adultes quant à elles ont besoin de repas plus conséquents. Vous pourrez alors leur proposer en plus des insectes, des souriceaux, des grenouilles ou encore des lézards. L’araignée a besoin de chasser pour se nourrir. Si vous lui donner des insectes déjà morts, il y a de grandes chances pour qu’elle boude son repas. Les araignées ont également besoin d’eau à volonté. Pensez donc à placer un bouchon d’eau pour les araignées de petite taille ou un bol pour les plus grandes que vous remplirez tous les 2 à 3 jours. Pas d’inquiétude l’araignée ne risque pas de se noyer, elle saura parfaitement sortir de son bol d’eau en cas de baignade. Une fois le nourrissage effectué, veillez à bien refermer le terrarium. Certaines espèces sont expertes dans l’art de s’évader.

A quelle fréquence dois-je la nourrir ?

La fréquence des repas varie selon l’âge et la taille des araignées. Une jeune mygale pourra par exemple être nourrit une à deux fois par semaine tandis que les adultes se contentent d’un nourrissage tous les 10 à 15 jours. Suralimenter une araignée peut engendrer un éclatement de l’abdomen, notamment si elle se laisse tomber de haut. En revanche, si vous observez que le ventre de votre araignée est froissé, cela signifie qu’il est grand temps de lui donner à manger. Attention toutefois à ne pas nourrir votre mygale en période de mue. En effet, elle se retrouve paralysée et si vous insérez dans son terrarium des grillons plutôt voraces, elle ne sera pas en capacité de se défendre. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander des conseils à l'éleveur ou au magasin. Selon l’espèce il vous indiquera ses mets favoris ainsi que la bonne façon de la nourrir et à quelle fréquence.

Vous élevez vous-même des araignées en captivité ? Si vous avez des conseils et des astuces pour leur nourrissage, n’hésitez pas à les partager sur Facebook pour en faire profiter toute la communauté !