Le pelage du chat est un élément essentiel qui permet de protéger sa peau extrêmement fine. C’est également un indicateur de sa santé. Si ses poils sont en bonne santé, cela signifie que le chat est en bonne santé. En effet, la peau fine de ces petits félins est extrêmement sensible aux irritations et aux infections. C’est pourquoi il est nécessaire d’entretenir correctement le pelage de son chat, même si ce dernier consacre beaucoup de soin et de temps à sa toilette. Voyons donc comment bien entretenir le pelage de son chat pour lui garantir tout le soin dont il a besoin.

Soyez attentif et observateur vis-à-vis de l’apparence des poils de votre chat

La première chose à faire lorsqu’on veut entretenir les poils de son chat est d’être bien attentif à l’esthétique de ceux-ci. Il est nécessaire d’observer régulièrement son pelage et d’examiner consciencieusement celui-ci de temps en temps. En effet, l’aspect et le toucher des poils sont un indicateur de leur santé. C’est pourquoi il faut surveiller la fréquence avec laquelle votre chat perd ses poils mais aussi le nombre de nœuds qu’il a. En cas de manque de santé ou de perte trop fréquente de poils, cela peut indiquer que votre chat manque de vitamines ou de minéraux. Il aura peut-être besoin de prendre des compléments alimentaires pour que sa peau et son pelage retrouvent leur santé.

Brossez régulièrement votre animal

La plupart des propriétaires de petits félins sous-estiment les vertus du brossage. En effet le brossage est excellent pour la santé des poils et surtout pour leur croissance.

Assurer un entretien fréquent pour maintenir la bonne santé de votre chat

Brosser les poils de votre chat est nécessaire pour éliminer les poils morts. Pour ce faire vous devez utiliser des brosses adaptées. On peut donc choisir une étrille ou encore une brosse avec des picots arrondis. Il existe également des produits pour favoriser le démêlage et le brossage de votre chat. Vous pourrez utiliser des démêlants ou des après-shampoings, surtout si votre chat possède des poils longs. Ceux-ci demandent en effet plus d’entretien. L’avantage est que les chats aiment généralement être brossés. C’est également un moment de complicité entre le chat et son propriétaire qu’il ne faut pas négliger. Mais si votre chat ne supporte pas se faire brosser avec des brosses ou des peignes, vous pouvez toujours opter pour un gant avec picots. Cela permet d’enlever tous les poils morts ainsi que les pellicules tout en caressant votre chat. C’est donc agréable pour lui mais aussi pour vous. Cependant, pour les chats à poils longs, ce ne sera peut-être pas assez efficace.

Entretien des poils courts

Les poils courts sont bien plus faciles à entretenir. Ils ne font pas de nœuds. On utilisera donc une brosse douche ou un gant qui ôte les poils pour tonifier la peau.

Entretien des poils longs et mi-longs

Les chats à poils longs doivent être brossés avec un peigne en métal à grandes dents qui possède des picots arrondis. Attention à ne pas trop appuyer en brossant pour éviter d’irriter la peau de votre chat. Votre chat à poils longs a besoin d’un brossage quotidien.

Éliminer les poils morts pour éviter les problèmes digestifs

Le brossage est d’autant plus important en cas de période de mue, c’est-à-dire durant le printemps et l’automne. Votre chat va perdre beaucoup de poils, ce qui peut être désagréable pour vous car cela engendre beaucoup de poussière. Cependant, il faut l’aider à éliminer les poils morts plus rapidement. En effet, votre chat risque d’avaler beaucoup de poils morts lorsqu’il se lèche et qu’il fait sa toilette. Or avaler trop de poils risque de lui provoquer des troubles digestifs comme des vomissements trop fréquents voire des occlusions intestinales dans le pire des cas. Les chats à poil longs tels que les persans, les maine-coon ou encore les angoras risquent davantage ce genre de problèmes. C’est pourquoi il faut les brosser au moins une fois par semaine voire une fois par jour lorsque c’est la saison de la mue.

De la nécessité de bien démêler les nœuds

Si vous ne brossez pas assez les poils de votre chat, ce dernier peut développer des nœuds, surtout chez les chats à poils longs. Certes, les nœuds sont peu esthétiques et désagréables si vous caressez votre chat. Mais ce n’est pas le pire. Les nœuds sont des nids à infections et à parasites. Si les nœuds ne sont pas enlevés ou démêlés, ils empêchent la peau de votre chat de respirer, ce qui risque de développer des infections de l’épiderme mais aussi des amas de pellicules. Au-delà des infections de la peau, les nœuds sont les cibles privilégiées des parasites telles que les puces. Ces dernières ont tendance à pondre leurs œufs dans les agglomérats de poils. Il est donc absolument nécessaire d’enlever ces nœuds. Cependant, il est difficile d’enlever ces agglomérats, surtout s’ils sont denses. Il ne faut pas tirer sur les nœuds, surtout s’ils sont très résistants ou denses. Vous ne devez donc pas vous acharner avec une brosse ou un peigne. Le risque est en effet de faire du mal à votre félin. L’idéal est donc de couper les nœuds avec des ciseaux en faisant attention de ne pas couper la peau de votre animal. Si votre chat présente des nœuds trop compliqués à enlever, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire ou un toiletteur.

Donner un bain à son chat

Vous pouvez donner des bains à votre chat, mais pas trop fréquemment. En effet, il ne faut pas le faire plus d’une fois par mois. Le fait de laver son chat et de le baigner permet de nettoyer son pelage et de prendre soin de ses poils. Pour ce faire il faut utiliser un shampoing adapté à votre chat. Il ne faut surtout pas utiliser de savons pour les humains. Ces derniers sont beaucoup trop irritants pour la peau fine et fragile de votre chat. Vous pouvez également utiliser des soins ou des démêlants qui permettent de nourrir et de démêler les poils. Lorsque vous douchez votre chat, vérifiez que la température de l’eau ne soit pas trop chaude. L’idéal est de laver votre chat avec une eau à 34 degrés. Une fois le shampoing utilisé, rincez bien votre chat de sorte qu’il n’y ait plus du tout de shampoing. N’oubliez pas de bien sécher votre chat afin qu’il ne prenne pas froid. N’utilisez pas de sèche-cheveux. Séchez votre chat avec une serviette et faites en sorte que votre chat reste bien au chaud avant d’être bien sec.

Ne pas négliger l’impact de l’alimentation sur les poils de votre chat

L’alimentation est un élément essentiel pour la santé de votre chat et de ses poils. Elle joue un rôle sur la santé et l’aspect de ses poils. Il faut donc utiliser une nourriture équilibrée, riche en vitamines et nutriments, qui offre à votre chat tout ce dont il a besoin. Si l’alimentation que vous donnez à votre chat est de mauvaise qualité ou de médiocre qualité, votre chat risque d’avoir un pelage terne avec des mues trop importantes. Les aliments riches en protéines, en acides gras essentiels mais aussi en vitamines A sont absolument indispensable pour garantir toute la santé de votre chat et la beauté du pelage. C’est pourquoi il est nécessaire de donner de temps en temps à votre chat de la viande crue de qualité, surtout si vous lui donner du pâté ou des croquettes.