Posséder un animal de compagnie est un plaisir, qui n’est pas de tout repos. Si vous souhaitez adopter un oiseau, vous devez éviter de le choisir sur un coup de tête. Vous devez vous assurer d’avoir les compétences qu’il faut pour bien vous en occuper chez vous. Mais pas de panique ! Voici quelques conseils utiles pour que votre relation avec votre oiseau de compagnie se passe aussi bien pour lui que pour vous.

Le travail préalable à l’achat

Avant d’adopter votre oiseau, vous devez préparer votre maison à l’accueil de l’animal. D’abord, vous devez choisir l’espèce et le nombre d’oiseaux à avoir. Pour un premier achat, il est préférable d’opter pour un oiseau unique, acquis de préférence chez un éleveur. Il saura, mieux que le tenancier d’une animalerie, vous donner des conseils adaptés à l’oiseau et à sa vie dans une maison.
Avant d’aller retirer l’oiseau choisi, vous devrez faire des recherches poussées sur son espèce. Il vous faudra prévoir sa cage, assez large pour qu’il puisse y voler. Vous devrez bien la positionner dans la maison, loin des fenêtres par exemple afin qu’il ne soit pas en constante peur des dangers extérieurs. Une fois ce travail préalable fait, vous pourrez ramener l’animal chez vous.

Le transport de l’oiseau

Pour un transport en toute sécurité, vous devrez prévoir une cage spéciale pour le transport. Il s’agit généralement de cages très grandes et solides. Suivez les conseils du vendeur d’oiseau afin de bien la choisir. Vous devrez veiller à ce que la cage soit bien fixée dans la voiture pour éviter tout risque durant le trajet.
Une fois que la cage est positionnée en sûreté, vous devrez la recouvrir d’un linge. Ce linge est indiqué pour préserver l’intimité de l’oiseau durant le trajet. Veillez toutefois à laisser l’air circuler à l’intérieur de la cage jusqu’à destination. Chez vous, faites passer votre oiseau dans sa nouvelle demeure et laisser débuter la phase d’acclimatation.

La phase d’acclimatation

La phase d’acclimatation débute par une courte période au cours de laquelle il est préférable de laisser votre oiseau en paix. Il aura fallu laisser dans sa cage assez d’eau et de nourriture afin que sa solitude soit complète. Durant cette période, faites en sorte que toute cause de stress soit réduite au maximum et que l’oiseau se sente en sécurité.
Vous pourrez alors commencer à observer l’oiseau et vérifier que toutes les mesures préalables ont été bien prises. Durant les premières années de votre vie ensemble, vous devrez lui parler presque constamment. Si vous avez adopté plusieurs oiseaux, vous devez vérifier s’ils s’entendent bien. Il est, par exemple, déconseillé d’enfermer des oiseaux de différentes espèces dans la même cage.

La cohabitation

La cohabitation se déroulera bien si vous veillez à son alimentation et son entretien. Pour le nourrir, il convient de suivre strictement les conseils du vendeur et faire des recherches. En général, les oiseaux se nourrissent un peu après le lever et un peu avant le coucher du soleil. Le nourrir à temps fixe l’habituera au rituel.
Pour le nettoyer, il faudra y insérer des magazines préalablement à l’installation dans la cage. Cela permettra un nettoyage rapide par simple changement de magazine. Évitez les produits de nettoyage agressifs. Il faudra aussi suivre les conseils du vétérinaire pour programmer les visites. Vous devrez constamment le tenir à l’œil et éviter tout geste à risque.
Si toutes ces étapes sont respectées, il vous sera facile de l’apprivoiser. Le mot d’ordre est la patience. En maintenant une proximité constante avec votre oiseau, parler avec lui, lui jouer de la musique, chanter, lui fournir des jouets différents, le caresser régulièrement, vous créerez un lien sûr avec votre oiseau de compagnie. S’il ne vole pas, vous pourrez même l’éduquer.

Si tous ces conseils vous ont été utiles avec votre oiseau de compagnie, venez nous le confirmer sur notre page Facebook.