Les chiens sont de nature sociale et ont soif de compagnie, c'est pourquoi ils s'entendent si bien avec nous. Mais, laisser son chien seul peut être difficile. En même temps, ne pas lui apprendre à gérer la solitude peut entraîner des problèmes liés à la séparation, communément appelés anxiété de séparation ou stress de séparation.

Si vous êtes dans cette situation, voici comment habituer votre chien à se détendre seul sans souffrir d’anxiété de séparation.

Anxiété de séparation: pourquoi les chiens en souffrent?

Il est courant pour les propriétaires de chiens de croire que le comportement de leur chien lorsqu'il est laissé seul est une expression de mécontentement ou de méchanceté, mais il s'agit simplement de peur. L'anxiété de séparation chez les chiens survient quand on ne leur enseigne pas à s’adapter, à gérer le temps par eux-mêmes. Pour avoir une meilleure idée de la sensation, vous pouvez comparer avec une crise de panique humaine.

Par conséquent, il arrive qu’ils dépriment, hurlent, aboient ou gémissent. Ils peuvent aussi voler des choses, des vêtements qu’ils mettent dans leur panier. Certains bavent, vomissent ou font leurs petites affaires dans la maison.

Dans la plupart des cas, ces troubles se manifestent chez le chiot dès le début. Les propriétaires sont tellement excités par leur nouveau chiot qu'ils sont heureux qu'il les suive partout. Bien sûr, ce lien est vital, mais si vous lui permettez d'être avec vous tout le temps, votre chiot peut devenir trop dépendant de vous. Et, si vous le laissez soudainement seul, un monde s'effondre pour lui.
Il est donc important que votre chien apprenne à se détendre seul et progressivement.

Quand pouvez-vous laisser votre chien seul?

La formation de votre chien à rester seul ne doit pas être brusque. Assurez-vous toujours de dérouler la formation lentement et prudemment.

Ne laissez jamais votre chiot seul avant l'âge de cinq mois

Aucun chien n'aime être seul. Surtout pas les bébés chiens qu’on a séparés trop tôt de leur mère ou de leurs frères et sœurs. Plus tard, ils développent souvent une anxiété de séparation. Il est donc important qu'un membre de la famille soit toujours à la maison pendant les premiers mois.
Soit dit en passant, les chiens adultes provenant de refuges pour animaux ont également souvent des difficultés à rester seuls. C’est parce qu’ils n'ont pas encore pu établir la confiance pour la famille d’accueil. Cela peut être en raison de mauvaises conditions passées ou parce qu’ils ont été arrachés à leur ancienne maison et souffrent donc d'anxiété de séparation.

La même formation s'applique à eux.

Assurez-vous qu’il se défoule suffisamment avant de le laisser seul

Il est beaucoup plus difficile pour un chien excité de rester seul. Vous devez donc toujours vous assurer d'avoir fait suffisamment d'activités avec votre chien avant de le laisser seul.

Emmenez-le faire une longue promenade ou (pour les chiens adultes) des balades à vélo, ou jouez à des jeux de recherche avec lui. Les jeux de recherche sont épuisants pour le chien dans un sens positif et ils semblent amusants pour la plupart des chiens. Après quoi, votre chéri se défoulera et rentrera heureux à la maison.

Brisez les rituels d'anxiété de séparation

L'entraînement contre les troubles d’anxiété de séparation repose principalement sur une technique éprouvée de séparations brèves. D’autres astuces peuvent être utiles. Le tout vise à réduire, voire éliminer les états de stress du chien.

Quittez l'appartement pour un laps de temps puis revenez

Vous devez habituer votre chien à être laissé seul pendant de courtes périodes. La finalité est d’apprendre à votre chien qu'il ne sera pas laissé pour compte et que vous reviendrez toujours.
Pour ce faire :
- quittez la pièce pendant quelques secondes sans dire au revoir au chien ;
- attendez au maximum 30 secondes devant la porte avant de rentrer ;
- recommencez et augmentez progressivement les intervalles de temps à mesure qu'il se sent plus à l'aise.

Lorsque le chien s'habitue au fait que vous êtes souvent dans la pièce voisine, continuez l’exercice avec la porte d'entrée et faites mine de quitter la maison/l'appartement.
S'il sprinte immédiatement après vous, opposez un “ Non ˮ résolu. Si nécessaire, poussez-le doucement sur le côté et fermez la porte de l'extérieur.

Avec cet exercice, le chien n'a aucune chance de développer du stress. Plus vous pratiquez cela, plus votre chien deviendra détendu et après un certain temps, il ne frappera même plus à la porte après vous. Après tout, il sait que vous reviendrez de toute façon.

Laissez-le avec un jouet à mâcher

Pour que le chien reste plus facilement seul, donnez-lui un jouet comme distraction.
Certains chiens détruisent des objets dans l'appartement par ennui. Les jouets alimentaires en particulier peuvent y remédier. En les remplissant de nourriture sèche pour chien, votre animal peut ainsi obtenir sa nourriture en mâchant le jouet. Cela garde le chien occupé mentalement et physiquement.

Il est toutefois important que l’appartement soit préalablement rendu "à l'épreuve des chiens". Il ne devrait y avoir aucun objet que le chien puisse avaler.

Intégrez les stimuli clés dans votre routine

Votre chien peut être alarmé lorsque vous prenez un trousseau de clés en main ou dès que vous enfilez les chaussures qui n'ont jamais été prises pour une promenade ensemble. Trousse de clés, vêtements de travail, sac à main, etc. Tout cela peut être ce que l'on appelle des stimuli clés auxquels votre chien réagit avec agitation ou stress parce qu'il s’attend à se retrouver seul.
Dans ce cas, les thérapeutes comportementaux recommandent de saisir vos clés et d’enfiler votre tenue d’extérieur plusieurs fois par jour. Faites le pendant quelques semaines sans quitter la maison. En conséquence, le chien entre dans l'attente à chaque fois, mais son angoisse est finalement neutralisée par une attente non confirmée. Il est important de ne pas parler à l'animal ou de le récompenser afin de ne pas générer de nouvelles attentes.

Toutes les “ variantes de sortie ˮ doivent devenir tout à fait normales pour le jeune chien.
Voici une astuce. Emportez votre sac à main aux toilettes, mettez votre porte-clés pour raccrocher, mettez vos chaussures de bureau pour regarder la télé le soir, etc. Une autre fois, mettez votre tenue d'extérieur à l'avance.

Ne cédez pas aux pleurnichements, restez focus !

Si le chien se met à aboyer ou pleurnicher lorsqu'il est seul, vous ne devez pas retourner immédiatement à la maison. Sinon, il apprend qu'il n'a qu'à gémir pour ramener son propriétaire à la maison. Résultat : il gémira plus fort et plus longtemps afin de vous ramener plus vite.

Alors attendez qu'il se calme enfin, puis revenez avec une récompense.

Soyez cohérent dans les premières semaines et vous aurez un chien pour la vie qui passera ses heures d'attente en rêveries au lieu d'exprimer sa frustration sur vos meubles ou voisins.

Utilisez la vidéo surveillance pour assurer le bon suivi de la formation

Configurez une webcam à la maison avec une application pour pouvoir surveiller votre chien sur votre smartphone. Grâce à cela, vous savez comment se comporte votre chien et, si besoin, vous pouvez faire des ajustements dans la formation. De même, pendant que vous êtes en déplacement, vous pouvez vous assurer que votre chien va bien.

Vous avez maintenant appris à votre chien comment rester seul. Mais rappelez-vous que les chiens ont besoin de compagnie et de contacts sociaux. Aucun chien ne sera heureux s'il est régulièrement seul pendant des heures !

Et vous, avez-vous réussi à apprendre à votre chien à rester seul ? Avez-vous trouvé des astuces, rencontré des difficultés ? Dites-nous en commentaires ou rejoignez la discussion sur notre page Facebook pour d’autres expériences riches.