Le chat accorde une grande importance à l’endroit où il fait ses besoins. Bac, litière et emplacement doivent être choisis avec soin si on veut s’éviter des désagréments. 

Un chat qui fait ses besoins à côté de sa caisse cause bien des contrariétés à ses propriétaires. Celui-ci est alors accusé à tort de malpropreté, alors que ce félin, réputé pour être très attentif à son hygiène, montre ainsi que ses toilettes ne lui conviennent pas. Bien penser leur aménagement est donc primordial. «Le but est qu’il puisse reproduire les mêmes gestes que dans la nature, et dans les mêmes conditions», souligne Colette Pillonel, vétérinaire comportementaliste. 

L’endroit est stratégique 

La première étape est de choisir un bac à litière adéquat. La majorité des chats n’aimant pas se sentir enfermés, une simple caisse, avec des parois un peu hautes, est préférable à la boîte sophistiquée avec un couvercle. Ce bac sera suffisamment grand, à savoir une fois et demie la longueur du chat dans la diagonale. On compte en général une caisse de plus que le nombre de chats, ainsi qu’une autre par niveau si la maison a plusieurs étages. Certains félins n’apprécient en effet pas de faire leurs selles là où ils ont uriné, ou au même endroit que d’autres congénères. De plus, s’il y a des conflits, un chat peut bloquer l’accès de la litière à ses congénères ou les agresser à la sortie. Trouver l’emplacement adéquat est essentiel. Les toilettes du chat ne devraient pas être installées à proximité de sa gamelle d’eau et de nourriture, ni de son lieu de couchage. D’instinct, il cherche en effet à s’en éloigner. «L’endroit doit être calme, hors d’un lieu de passage, explique la spécialiste. Dans la nature, le chat est vulnérable lorsqu’il fait ses besoins. Ayant gardé cet instinct, il a besoin d’une certaine intimité, tout en pouvant surveiller son environnement pour fuir en cas de menace.» Le choix de la litière permet de garantir la propreté de la caisse. La facilité d’entretien, l’odeur, l’hygiène, le prix et l’élimination sont à prendre en compte. Une règle est à respecter: éviter celles qui sont parfumées. Même si celles-ci sont plus agréables pour le propriétaire, elles dérangent le chat en brouillant son univers olfactif très sensible. Les litières sont disponibles en trois grands groupes: minérale, végétale ou silice. Certaines sont en outre agglomérantes, ce qui facilite l’entretien, qui doit être au minimum quotidien.

Chat dans sa caisse
UN PROBLÈME DE SANTÉ D’autres motifs peuvent expliquer qu’un chat urine en dehors de sa caisse. Les troubles peuvent avoir pour origine une infection urinaire, des calculs, des douleurs, du stress ou un problème neurologique. Si l’urine est déposée en petite quantité sur des surfaces verticales, il s’agit d’un comportement de marquage. Il est le plus souvent lié à la présence d’autres chats, ou alors au statut hormonal du chat marqueur.

Véronique Curchod