La décision d’adopter un oiseau doit être bien réfléchie. Il vous faut examiner si vous disposez du temps nécessaire, et si vous pouvez lui offrir un lieu de vie. Dans cette réflexion, il vous faut aussi prendre en compte la multitude d’espèces possibles à l’adoption. Il vous faut trouver l’oiseau qui vous corresponde. Nous allons vous y aider. 

Les avantages et les inconvénients 

Un oiseau c’est beau, ça chante. C’est une part de merveilleux qui rentre dans votre maison. Si vous voulez un oiseau aux couleurs superbes, choisissez un mandarin, ou une perruche. Les perruches ondulées mâles peuvent apprendre à dire quelques mots. Les perroquets, bien sûr, peuvent apprendre à parler, notamment les amazones ou le perroquet gris du Gabon. Si vous souhaitez adopter un oiseau dont le chant est très agréable à entendre, optez pour un canari. Les perruches callopsittes mâles peuvent apprendre à siffler de véritables airs: vous aurez de petits concertos à domicile. Un oiseau, c’est aussi un animal intelligent et très intéressant à observer. 

L’un des inconvénients de l’adoption d’un oiseau est le bruit produit par l’animal, un bruit presque continuel. Par ailleurs, il sera souvent nécessaire de nettoyer sa cage, et de passer l’aspirateur autour. La cage devra être la plus spacieuse possible, et placée dans un endroit calme. Si votre appartement est tout petit, et si l’environnement est stressant, il n’est peut-être pas judicieux d’adopter un oiseau. Enfin, les oiseaux sont généralement des animaux peu recommandés pour les jeunes enfants. Ces-derniers risquent de faire peur aux volatiles, ou de se faire mordre les doigts au travers des barreaux de la cage.

Comment trouver l’oiseau rare?

Vous trouverez votre oiseau dans une animalerie, ou chez un éleveur. Préférez un animal jeune, c’est-à-dire âgé de deux à trois mois. Il est souvent judicieux d’acheter un jeune oiseau d’élevage, habitué à la captivité. Il doit être sevré, c’est-à-dire qu’il ne doit plus être nourrit à la seringue et doit être capable de manger par lui-même. Le plumage d’un oiseau en bonne santé est brillant et lisse. Il se déplace facilement dans la cage. Son regard est vif et ses yeux ne pleurent pas.

Si votre enfant insiste pour avoir un oiseau à la maison, optez pour une espèce calme, par exemple adoptez une perruche callopsitte. Cette espèce est réputée pour être très câline. Si vous avez peu de temps, choisissez plusieurs canaris ou mandarins, ou bien des perruches en couple. Ces espèces nécessitent moins d’attention. A l’inverse, si vous souhaitez avoir chez vous un véritable compagnon, préférez une perruche seule ou un perroquet apprivoisé. Vous pourrez même échanger quelques mots…

Comment loger, nourrir et soigner son oiseau

Il vous faudra une cage assez grande. Il faudra aussi prévoir un budget nourriture, et de la nourriture adaptée à l’oiseau choisi. Ainsi, par exemple, les inséparables mangent des graines de petite taille, qu’ils attrapent exclusivement avec le bec, alors que les perroquets, qui se servent de leurs pattes pour manger, préfèrent des graines plus grosses.  

Pour la bonne santé de votre oiseau, il faut lui assurer une bonne hygiène, c’est-à-dire nettoyer régulièrement la cage, et changer tous les jours l’eau de son abreuvoir, et ses graines. Le fond de cage se nettoie à l’eau chaude, avec un produit de vaisselle, en rinçant bien au final. Vous devrez couper les griffes de votre oiseau, afin d’éviter qu’elles ne deviennent trop longues, et parfois aussi le bout du bec, par exemple celui des perruches. Il faut également s’occuper de son mental, en passant du temps tous les jours avec lui, pour éviter la déprime. En cas de plumage altéré, de tremblements, de difficultés respiratoires, de faible mobilité… emmenez-le chez un vétérinaire. 

Un oiseau vit entre 5 et 10 ans pour les petites espèces, voire jusqu’à plus de 50 ans pour les grands perroquets : c’est une belle histoire qui commence. Alors, quel oiseau allez-vous adopter ?

A bientôt pour d'autres infos!