Un boa constrictor comme animal de compagnie

Si certains répugnent à l’idée d’approcher un serpent, d’autres sont au contraire fascinés par eux. C’est particulièrement le cas lorsqu’il s’agit du boa constrictor, un serpent « tendance » qui gagne en popularité dans les rangs des amateurs de NAC. Originaire d’Amérique du Sud, le boa constrictor est un énorme serpent qui peut mesurer jusqu’à 4 m et peser près de 15 kg (le record en la matière étant 45 kg !). Il s’agit toutefois d’une espèce menacée, victime de la déforestation de son habitat naturel et de braconnage.

Envie d’avoir un boa constrictor comme animal de compagnie ? On vous dit tout sur ce serpent fascinant !

Boa constrictor : fiche d’identité

Le bon sens dicte qu’on se renseigne au maximum sur une espèce animale avant de l’adopter, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un serpent massif comme l’est le boa constrictor !

Caractéristiques physiques

Nous vous le disions, le boa constrictor est un serpent qui en impose physiquement. Sa taille peut facilement dépasser les 4 m, et son poids peut aller jusqu’à 15 kg. Dans de rares cas, le poids de ce reptile peut dépasser les 40 kg ! Le boa constrictor est traditionnellement de couleur marron foncé tacheté de nuances plus claires. Il peut toutefois arborer différentes robes, en fonction de la sous-espèce.

C’est aussi en fonction de la sous-espèce, entre autres facteurs (sexe, origine géographique, alimentation…) que dépend la taille du boa constrictor. Bien qu’on le décrive comme un serpent massif, il faut savoir qu’à l’échelle des pythons réticulés ou encore des pythons birmans, le boa constrictor est plutôt de taille modeste. A la naissance, ce serpent de la famille Boidae mesure 30 cm, ce qui est déjà pas mal pour un nouveau-né.

A l’âge adulte, les femelles boa constrictor pèsent plus que les mâles, en plus d’être de plus grande taille (circonférence et longueur). Là où les mâles font « mieux » que les femelles, c’est au niveau de leur queue, plus longue, qui abrite les hémipénis et les épines pelviennes. Ces derniers permettent aux mâles de stimuler les femelles au cours de la copulation. En parlant de reproduction, notons qu’il existe un dimorphisme sexuel chez ce serpent. Enfin, sachez que la durée de vie du boa constrictor est de 20 à 40 ans. Pensez-y donc à deux fois avant d’en adopter un.

Comportement

Le caractère du boa constrictor est l’un des éléments qui en font un « bon » animal de compagnie. De nature calme et très peu agressif, ce reptile non venimeux est d’ordinaire inoffensif pour l’homme. Jeune, il peut se montrer plutôt vif, mais il se calme en grandissant. L’autre point distinctif du comportement du boa constrictor est sa propension à la solitude, préférant vaquer à ses propres occupations qu’interagir avec un congénère. En effet, hormis son rapprochement avec la femelle pour la copulation, le boa constrictor n’apprécie pas vraiment le contact.

Par ailleurs, le boa constrictor est un serpent crépusculaire et nocturne, sauf lorsque les températures sont trop basses la nuit. Dans ce cas, il préférera se prélasser dans la journée. Notons également que ce reptile est à la fois arboricole et terrestre. Alternant souvent entre les deux, un boa constrictor âgé passera plus de temps au sol, son poids plus important l’empêchant de grimper aux arbres. En cas de danger, ce serpent n’hésitera pas à mordre pour se défendre. Mais pas de panique, sa morsure ne présente aucun danger pour les êtres humains. Mais elle est très douloureuse !

Quel terrarium pour un boa constrictor ?

A l’instar des autres reptiles, l’aménagement du terrarium du boa constrictor doit être fidèle aux conditions de vie du serpent dans la nature. Dans le cas du boa constrictor, cela ne devrait pas être bien difficile. La raison ? Ce serpent s’adapte très bien à différents biotopes. Mais il faut tout de même respecter certaines conditions de taille, température, humidité et autres. 

Le terrarium peut être en bois, en polyéthylène ou en verre, avec une préférence pour ce dernier, car il vous permet d’observer librement votre serpent. En tout état de cause, veillez à ce que le terrarium de votre boa constrictor soit plus haut que large, l’idée étant que vous puissiez y mettre une branche pour satisfaire le côté arboricole de ce reptile. Sachez par ailleurs qu’il est tout à fait possible de loger le reptile dans un aquarium si vous en possédez déjà un aux bonnes dimensions. Cela vous évitera de débourser de l’argent dans l’achat d’un terrarium.

Dimensions, température et hygrométrie du terrarium

Les dimensions du terrarium d’un boa constrictor dépendent de l’âge du reptile. A l’âge adulte, ce serpent aura besoin d’un terrarium avec des dimensions minimales de 300 x 100 x 70 cm. Toutefois, et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne faut pas que le terrarium du boa soit trop grand. En effet, trop d’espace stresse le serpent, ce qui peut le rendre agressif.

Les conditions de température et d’humidité du terrarium du boa constrictor doivent être au plus près de ses conditions de vie dans la nature. Comme il est de coutume pour les animaux à sang froid que sont les reptiles, veillez à créer deux zones dans le terrarium : une zone chaude à 24° C la nuit et 32° C le jour, et une zone froide à 24° C la nuit et 26° C le jour. Quant à l’hygrométrie, elle doit être de près de 80% en conditions normales, et jusqu’à 90% en période de mue du boa constrictor pour l’aider à changer de peau plus facilement.

Chauffage et éclairage

Pour chauffer le terrarium de votre boa constrictor, optez pour une plaque ou un cordon chauffant, à placer sous le terrarium. Vous pouvez également installer des lampes chauffantes, sans oublier l’indispensable thermostat pour contrôler la température. Votre serpent aura aussi besoin d’une lumière artificielle, en plus de la lumière naturelle. Idéalement, optez pour un tube néon pour produire des UV.

Substrat

Au fond du terrarium, pensez à mettre du papier essuie-tout ou plus simplement du papier journal en guise de substrat. Pour des raisons esthétiques, certains éleveurs préfèrent mettre du sable ou du terreau. Sachez toutefois que ces derniers peuvent causer des occlusions ou des parasitoses au serpent. Par ailleurs, pour maintenir l’humidité à des niveaux acceptables pour votre boa constrictor, installez un bac d’eau dans le terrarium, et changez l’eau tous les jours. Enfin, n’oubliez pas de changer le substrat toutes les 2 semaines.

L’alimentation du boa constrictor

Jeune, un boa constrictor doit être nourri avec une proie une fois tous les 10 jours environ. A l’âge adulte, la fréquence passe à 3 à 4 semaines. De toute évidence, la taille de la proie doit être adaptée à celle du serpent, de sorte à ce que son diamètre corresponde au diamètre de la partie la plus grosse du corps du reptile : petites souries ou amphibiens pour les jeunes serpents, lapins ou volailles pour les adultes. De préférence, habituez votre boa constrictor aux proies mortes, qu’elles soient congelées ou tuées récemment.

Vous êtes amateur de serpents et vous souhaitez élever un boa constrictor ? Rendez-vous dans notre rubrique annonces !