L’arthrose chez le chien

Comme nous, les chiens peuvent être atteints d’arthrose, une maladie malheureusement fréquente chez les canins et qui devient plus invalidante avec l’âge. Vous savez sans doute que l’arthrose attaque les articulations en détruisant le cartilage articulaire, causant des douleurs chroniques pouvant évoluer vers la rigidité de la colonne vertébrale. Ce que l’on sait moins, c’est que cette maladie ne concerne pas que les chiens âgés, mais aussi les jeunes chiens. Il faut aussi savoir que l’arthrose est plus fréquente chez certaines races de chiens. Comment savoir que votre chien a de l’arthrose ? Quelles sont les causes de la maladie ? Quels sont les premiers signes de l’arthrose chez le chien et comment le soulager ? La réponse dans la suite.

Arthrose chez le chien : causes et prédispositions

Quelles sont les causes de l’arthrose chez le chien ? Il y en a plusieurs, la principale étant le vieillissement du corps, et plus particulièrement du squelette de l’animal. C’est ce qu’on appelle une arthrose primaire, directement causée par l’usure du cartilage et l’absence de ses capacités de régénération. Il faut savoir que cette usure est un processus naturel qui s’accélère avec l’âge. Toutefois, nous vous le disions, l’arthrose n’est pas exclusivement causée par l’âge. Autrement dit, elle ne concerne pas que les vieux chiens.

En effet, l’arthrose peut tout à fait apparaître chez les jeunes chiens, spécialement ceux des grandes races. On parle alors d’arthrose secondaire, par opposition à l’arthrose primaire, causée par la sur-sollicitation des articulations de l’animal, notamment les hanches. Il se peut aussi que l’arthrose secondaire soit causée par des malformations congénitales, ou des traumatismes osseux ou ligamentaires comme les fractures ou les ruptures de ligaments difficiles à guérir.

Par ailleurs, il faut savoir qu’il existe certains facteurs qui prédisposent certains chiens à développer de l’arthrose. Quels sont donc ces facteurs prédisposants de l’arthrose chez le chien ? Il se peut qu’il s’agisse, par exemple, d’une surcharge pondérale, ou d’obésité plus globalement. En tout état de cause, les facteurs qui prédisposent un chien à développer de l’arthrose sont indépendants de l’âge de l’animal. C’est ce qui explique l’arthrose chez les jeunes chiens, entre autres facteurs.

Comment savoir que votre chien a de l’arthrose ?

Un chien qui boîte est un signe distinctif d’arthrose. Plus largement, si votre chien manifeste des difficultés de locomotion alors qu’il n’a pas eu d’accident, cela veut probablement dire qu’il a développé de l’arthrose, particulièrement s’il est âgé. Difficultés à monter ou à descendre du canapé, refus de monter les escaliers… les signes sont nombreux, mais on ne peut en être sûr qu’au travers d’un avis médical.

L’arthrose est une maladie invalidante qui restreint la locomotion de l’animal. Il se peut donc qu’il devienne malpropre, car il ne peut plus bouger aussi facilement qu’auparavant pour aller faire ses besoins. C’est là un autre signe probable d’arthrose chez le chien. C’est aussi le cas lorsque votre compagnon montre des signes de changement de comportement (isolement, irritabilité, agressivité, grognements fréquents sans raison apparente…), ou qu’il manque d’entrain et refuse de jouer et de sortir.

Au stade précoce de la maladie, l’arthrose se manifeste généralement par des douleurs dites à froid, qui désignent les douleurs non successives à une sollicitation de l’articulation lors d’un exercice. Le chien peut alors avoir des douleurs au lever, ou encore suite à une promenade prolongée. Il faut savoir que l’arthrose évolue en stades. Il revient eu vétérinaire traitant d’identifier le stade de l’arthrose de votre chien.

Arthrose chez le chien : quel traitement ?

L’arthrose est une maladie chronique et dégénérative, ce qui veut dire que son traitement, que ce soit chez l’humain ou le chien, consiste à ralentir son évolution et à tenter de diminuer la fréquence et l’intensité des crises.

Le principal traitement de l’arthrose chez le chien consiste à gérer les douleurs par le biais d’un traitement anti-inflammatoire. Il existe différents protocole à ce niveau. Vous pouvez faire un choix concerté avec votre vétérinaire pour garantir le meilleur traitement à votre compagnon. Souvent, un chien âgé peut être traité avec des anti-inflammatoires sans effets secondaires graves ou risques particuliers pour sa santé. Mais ce n’est malheureusement pas le cas de tous les chiens… C’est pour cela que le vétérinaire suit de près l’état des reins et du foie du canin, et prescrit des dérivés morphiniques aux chiens qui ne peuvent plus recevoir des anti-inflammatoires.

Par ailleurs, pour compenser la dégradation du cartilage, mais aussi pour pallier aux effets secondaires des anti-inflammatoires en en réduisant la dose, votre vétérinaire peut prescrire des chondroprotecteurs, les plus connus étant la glucosamine, le collagène de type II ou encore la chondroïtine. Aussi, des compléments alimentaires spécifiques peuvent aider à arrêter une crise débutante ou être pris entre les crises. Il faut savoir que des suppléments contenant des acides gras Omégas 3 par exemple peuvent agir comme des anti-inflammatoires. D’autres contenant de la vitamine E ont des propriétés anti-oxydantes.

Les techniques non médicamenteuses pour prévenir les crises

Prévenir les crises d’arthrose chez le chien peut se faire par le biais de certaines techniques dites naturelles, non invasives et non médicamenteuses. Sachez toutefois que ces techniques ne se substituent pas aux médicaments, mais agissent plutôt en complément de ceux-ci. C’est notamment le cas de l’ostéopathie, de la physiothérapie, de l’électrostimulation ou encore de la natation, et du sport plus globalement. En effet, la pratique d’une activité sportive légère peut aider à stopper la douleur, ou du moins à la réduire et à ralentir la progression de l’arthrose chez le chien.

Le massage pour soulager un chien qui a de l’arthrose

Le massage thérapeutique est une voie alternative pour soulager la douleur d’un chien qui a de l’arthrose. Mais attention, celui-ci doit être pratiqué par un vétérinaire ou, mieux encore, par un vétérinaire ostéopathe ou un professionnel du massage pour chiens. Dans certains cas, votre vétérinaire peut recommander un massage simple, que vous pouvez effectuer chez vous pour soulager votre chien. Ce massage consiste en des caresses plus ou moins appuyées sur des zones précises du corps du chien, qui induisent détente et soulagement. Attention, ce type de massage ne doit être pratiqué qu’après administration de médicaments antidouleur. Vous devez également attendre que ceux-ci fassent effet avant d’effectuer le massage.

Attention à l’alimentation du chien

Souvenez-vous que la surcharge pondérale et l’obésité plus globalement peuvent être à l’origine de l’arthrose chez le canin, d’où l’importance de surveiller l’alimentation de votre chien. Il faut donc absolument éviter l’excès de poids chez votre compagnon, car il s’agit là d’un réel facteur de risque d’arthrose chez le chien. Concrètement, veillez à choisir une alimentation adaptée à l’âge, à la race, aux particularités physiques et au niveau d’activité du canin. Sachez également qu’il existe des aliments spécialement formulés pour les chiens âgés qui participent au renforcement de leurs cartilages. En complément à un régime alimentaire équilibré, sans excès, faites bouger votre chien en l’amenant à pratiquer une activité physique régulière pour éviter l’embonpoint !

Vous chien souffre d’arthrose et vous êtes à la recherche d’un professionnel du massage canin ? Rendez-vous dans notre rubrique annonces !