Tout savoir sur le Guppy (Poecilia reticulata)

Le Guppy est un petit poisson au charme certain, très apprécié par les aquariophiles, particulièrement les débutants, et pour cause ! Le Guppy est facile à vivre, résistant et très facile à élever. Il est aussi très sociable, et peut cohabiter avec beaucoup d’espèces de poissons, sans créer de frictions. Lisez la suite pour découvrir tout ce qu’il faut savoir sur le Guppy et comment lui préparer un environnement de vie adapté !

Guppy : fiche d’identité

Qui est le Guppy ? De son nom scientifique Poecilia reticulata, le Guppy est un poisson originaire des Caraïbes qui appartient à la famille des Poeciliidae. Il a été découvert pour la première fois au 19e siècle, en 1859 plus précisément. Depuis, il ne cesse de gagner en popularité parmi les amateurs d’aquariophilie. C’est assez rare pour le souligner, chez le Guppy, la femelle est plus grande que le mâle. Elle peut en effet mesurer jusqu’à 5 cm, alors que les mâles les plus grands ne dépassent pas les 4 cm. Vous aurez remarqué que le Guppy est un poisson de petite taille, c’est d’ailleurs l’une des choses qui font son charme.

Comme chez le paon, le mâle Guppy est plus recherché que la femelle, car plus coloré, plus élégant. Sur un autre registre, attention à ne pas vous laissez pas berner par la toute petite taille du Guppy ! Malgré son gabarit réduit, le Guppy est un poisson particulièrement résistant. Il est aussi très vif, et occupe généralement la partie haute de l’aquarium. Ce sont là quelques raisons qui le rendent parfaitement adapté aux débutants en aquariophilie.

La reproduction du Guppy

Le Guppy est ovovivipare, ce qui veut dire qu’il se reproduit très facilement : l’incubation des œufs se passe directement dans le ventre de la femelle. A la naissance, les petits sont immédiatement autonomes. Parfaitement formés, ils peuvent nager et se nourrir tous seuls, comme des grands ! Le mâle Guppy est très vigoureux, ce qui a tendance à fatiguer les femelles.  Pour éviter que cela ne se produise, nous vous recommandons de prévoir 2 à 3 femelles par mâle en aquarium. Celles-ci peuvent donner naissance à 3, voire à 4 portées après une fécondation. La raison à cela est que la femelle Guppy conserve généralement la semence du mâle après la fécondation.

Combien coûte un Guppy ?

Le prix d’un Guppy dépend de plusieurs facteurs, notamment de la coloration et de la sous-espèce. Généralement, un Guppy se vend entre 1 et 5 CHF, voire 10 CHF et plus pour les spécimens les plus beaux que l’on peut retrouver chez les éleveurs.

Les différentes formes du Guppy

C’est chez le mâle Guppy que s’exprime toute la diversité de l’espèce, notamment au niveau des motifs, des couleurs et des formes de voiles. En règle générale, on reconnaît un Guppy à trois éléments distincts : sa couleur de fond, sa couleur de surface et la forme de ses nageoires.

  • La couleur de fond du Guppy correspond à la coloration qu’il porte jeune : une couleur unie sans motifs. Le plus souvent, il s’agit du gris, du blond ou du doré 
  • La couleur de surface du Guppy désigne les motifs et les taches qu’il acquiert à l’âge adulte. A ce niveau, on distingue plusieurs variétés dont le moscou, le cobra ou encore le tuxedo ;
  • Lorsqu’on évoque la forme des nageoires du Guppy, on parle essentiellement de sa nageoire caudale (la queue du Guppy). Celle-ci présente une grande variété de couleur, et peut être lyre, ronde ou doublé épée, entre autres.

Rappelons que, chez le Guppy, le mâle est plus beau que la femelle. Résultat : il est le plus prisé des aquariophiles. Mais il est toutefois essentiel d’avoir des femelles Guppy pour cohabiter avec les mâles, en veillant à ce qu’elles soient plus nombreuses (rapport de 3 pour 1).

Quel aquarium pour un Guppy ?

Rappelons que les Guppys se reproduisent assez facilement et qu’ils vivent en harem. Pour éviter l’épuisement, voire la mort précoce des femelles en raison du harcèlement du mâle, il est conseillé d’en placer 3 pour chaque Guppy mâle. Hormis cette considération, sachez que le Guppy est un poisson grégaire, qui préfère la vie en groupe. Il est donc recommandé d’adopter au moins 4 poissons, 1 mâle et 3 femelles, pour constituer un harem. Les plus audacieux n’auront aucun mal à commencer par deux harems, soit 8 poissons.

Cela dit, nous vous conseillons d’y aller doucement, en commençant par un petit groupe de 4 Guppys pour commencer. Rappelez-vous, le Guppy est un petit poisson vif, il lui faut donc de l’espace pour nager, mais aussi pour se reproduire. Dans l’idéal, un aquarium pour un groupe de 4 Guppys doit avoir une contenance de 75 litres, 100 litres pour deux harems de Guppys.

Equiper et aménager un aquarium de Guppys

Au-delà des couleurs vives et des motifs, ce qui fait le charme des Guppys, c’est qu’on peut facilement satisfaire à leurs (petits) besoins. Pour équiper un aquarium pour vos Guppys, vous n’aurez pas besoins de grand-chose, si ce n’est le traditionnel filtre à charbon pour nettoyer l’eau des petites impuretés (le Guppy pollue beaucoup !). Vous aurez également besoin d’une épuisette pour enlever les plus gros déchets, d’un chauffage pour maintenir l’eau de l’aquarium à une température de 25 °C, et d’une lampe que vous éteindrez la nuit pour respecter le cycle jour/nuit des poissons.

Côté aménagement, votre bac devra être planté avant l’introduction des poissons. Cela sert un double objectif : oxygéner l’eau et embellir votre aquarium. Aussi, il est essentiel de respecter le cycle de l’azote. Cela veut dire que vous ne devez pas installer les Guppys dans l’aquarium fraîchement rempli. Vous devrez attendre au moins 4 semaines avant de les y introduire, le temps que l’équilibre naturel du bac soit stabilisé.

L’alimentation du Guppy

Les Guppys sont des petits poissons omnivores, vous n’aurez donc aucun mal à les nourrir. L’alimentation préférée des Guppys reste les larves de moustiques, mais il apprécie tout autant les granulés. Pour couvrir les besoins nutritionnels de vos Guppys, n’hésitez pas à leur servir une base de granulés, des artémias congelés et des vers de vase.

Les espèces qui peuvent cohabiter avec les Guppys 

Naturellement pacifique et sociable, le Guppy peut cohabiter avec un grand nombre d’espèces de poissons. Evitez toutefois de le faire cohabiter avec des poissons de plus grande taille si votre bac est de taille moyenne. Il y aurait risque de prédation. Vous pouvez toutefois faire cohabiter vos Guppys avec certaines espèces proches, à savoir :

  • Le Guppy sauvage ou le Guppy Endler ;
  • Les poissons à barbillons  ou poissons « nettoyeurs » 
  • Le Molly 
  • Le Platy 
  •  Les crevettes et les escargots (évitez les écrevisses) 
  • Quelques Characidés comme le néon noir, le feu de position, le cardinalis, le Tetra citron… 
  • Quelques Locaridés comme les ancistrus ou les panaqolus maccus 
  • Quelques Apistogrammas comme les cacatuoides et les borelli.

 Envie d’adopter un groupe de Guppys ? Rendez-vous dans notre rubrique annonces !