Tout savoir sur l’alimentation de la tortue terrestre

Bien qu’elle soit herbivore, une tortue terrestre ne se contentera pas de salade ! A l’état sauvage, ce NAC apprécié des éleveurs pour sa longévité et sa quiétude se nourrit aussi de fruits, de fleurs, de feuilles et de bourgeons, entre autres. C’est ce qui lui permet de couvrir tous ses besoins nutritionnels. Vous êtes l’heureux propriétaire d’une tortue terrestre ? Vous n’en êtes pas encore un mais vous souhaitez le devenir ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’alimentation des tortues terrestres : aliments à privilégier, aliments à éviter, les aliments pour favoriser une belle carapace etc. 

Attention à l’alimentation de votre tortue terrestre !

Les tortues terrestres sont herbivores, mais comme nous, elles apprécient la variété dans leur alimentation. Avant de vous parler de l’alimentation la plus adaptée aux tortues terrestres, il est utile de rappeler que cette espèce de reptile nécessite une attention particulière car elle est très sensible aux maladies. Pour veiller à ce qu’elle reste en bonne santé, il faut donc lui faire adopter un régime équilibré qui couvre ses besoins nutritionnels. Il faut aussi éviter certains aliments qui peuvent induire des complications. Sans plus tarder, voici un topo complet des principes de base de l’alimentation des tortues terrestres.

Que mange une tortue terrestre ?

Tortue

On vous rappelle qu’à l’état sauvage, la tortue terrestre adopte un régime varié, à base d’herbe, de bourgeons, de fleurs et de fruits, entre autres. Rappelons aussi que la tortue de terre n’est pas un animal domestique, mais plutôt animal qui peut être domestiqué, sous certaines conditions. Tout cela pour dire que son alimentation en captivité doit être la même qu’à l’état sauvage.

Au sens large, l’alimentation de la tortue terrestre doit être riche en fibres et en calcium, en plus d’autres minéraux. Elle a aussi besoin de vitamines A et D, en quantités moindres. Il faut savoir que ce reptile a un métabolisme particulier. En effet, la tortue terrestre mange de manière assez sporadique : seulement 10% de son poids par repas lorsqu’elle est jeune, et 5% à l’âge adulte. Résultat des courses : la tortue de terre n’a pas besoin d’être nourrie chaque jour. Généralement, un jour par semaine suffit, à la condition expresse que son régime soit équilibré.

Comment composer le régime d’une tortue terrestre, concrètement ? Un régime équilibré doit être composé de 80 à 90% de laitue ou d’un autre légume frais similaire, le reste étant composé de fruits (10 à 20% de pommes ou de bananes). Vous pouvez, au gré des saisons, remplacer la laitue par des herbes sauvages (servies sans racines) qui poussent dans votre jardin ou près de chez vous (plantain, stellaires, lamier, liseron des haies, trèfle blanc et rouge…). Attention : évitez l’herbe traitée, elle est dangereuse pour la santé de la tortue !

Idéalement, veillez à compléter l’alimentation de votre tortue terrestre par un apport en calcium, par exemple en saupoudrant l’eau ou la nourriture du reptile avec de la poudre de carbonate de calcium. Dans la mesure du possible, servez à votre compagnon des aliments frais de saison, naturellement plus nutritifs. Il n’y a toutefois aucun mal à lui servir des aliments séchés de temps à autre.

Régime d’une tortue terrestre : qu’y a-t-il au menu ?

Certains aliments sont indispensables à la tortue terrestre, tandis que d’autres doivent être servis occasionnellement. Sans surprise, la première catégorie est exclusivement dédiée aux plantes, notamment le trèfle, les pissenlits, les betteraves, la mâche, les feuilles de navet, le brocoli, du plantain, du liseron ou encore de la luzerne. Occasionnellement, vous pouvez rajouter au menu du persil, de la salade frisée, des feuilles de cresson ou d’endives… Au rayon fruits, privilégiez framboises, mûres, fraises, mangue, kiwi, papaye et autres groseilles et myrtilles, mais en plus petites quantités.

La seconde catégorie, à savoir celle des aliments à servir de temps à autre à votre tortue terrestre, inclut les tomates, les concombres, les poires, les carottes (râpées), la partie blanche des poireaux, les melons… Il est très important de noter que ces aliments doivent être servis sans la peau, le but étant de se débarrasser de toute trace de pesticides.

Tortue de terre : les aliments à éviter                                          

Tout d’abord, attention à la surconsommation de phosphore et de certaines vitamines. En règle générale, tout ce que mange un chien ou un chat doit être proscrit du régime alimentaire d’une tortue terrestre : riz, pâtes, viandes, pain, poisson, produits laitiers… Ces aliments, en plus d’être totalement inadaptés au métabolisme de la tortue de terre, sont dangereux pour sa santé, à cause du déséquilibre entre calcium et phosphore. Ils le sont aussi en raison de leur apport en protéines, lipides et glucides, des nutriments dont la tortue terrestre n’a pas besoin et n’a que faire ! Veillez également à ne pas servir des fruits et légumes à votre tortue terrestre plus d’une fois par semaine.

Pour vous aider à y voir plus clair en matière d’aliments à éviter pour une tortue terrestre, voici une règle simple : pas d’aliments contenant des pesticides ou autres produits chimiques, pas d’aliments modifiés et pas d’aliments indigestes. Sachez par ailleurs que certaines plantes peuvent être toxiques pour une tortue terrestre. C’est notamment le cas, entre autres, de l’abricotier, de l’acajou de montagne, du bougainvillée, du caladium, du chanvre, de la fleur de lune, du gommier, de l’iris, du pavot officinal…

Les aliments pour une belle carapace

Quels sont les aliments à privilégier pour que votre tortue terrestre ait une belle et solide carapace ? La recette est très simple : un bon apport de vitamines et de minéraux, essentiels au renouvellement de la carapace du reptile. Au sens large, une tortue de terre a besoin de consommer plus de calcium que de phosphore pour être en bonne santé (apport de calcium 2 à 4 fois supérieur à celui du phosphore). Et si vous vous intéressez un peu à la nutrition, vous n’êtes pas sans savoir que le calcium, pour qu’il soit bien absorbé, a besoin de vitamine D.

Heureusement, la vitamine D est naturellement synthétisée à partir des rayons UV. Veillez donc à ce que votre tortue terrestre prenne des bains de soleil. Quand cela n’est pas possible, vous pouvez ajouter des vitamines et des minéraux au régime de votre tortue de terre pour éviter les carences. Il est très facile de trouver des complexes calcium – vitamines dans le commerce, à servir à la tortue une fois par semaine. Ce type de complément alimentaire, en plus d’éviter les carences, permet de solidifier la carapace de votre tortue terrestre.

Envie d’en savoir plus sur l’alimentation des tortues terrestres ? Continuez à nous suivre pour tout savoir sur le sujet. Vous pouvez aussi trouver un spécialiste de la question dans notre rubrique annonces !