C’est le grand jour. Après avoir mûrement réfléchi, c’est décidé, vous êtes prêts à accueillir un nouveau compagnon à quatre pattes dans votre vie. Si de nombreuses voies d’adoption s’offrent à vous, celle de faire appel à un éleveur de chien demeure l’une des options les plus fiables. Elle vous permet en outre de choisir, non seulement la race de chien que vous souhaitiez, mais également le chiot de vos rêves. Car au sein d’une même portée peuvent cohabiter des chiots aux tempéraments très différents. A vous de choisir celui qui vous correspond le mieux ! Adopter chez un éleveur vous garantit aussi une certaine traçabilité du chiot : ses origines, son tempérament, ses premiers mois, etc… Assurez vous au préalable des références de l'éleveur que vous avez choisi. Et afin que l’adoption se passe bien et que la relation avec votre compagnon à poils soit sans nuages, voici quelques questions à poser à l’éleveur en amont de l’adoption.

Quel est le tempérament du chien ?

Tout comme les humains, les chiens ont chacun un caractère bien à eux. Au sein d’une même portée, vous pourrez retrouver le joueur, le timide, le susceptible, le dominant, etc… L’éleveur connaît ses chiots depuis sa naissance. Il pourra vous guider selon vos désirs. Par exemple, si le chiot est amené à évoluer au sein d’un foyer avec de jeunes enfants, assurez vous de choisir un chiot joueur et sociable. Demandez également à voir la mère de votre futur chien, et même le père si ce dernier se trouve dans les parages. Les parents du chiot sont un excellent indicateurs de sa future évolution. Si les deux parents sont très énergiques et ne tiennent pas en place, il y a fort à parier que votre chiot suivra cette voie là.
Si vous recherchez un chien d’exposition ou de travail, il est également bon de demander les références des deux parents à l’éleveur.

Quels sont les besoins du chien ?

Il est primordial de bien évaluer les besoins en exercices de votre futur chien. Précisez à l’éleveur votre mode de vie, plutôt sédentaire ou actif. En fonction, il saura vous diriger vers le chien qui vous correspond le mieux. Les chiots s’affirment dans les premières douze semaines de leur existence. Vous saurez vite s’il s’agit d’un chien plutôt énergique, ou à tendance plus calme. De façon plus générale, certaines races demandent plus d’exercices que d’autres. A vous de vous orienter vers une race qui s’approche le plus de votre mode de vie. L’éleveur vous orientera vers le nombre et la durée des sorties quotidiennes.

Quels soins sont spécifiques à la race du chien?

Chaque race a des besoins et des sensibilités qui lui sont spécifiques. Par exemple, les chiens aux oreilles tombantes sont facilement sujets aux otites, les bouledogues aux problèmes respiratoires, etc… Renseignez vous auprès de l’éleveur sur l’état de santé des parents. Il devrait pouvoir vous fournir sans problème les certificats de bonne santé des animaux reproducteurs de son élevage.
Il est également important de connaître le degré de dysplasie de la hanche des deux parents. Cette maladie héréditaire est extrêmement répandue chez les chiens, quelle que soit la race.

Quel contrat d’adoption ?

Choisir son chien est un moment de pur bonheur. Il n’en demeure pas moins essentiel de fixer les limites légales de l’adoption. Assurez vous de signer un contrat d’adoption qui précise ce qu’il adviendra en cas de problème. Ce contrat doit couvrir les problèmes spécifiques à la race du chiot, qu’ils soient héréditaires ou congénitaux.
Le contrat doit également mentionner votre “garantie”, en cas de problème éventuel. Certains éleveurs vous proposeront un “remplacement” du chiot, et d’autres un remboursement des frais médicaux.

Outre ces principales questions, vous aurez certainement d’autres interrogations le moment venu. L’adoption d’un chien est un acte engagé, il est essentiel de l’appréhender au mieux.