Plus encore que votre chien ou votre chat, votre cheval a des besoins spécifiques au quotidien, notamment en ce qui concerne ses repas. Capable de manger jusqu'à 16h par jour dans la nature, l'alimentation du cheval doit être équilibrée et surveillée pour qu'il soit en bonne santé. Mais quelle quantité doit-il avoir chaque jour ? Faut-il lui donner régulièrement des pommes et des carottes ? Découvrez tous nos conseils pour bien nourrir votre cheval au quotidien.

Saviez-vous que comme vous, votre cheval doit manger en quantité raisonnable et à heures fixes ? En effet, il possède un petit estomac et sa flore intestinale est très sensible. Il peut souffrir de troubles digestifs (coliques, douleurs dans l'estomac...) s'il fait des repas trop importants ou trop espacés. L'alimentation du cheval est donc déterminante. Privilégiez de petites portions servies tout au long de la journée et fractionnées en au moins 3 repas.

Quelle nourriture pour votre cheval ?

La base de son alimentation

Si vous avez la chance de posséder un pré, sachez que c'est l'une des meilleures sources de nourriture pour votre cheval. Habitué à manger de l'herbe, il pourra profiter de ce garde-manger naturel. Faites cependant attention à surveiller la qualité de l'herbe.

Quand l'animal vit en box, son menu quotidien se compose de fourrage (foin, paille...) et d'aliments concentrés sous forme de granulés ou floconnés. Veillez à ce qu'il ait accès à du foin non poussiéreux, propre et sec. Enfin, votre cheval peut boire entre 25 et 75 litres d'eau par jour. Il est donc important qu'il ait de l'eau à volonté à disposition.

Une ration adaptée à chaque animal

Tout comme chez les humains, les besoins alimentaires de votre cheval varient tout au long de sa vie. Un jeune poulain encore allaité ne mangera pas autant qu'un habitué des concours. Pour bien nourrir votre cheval en fonction de son rythme et de son âge, n'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Un peu de gourmandise

L'alimentation du cheval est importante, mais comme vous, il peut aussi avoir droit à des petits plaisirs. Parmi ses gourmandises préférées, on trouve les pommes, les carottes, les poires et les feuilles de salade. Votre animal est aussi très friand des morceaux de sucre, des fruits secs non salés ou des friandises spécialisées vendues dans le commerce. Attention toutefois à ne les donner qu'en récompense et en petite quantité pour éviter les problèmes de comportement.

Que faut-il bannir de son alimentation ?

Les aliments nocifs

S'il peut avoir droit à quelques friandises, certains aliments dangereux sont à bannir du régime alimentaire de votre cheval. Il est recommandé de ne pas donner à son animal des légumes crucifères (choux, brocolis, choux de Bruxelles...), des tomates, des poivrons ou des pommes de terre. Tous peuvent provoquer troubles gastro-intestinaux, douleurs abdominales ou paralysie partielle de l'animal. Sachez également que les chevaux sont intolérants au lactose : les produits laitiers sont donc proscrits !

Attention à l'herbe coupée et aux plantes toxiques

Il peut être tentant de donner à votre cheval des coupures de gazon fraîchement tondu. Ne le faites surtout pas car les mauvaises herbes, les engrais et les pesticides sont très mauvais pour lui. S'il est en pré, faites également attention à ce qu'il n'ait pas accès à des feuilles de rhubarbe, des trèfles alsike ou des arbres fruitiers.

Avez-vous rencontré des problèmes avec l'alimentation de votre cheval ? Avez-vous des anecdotes insolites à ce sujet ? N'hésitez pas à prendre la parole et à partager vos histoires sur notre page Facebook