WallForPets

Actualités - Les chenilles processionnaires du Pin, un réel danger pour nos animaux

Les chenilles processionnaires du Pin, un réel danger pour nos animaux

Les chenilles processionnaires du Pin, un réel danger pour nos animaux

Chiens Chats Chevaux Rongeurs

Que sont les chenilles processionnaires du Pin?

Les chenilles processionnaires du Pin sont les larves des papillons de nuit appelés Thaumetopoea pityocampa. Les papillons s'envolent en juillet pour aller déposer leurs œufs par paquets de 150 à 320 spécimens, formant un manchon gris argenté recouvert d'écailles, long de 2 à 5 centimètres, sur les rameaux ou les aiguilles de Pin. Dès l'éclosion, les jeunes chenilles se nourrissent des aiguilles qui les entourent. Durant la nuit, ou lorsque la température se rafraîchit, elles retournent dans les nids, qu'elles ont tissés elles-mêmes. Dès le printemps, elles sortent de leurs cachettes d'hiver et recommencent à manger.

Entre fin février et le mois de mai (en fonction de la température extérieure), elles quittent leur nid en procession, c’est-à-dire en file indienne. La chenille située en tête émet un fil de soie, qui se raccorde à celui que fabrique la suivante et ainsi de suite. Dans cette formation, elles descendent s'enfouir à quelques dizaines de mètres de là, dans la litière du sol où elles trouveront l'endroit propice à leur nymphose. Une nouvelle génération de papillons sera alors prête à s'envoler dès le début de l'été. 

Quels sont les arbres sur lesquels peuvent se trouver des chenilles processionnaires du Pin?

Les différentes essences de Pin choisies par les papillons pour y déposer leurs œufs sont: 

  • Le Pin noir d'Autriche
  • Le Laricio de Corse
  • Le Salzmann
  • Le Pin de Monterey
  • Le Pin Maritime
  • Le Pin Sylvestre
  • Le Pin d'Alep
  • Le Cèdre

Il existe également les chenilles processionnaires du Chêne

Issues du papillon Thaumetopea processionae, ces chenilles sont presque identiques à celles du Pin et peuvent aussi se trouver sur des Noyers. Comme pour les chenilles du Pin, le papillon qui naitra est dans les teintes brunes et a une vie nocturne. Les deux espèces sont très velues. Elles se distinguent de par leur couleur et de par leur taille:

  • La chenille du Pin est d’une couleur brune- noirâtre et a des tâches « roux clair » sur le dessus et sur les côtés et peut mesurer jusqu’à 5 cm.
  • La chenille du Chêne est plus claire, d'un ton gris argenté. Elle est plus courte et peut mesurer 3,5 cm de long.

Comment reconnaître un nid?

Les chenilles processionnaires fabriquent des nids situés sur les branches de l’arbre qu’elles parasitent. Ces nids sont des sortes de gros cocons de soie blanche, tissés par les chenilles et compactés par des feuilles ou des aiguilles selon l’essence de l’arbre. Ils peuvent être situés assez haut dans les arbres ce qui peut les rendre difficile à observer.

Nid chenilles processionnaires du Pin

A quelle saison les rencontre-t-on?

Les chenilles processionnaires du Pin deviennent urticantes vers le mois de novembre, mais ce n’est pas encore à cette période que le risque est le plus élevé. C'est à partir du printemps et jusqu'à la fin de l'été. Cependant, on peut déjà les trouver à partir du mois de février, voir déjà en janvier pour les régions plus au sud, lorsque l'hiver a été très doux. Mais en principe, c'est en mars, avril et mai que les chenilles processionnaires du Pin quittent l’arbre en procession. Elles s'enfuissent alors dans le sol pour former leur chrysalide afin de ressortir sous forme de papillons inoffensifs quelques mois plus tard, voire parfois des années.
Les chenilles processionnaires du Chêne, quant à elles, deviennent urticantes vers le mois de mai jusqu’à juin-juillet.

Restez donc très vigilants dès le début du printemps et ce, jusqu'au milieu de l'été, tout particulièrement si vous passez vos vacances dans le sud, mais pas seulement. Encouragé par le réchauffement climatique, le front d'invasion des chenilles processionnaires ne cesse hélas de s'étendre partout en Europe. En Suisse, elles prolifèrent dans tout l'arc lémanique et de Genève au Tessin. En Valais, elles peuvent être présentes jusqu’à 1400 mètres d'altitude.

Le danger des chenilles processionnaires pour nos animaux

C'est au moment de la procession de ces petites bêtes poilues, que nos compagnons à quatre pattes courent le plus grand risque. Ces chenilles processionnaires représentent un réel danger pour nos animaux, chiens, chats et chevaux, ainsi que pour l’homme, en raison de leurs poils qui sont urticants et allergisants.

Les chiens et les chats sont naturellement attirés par ces chenilles au mode de déplacement si particulier. Les chiens sont les animaux les plus fréquemment touchés. C'est tentant de vouloir jouer ou attraper ces petites bêtes, mais lorsque les chenilles sont touchées ou même stressées, elles libèrent de microscopiques poils urticants. Ces poils sont différents de ceux visibles à l’œil nu. Ces poils urticants sont munis de minuscules crochets qui s’accrochent à la peau et/ou aux muqueuses. Une fois accroché, le poil se brise libérant une toxine. Les lésions peuvent se situer:

  • Au niveau de la bouche et du museau lorsqu’ils essaient de les croquer
  • Au niveau du tube digestif s’il y a déglutition 
  • Au niveau des coussinets, des yeux ou de l’appareil respiratoire. En effet, les poils des chenilles étant très légers, ils s’envolent facilement et peuvent entrer en contact avec les yeux et les paupières des animaux, mais aussi être inhalés.

Quels sont les symptômes à surveiller?

Si l'animal prend les chenilles dans sa bouche

  • Il va baver de façon importante, c'est l'indice qui doit vous faire réagir immédiatement.
  • Il peut subir une inflammation violente et intense de la langue et de la totalité de la bouche.
  • Les douleurs seront intenses.
  • La langue peut devenir violacée et nécrosée en partie, cela signifie qu’une partie de la langue de l'animal sera perdue.
  • Il peut aussi gonfler et développer un œdème au niveau de la tête.

Si la peau de l'animal entre en contact avec les chenilles

  • Cela se traduira par un urticaire très important avec des boutons rouges, un œdème et des démangeaisons très intenses.

Si des poils urticants touchent les yeux

  • La douleur est très violente aggravée par le réflexe de l'animal de se gratter les yeux. Les poils urticants peuvent endommager l’œil allant jusqu’à la perte de la vue.

Il peut aussi arriver que les chenilles processionnaires provoquent des atteintes respiratoires ou aient des répercussions sur l’état général de l’animal.

Que faire en cas de contact avec des chenilles processionnaires?

Le moindre contact de votre animal avec des chenilles processionnaires est une urgence ! Appelez immédiatement la clinique vétérinaire afin de les prévenir de votre arrivée et mettez-vous en route sans tarder. Plus le traitement est mis en place rapidement, plus les chances de préservation de sa langue ou/ et de ses yeux seront grandes et meilleures seront les chances de survie de l'animal.

Quels sont les moyens de lutte contre ces chenilles?

Il y a plusieurs techniques de lutte contre ces petites bêtes qui ont fait leurs preuves. Nous ne rentrerons pas dans les détails, mais en voici quelques unes:

  • Les pièges à phéromones, dispositifs préventifs pour capturer en été les papillons mâles lors des périodes de reproduction, diminuent les accouplements et le nombre de pontes.
  • Les pièges à collerette disposés autour du tronc des arbres infestés vont intercepter les chenilles au début de la procession et les collecter dans un sac dont elles ne pourront pas sortir. Ce matériel est intéressant notamment dans les lieux publics.
  • La pose de nichoirs à mésanges prédatrices des chenilles processionnaires.
  • L'enlèvement manuel des nids doit être réservé aux cas d'urgence. Il nécessite l'intervention d'élagueurs professionnels pour les nids perchés à plusieurs mètres, ainsi qu'un équipement de protection intégrale (gants, masques et combinaison). Les nids doivent être évacués en déchetterie dans un sac étanche et conforme pour la destruction.

Ces différentes techniques préventives et curatives peuvent être utilisées simultanément en fonction des risques et des enjeux. Il est très difficile de lutter contre ces chenilles, et il serait judicieux d'opter pour des essences d'arbres autres que ceux citées ci-dessus, au moins dans les propriétés privées et dans les lieux publics.

Que dit la loi?

Selon l'arrêté sur la destruction des nids de chenilles processionnaires du Pin, entré en vigueur le 7.12.2005, tout propriétaire, locataire, usufruitier, fermier ou exploitant est tenu de lutter contre les chenilles processionnaires du Pin. Les nids sont détruits par le feu jusqu'au 30 janvier de chaque année. Les pièges installés et leur contenu doivent être brûlés. Les mesures s'appliquent aux essences de Pin et de Cèdres. Les contraventions sont passibles d'une amende jusqu'à mille francs.

Si votre chemin ou celui de votre animal devait croiser des chenilles en file indienne, un réflexe, un seul: gardez vos distances!

A bientôt pour un nouvel article!

Catégorie: Trucs et astuces
Tags: Prévention, Actualité, Animaux, Danger, Chenille processionnaire, Toxicité
J'aime • pas encore de j'aimeCommenter cette publication
Christelle
@Christelle Article très intéressant ! Je suis bien plus au clair sur le sujet maintenant
J'aime • pas encore de j'aimeRépondre27 février, 08:50

Article précédent
Découvrez le Affenpinscher
Article suivant
Découvrez l'Angora Turc

Articles qui pourraient aussi vous intéresser