WallForPets

Actualités - Le chien en voiture

Le chien en voiture

Le chien en voiture

Chiens

L'idéal pour un chien, c'est tout naturellement de pouvoir partir en vacances avec ses chers maîtres. Lorsque la destination le permet, le moyen le plus pratique est sans doute le transport en voiture. Celui-ci est idéal pour un chien, car il offre une grande liberté, qui permet de faire des pauses (toutes les 2 heures au moins) et donc de laisser le chien se dégourdir les pattes, faire ses besoins et boire. Mais attention, certaines précautions doivent être prises pour que le voyage en voiture avec un chien se passe dans les meilleures conditions possibles.

Habituer le chien à la voiture

  • Pour éviter que l'animal soit stressé pendant le voyage, il faut l'habituer à la voiture. Il ne faut pas attendre le jour du départ pour la lui faire découvrir.
  • Il faut lui montrer que la voiture est un endroit agréable. Dans le jardin, à l’arrêt, on lui donne sa gamelle ou des friandises à l’intérieur du véhicule en laissant les portes ouvertes. On l'amuse en y lançant son jouet préféré. Il explorera ainsi la voiture, pourra s'imprégner de son odeur, et y laisser la sienne.
  • Il est conseillé d'habituer progressivement l'animal à la voiture, par de courts trajets, entrecoupés d’arrêts avec jeux et promenade.
  • Donnez-lui une place dès le début, où il est chez lui (coffre avec grille, cage de transport, etc.).
  • Montrez-lui également que la voiture n'est pas un monstre, en restant assis dans le véhicule à l’arrêt pour écouter la radio ou lire, le chien couché à côté de vous.

Conseils et astuces

  • Vous pouvez lui enfiler un T-shirt, bien moulant et le nouer sur le côté. Cela lui donnera de l’assurance (Méthode TTouch).
  • Il existe des médicaments antistress  (homéopathie, fleurs de Bach etc.). Le vétérinaire pourra aussi être de bon conseil.
  • Il faut éviter de voyager durant les journées très chaudes.
  • Assurez-vous qu'il porte une médaille avec le nom du propriétaire, n° de téléphone et adresse, ou/et adresse du lieu de destination.
  • Si le séjour est prévu dans un pays étranger, n'oubliez surtout pas son passeport et assurez-vous qu'il soit en règle avec ses vaccins.
  • Le chien doit toujours être en laisse lors d'un arrêt dans des endroits inconnus (aire de repos, bord de route à grand trafic, etc.). 
  • Lors de longs trajets, il est conseillé tout comme pour le conducteur d'ailleurs, de s'arrêter toutes les deux heures, 15 minutes au moins, de façon à ce que l'animal puisse se soulager, se dégourdir les pattes et se désaltérer.
  • Et surtout ne pas oublier l'eau fraîche pour l'animal!

Pas de repas avant le départ

Pour éviter que le chien soit malade, mieux vaut ne pas lui donner à manger avant le départ. Prévoyez 2 ou 3 heures entre son dernier repas et le moment de partir. Mais dans tous les cas, pensez à prendre une serviette, qui pourrait être bien utile si l'animal est malgré tout pris de vomissements.

Ne jamais laisser son chien ou son chat seul dans la voiture

Même pour un bref instant, et avec les fenêtres ouvertes, il ne faut jamais laisser son animal seul dans une voiture. En quelques minutes seulement, le véhicule peut devenir une fournaise et les températures de l'habitacle dépasser allègrement les 50 degrés ou plus. Et ceci pas uniquement en plein été. Dès que le soleil tape sur la voiture, le risque est réel!

Attention donc au coup de chaleur. Le chien n’a pas de glandes sudoripares pour éliminer la chaleur. Il le fait en haletant, à condition qu’il y ait de l’air frais. Ceux qui souffrent le plus sont les chiens aux museaux écrasés qui ventilent mal ( bouledogue, boxer, etc.)

Les signes les plus visibles sont un halètement en augmentation et une respiration rapide. Le chien titube, vomit, salive, convulse, et en général il urine. La température du corps peut s’élever jusqu’à plus de 42°C, et l’évolution se fera vers l’état de choc. Pour faire baisser celle-ci, il faudra arroser le corps d’eau fraîche, l’immerger ou mettre des glaçons sur le crâne. Le refroidissement doit être rapide, voire brutal. Pas de problème d'hydrocution tel que chez l'humain! Puis emmenez d'urgence l'animal chez le vétérinaire.

Ne laissez pas un chien passer la tête par la fenêtre

Quoi de plus comique, qu'un chien qui passe la tête par la fenêtre, les oreilles au vent? Mais laisser son chien prendre ainsi l'air peut être dangereux. Il risquerait en effet d'avoir une otite, des crises de conjonctivite et des irritations engendrées par la poussière pénétrant dans ses yeux, ses narines ou ses oreilles. Lorsque le véhicule roule, il faut veiller à ce que le poilu ne puisse pas sortir la tête par la fenêtre.

Assurer la sécurité du chien

  • La loi dit qu’il ne doit pas y avoir de gêne à la conduite, ce qui signifie que le chien doit être attaché, derrière une grille, dans le coffre ou dans une cage de transport.
  • Si c'est un petit chien, ou un chat, il est vivement conseillé de l'installer dans une cage de transport. L'animal restera ainsi tranquille, et les risques de le voir malade seront moindres. Il est important de bien fixer cette cage et de la placer de façon à ce qu'elle ne puisse pas bouger, ni se retourner.
  • Il existe différents systèmes de harnais de sécurité qui s'attachent directement avec les ceintures de la voiture, mais aucun n'a fait ses preuves dans les crash-tests.
  • Un chien ne doit jamais voyager en liberté dans l'habitacle. Ce serait extrêmement dangereux en cas d'accident. Toute personne transportant un chien en voiture doit veiller à la sécurité de son animal mais également à celle des autres occupants de la voiture. En cas de collision à 50 km/h, des forces peuvent se développer qui équivalent à 25 fois le poids du chien. Un petit chien de 10 kilos, devient un projectile de 250 kg. 

Les tests de collision effectués par le TCS ont clairement montré que la manière la plus sûre de transporter un chien est de l'installer dans l'espace de chargement. Il s'est avéré qu'une cage métallique installée de manière fixe constitue le système le plus sûr. L'installation de la cage à chien juste derrière la banquette garantit une protection maximale aux passagers. Un ancrage supplémentaire de la cage sur le plancher accroît la sécurité, notamment lors de brusques manœuvres d'évitement. 

Transports d'animaux: prescriptions légales

L'ordonnance fédérale sur la protection des animaux exige depuis le 1er septembre 2008 le respect de la dignité des animaux. Concrètement, cela signifie que les animaux doivent disposer de suffisamment de place durant le transport, donc qu'on ne peut pas les enfermer dans une cage trop exiguë. Ils doivent pouvoir, sans difficulté, se retourner dans leur cage. Selon la loi sur la circulation routière (LCR), qui considère les animaux comme un chargement, ceux-ci doivent être placés de manière à ce qu'ils ne menacent ou ne gênent personne et qu'ils ne peuvent pas tomber.

Catégorie: Trucs et astuces
Tags: Conseil, Actualité, Activité avec son chien, Voiture, Transport
J'aime • pas encore de j'aimeCommenter cette publication

Article précédent
Découvrez le Bleu Russe
Article suivant
Découvrez l'Akita Inu

Articles qui pourraient aussi vous intéresser